Laboratoire français indépendant, BIODERMA s’est imposé en un quart de siècle comme l’un des grands spécialistes des soins biocosmétiques dermatologiques. Son directeur général, Jean-Yves Desmottes (pharmacien, ESSEC 94), partage avec nous la recette d’une belle réussite.

 

 

Jean-Yves Desmottes

Jean-Yves Desmottes

Supervision des activités commerciales, du marketing, de la recherche et du développement, pilotage stratégique et opérationnel de la marque en France et au niveau mondial : à la direction générale du Laboratoire BIODERMA, Jean-Yves Desmottes imprime sa marque sur tous les grands sujets : « L’enjeu pour moi, explique-t-il, est d’impulser autant la vision d’un plan à 5 ans et de son businessmodel, de communiquer cette vision, cette ambition, aux opérationnels au travers des membres du comité de direction et d’en coordonner la mise en oeuvre. » Avec une croissance moyenne annuelle supérieure à 20 % de son chiffre d’affaires, la stratégie de développement choisie par BIODERMA est assurément gagnante : « Le socle de notre réussite repose d’abord sur des produits de qualité et sur une politique d’innovation, construite par les liens étroits tissés entre notre R&D et de grands organismes scientifiques comme l’INSERM ou le CNRS. La façon dont nous concevons les produits BIODERMA est fondamentalement différente de ce que proposent nos concurrents. Toute notre offre se fonde sur un concept de formulation basé sur une approche scientifique de la peau et de ses mécanismes biologiques, nos produits lui apprenant à recréer par elle-même l’équilibre. »

 

A la conquête des marchés porteurs
Autre clé décisive du succès des 8 gammes de produits de soins et d’hygiène BIODERMA, une distribution efficace et ambitieuse : « Nous travaillons avec et pour les dermatologues, en passant aussi par le relais et le conseil du pharmacien en officine », précise J.Y. Desmottes. Pour continuer de croître hors de France, BIODERMA a l’ambition d’investir les grands marchés de la cosmétique du futur en renforçant sa présence dans des zones telles que l’Asie, l’Europe centrale, l’Europe du Sud et l’Amérique latine. Et se donne les moyens d’y parvenir : « Notre croissance s’accompagne naturellement de besoins réguliers en termes de recrutements. Les profils écoles de commerce, créatifs et ayant de fortes capacités de proposition, nous intéressent pour des postes de commerciaux terrain et au marketing. Nous formons surtout des stagiaires au marketing opérationnel. »

Les profils écoles
de commerce,
créatifs et ayant
de fortes capacités
de proposition, nous intéressent pour
des postes de commerciaux terrain
et au marketing.

 

Un leader à l’esprit pionnier !
Après des études de pharmacie, Jean-Yves Desmottes a poursuivi son cursus par un Master de gestion à l’ESSEC, afin, explique-t-il « d’acquérir une polyvalence et un éventail de compétences plus larges. » Débutant dans le conseil en organisation et en management, il a ensuite évolué au sein de plusieurs laboratoires –chef de produits, directeur marketing, responsable Afrique-Moyen Orient…-, avant de rejoindre le laboratoire biocosmétique lyonnais, dont il était précédemment le directeur des opérations internationales : « Pour progresser, il faut se départir d’un certain nombre de préjugés afin de se donner la chance d’approcher les sujets avec le plus de pertinence et d’efficience possibles. Un de mes professeurs nous a conseillé de prendre le premier emploi que l’on nous proposerait : c’est ce que j’ai fait et je n’ai jamais eu à le regretter. Je me sens bien dans cette société, qui est en développement et est animée d’un bel esprit pionnier : le goût de s’investir et de grandir s’y renforce chaque jour ! »

 

CG

 

Contact : www.bioderma.com