Engagées sur le devant de la scène entrepreneuriale et étudiante, les Junior-Entreprises se sont naturellement intéressées à l’équilibre personnel des étudiants. Chaque étudiant ayant des attentes différentes vis-à-vis d’elles, les Junior-Entreprises ont un rôle très important à jouer. Sans tout accepter de la part des étudiants qui se tournent vers les Junior- Entreprises, c’est à elles de réinventer la façon de travailler.

 

 

L’engagement,
la clé de l’équilibre vie étudiante/vie privée

Matthias Brottier, président de la CNJE.

Matthias Brottier, président de la CNJE.

Vers une plus grande diversité des parcours et des missions
Sur le modèle des grands groupes, les Junior- Entreprises ont choisi d’aider leurs 17 600 jeunes à s’épanouir au sein du mouvement, autant sur le plan professionnel que privé. Possibilités d’être formé sur des champs de compétences variés ou de faire évoluer sa fiche de poste en lien avec l’équipe dirigeante de la Junior- Entreprise, nombre d’opportunités tendent à laisser parler l’expressivité et l’autonomie du Junior- Entrepreneur. Selon Matthias Brottier, président de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises, c’est en favorisant la richesse intrinsèque des missions qu’elles proposent que les Junior-Entreprises peuvent maintenir la flamme pour garantir la fidélité d’un Junior-Entrepreneur à haut potentiel. À cela, il faut ajouter les 26 événements qui sont organisés chaque année par la CNJE. Avec une ambition simple, congrès nationaux et régionaux sont autant d’occasions de fédérer les Junior- Entrepreneurs et de leur proposer des passerelles pour l’avenir au travers de forums de recrutement et de rencontres avec les partenaires institutionnels de l’association.

 

S’il peut sembler illusoire de vouloir tenir à distance vie privée et vie professionnelle, les Junior-Entreprises ont bien compris que l’engagement peut être un subtil mélange, capable de permettre à chacun de trouver son équilibre.

 

« Lorsque l’on parle d’équilibre vie professionnelle/vie privée, on oublie souvent une troisième dimension qui est la vie personnelle, l’engagement en tête. Pourtant, l’engagement permet de se retrouver trois dimensions qu’il faut trouver. Pour être efficace dans son travail, chaque Junior- Entrepreneur doit se sentir bien dans cet équilibre et il appartient aux Junior-Entreprises d’en créer les conditions. » Matthias Brottier, président de la CNJE.

 

Depuis leurs débuts, les Junior-Entreprises ont la volonté de s’affirmer comme un mouvement engagé ayant pour conviction que leur activité est indissociable de l’environnement dans lequel elles s’inscrivent. Congrès de l’Engagement, événements autour du développement durable ou débats d’actualité, le parcours du Junior-Entrepreneur est rythmé par de nombreux temps forts engagés. De belles initiatives pour le bien-être et la performance des Junior-Entreprises !

 

Contact :
Confédération Nationale des Junior-Entreprises
www.junior-entreprises.com / 01.43.70.26.56