Comptant parmi les leaders européens des services bancaires et financiers, BNP Paribas peut aujourd’hui faire face à la crise mondiale et s’assurer une certaine stabilité en s’appuyant sur une gestion sérieuse et proactive des risques. Rencontre avec Frank Roncey (Mines de St-Etienne 83MBA HEC 86), Global Head of Risk Retail & Corporate au sein de la Direction des Risques de BNP Paribas.

 

Frank Roncey

Frank Roncey (Mines St Etienne 83-MBA HEC 86), Global Head Risk Retails & Corporate de BNP Paribas

Quelles sont vos missions principales ?
BNP Paribas s’adresse à des types de clientèles aux problématiques très diverses. La direction dont je suis responsable est consacrée à la gestion des risques de crédits Retail et Corporate pris par toutes les entités du Groupe. J’ai pour mission d’aider le management à mettre son plan stratégique en regard des risques sous-jacents. Je suis le garant dans mon domaine de la cohérence entre l’appétit aux risques formalisé par la Direction Générale et le profil de risques effectif de nos activités. Appuyé par un millier de collaborateurs, je mets ainsi en lumière les vulnérabilités potentielles de nos portefeuilles et m’assure que chaque nouvelle décision individuelle est bien conforme au profil de risque souhaité.

 

La culture du risque fait donc partie de la culture BNP Paribas ?
On ne peut pas faire de banque sans prendre de risques. C’est pourquoi BNP Paribas a à cœur d’insuffler la culture du risque au sein du Groupe, afin que chaque collaborateur ait conscience de l’importance d’une bonne gestion du risque pour la banque, ses clients et ses actionnaires. En ce sens, nous avons créé la Risk Academy. Elle a pour vocation de répondre à l’ambition de promouvoir et de diffuser notre culture de risque au sein du Groupe en s’appuyant sur des Pratiques Fondamentales de Risque, socle de cette culture, des outils de sensibilisation, la formation, la mise en place de communautés de pratiques et le partage de connaissances sur tous les sujets de risque. BNP Paribas érige la gestion du risque en vecteur fondamental de développement et de succès pour le groupe.

 

Quelles sont les spécificités du risque dans le secteur bancaire ?
La complexité et la diversité des typologies de risques. En effet, alors que dans le secteur industriel le risque est induit par les produits et services vendus, dans le domaine bancaire, le risque est constitutif de l’activité. C’est souvent le résultat direct du service rendu. La banque est donc un secteur où l’anticipation est une valeur structurante. Dans un monde fait d’incertitudes majeures, de déséquilibres internationaux et de disparités des règlementations, la gestion des risques n’a plus d’autre choix que d’être rigoureuse et la Direction des Risques indépendante et forte. Ce qu’a très bien assimilé BNP Paribas depuis plus de 15 ans maintenant.

« On ne peut pas faire de banque sans prendre de risques« 

 

Anticiper le risque en période de crise : une équation difficile ?
Si certains établissements bancaires accumulent les risques, BNP Paribas a toujours conçu son développement en apportant une attention particulière à l’identification des vulnérabilités potentielles des activités existantes ou envisagées et la gestion des risques qui y sont liés, ce qui lui permet aujourd’hui de conserver une stabilité malgré la crise.

 

Pour bien gérer le risque, ne pas forcément en faire un métier permanent
Une bonne gestion des risques requiert une connaissance du terrain. J’ai la chance d’avoir une expérience pluridisciplinaire du risque sur les plus grandes places financières mondiales (UK, USA, France) à la fois côté Business et côté Risque.  Plus généralement de tels allers-retours entre les métiers de « front » et ceux du « risque » sont bénéfiques pour une banque, et souhaitable au cours d’une carrière individuelle. Ils permettent une approche complète, rigoureuse mais aussiéquilibrée. Les Risques sont une fonction passionnante qui impose l’humilité et qui doit se concevoir dans l’anticipation. C’est aussi une fonction à laquelle l’entreprise doit allouer des moyens importants,  et dont les professionnels doivent être motivés par de vraiesconvictions personnelles : gérer le risque, ce n’est pas de l’abstrait mais bien prendre en permanence des décisions et savoir expliquer ses choix.

 

CW


Contact : frank.roncey@bnpparibas.com