Fiche d’identité : Virginie Boutier & Inès Talhouarne, 23 ans, étudiantes et porteuses du projet aventure AgroParisTech Beyond Borders

 

PARCE QUE LE CHOIX D’UNE CARRIÈRE ET D’UN MÉTIER D’AVENIR N’EST PAS ÉVIDENT CHEZ LES ÉTUDIANTS, INÈS ET VIRGINIE, AMIES COMPLICES, ONT DÉCIDÉ DE PARCOURIR LE MONDE À LA RENCONTRE DES DIPLÔMÉS DE LEUR ÉCOLE POUR APPORTER DES RÉPONSES À LEURS CAMARADES.

L’histoire d’une rencontre Inès, basque dans l’âme sait se mouvoir en terres inconnues, au hasard des rencontres. C’est la touche de dynamisme et de créativité dans ce binôme. Passionnée par la mer et les voyages elle n’a pas toujours le sens de l’orientation. Virginie c’est l’aventurière : habituée aux voyages depuis toute petite, elle est avide de découvertes de nouvelles cultures. Au rugby, au coeur de la mêlée, elle connaît la force du collectif et aime apporter son engagement avec parfois un brin de nervosité. C’est leur attirance pour le vivant et la biologie qui les a toutes deux conduites en classe préparatoire à Bordeaux. Les longues journées de travail, les quelques sorties et les voyages leur ont permis de construire au fil du temps une forte complicité. Arrivées à Agro- ParisTech, elles portent le projet commun de se spécialiser en économie des entreprises. Fortes de leur amitié et poussées par l’envie d’entreprendre, elles ont imaginé le projet Beyond Borders.

GEUM 71

AgroParisTech Beyond Borders, un espoir d’obtenir des réponses sur le sens d’une carrière

Trouver quel métier on souhaite exercer est une question épineuse et qui concerne tous les étudiants. C’est pourquoi ce projet de tour du monde à la rencontre des diplômés de leur école leur semble important. Au fil des rencontres, elles réalisent des portraits écrits ou vidéos pour illustrer l’éventail des carrières possibles. Leur ambition est qu’ils soient de véritables sources d’information et d’inspiration pour les autres étudiants. Ce reportage est également une source de rayonnement international pour le diplôme, l’école et leur permet de se rapprocher du monde professionnel. A long terme, elles espèrent que d’autres étudiants reprendront le projet. « Ce projet est vivant et nous souhaitons qu’il le reste ! Pour nous aider dans cette aventure, nous avons choisi de nous entourer de notre école, de l’association des anciens élèves et du BDE d’AgroParisTech, expliquent-elles. Comment réaliser un projet pour les étudiants et les diplômés sans eux ? »

GEUM 71

Une histoire de rencontres et de voyages…

Ce projet, elles l’ont construit ensemble, parce que cela fait 5 ans qu’elles sont amies et parce qu’elles partagent les mêmes valeurs. Aujourd’hui, elles sont complémentaires et efficaces car elles ont su apprendre l’une de l’autre tout en gardant leurs particularités ! La prise de décision est commune et construite en s’appuyant sur leurs différences. Elles parcourent l’Europe depuis septembre et leurs rencontres ont été riches. « A mi-parcours, déjà 15 pays traversés et nous avons tant appris ! Par nos rencontres et nos découvertes, nous tentons de toucher du doigt les subtilités de ces cultures, relatent-elles. 3 mois, 41 rencontres et 41 expériences de vie différentes : une reconversion totale, un tour du monde en voilier au milieu d’une carrière, le management de 65 personnes a  25 ans, des opportunités se construisant au gré des rencontres, être un des seuls experts au monde dans son domaine… » De ces rencontres pourtant si diverses, elles ont acquis une conviction unique : AgroParisTech est une grande famille qui accompagne ses étudiants et diplômés toute au long de leur vie. C’est une école qui apprend a  apprendre, qui forge un esprit de synthèse et une grande adaptabilité dans tous les domaines.

PORTRAIT CHINOIS :

Un péché mignon : V : le fromage, je n’imagine pas le monde sans ce dernier ! (Rires) I : le chocolat, quel bonheur pendant la période de noël !

Une molécule : V : l’adrénaline, car je suis très émotive I : la calone.Une molécule vive, fraîche et puissante, utilisée par les parfumeurs pour rappeler l’odeur des embruns marins

Un pays / une région : V : l’Italie, pour la mélodie de sa langue, la présence de l’art sous toutes ses formes et sa gastronomie. Je suis amoureuse de ce pays. I : le Pays Basque à cause du piment d’Espelette, du magret de canard, des ferias… J’aime l’aventure et le voyage mais je reste très attachée à mes origines.

Un personnage historique : V : Gabrielle Chanel, pour son avant-gardisme et sa capacité à s’imposer dans un monde d’hommes. I : un créateur, un inventeur ou un artiste qui a laissé un oeuvre universelle derrière lui. J’ai toujours aimé créer !

Par Inès et Virginie