S’il existe une entreprise qui n’a pas peur des mutations, c’est bien Berger-Levrault. Pourquoi ? Parce qu’elle ne cesse de relever les défis depuis près de… 4 siècles ! Cap sur l’innovation avec Tugdual Le Bouar (X 90, ENS 97), son directeur Marketing Produit et membre du comité exécutif.

 

Comment adressez-vous les enjeux d’innovation actuels ?

Historiquement maison d’édition puis imprimeur, Berger-Levrault a su prendre le virage de l’informatique dans les années 80 pour devenir aujourd’hui le 10e éditeur de logiciels français. Nous faisons preuve d’une réelle appétence vis-à-vis des nouvelles technologies. 16 % de nos revenus sont ainsi alloués chaque année à la R&D. Aujourd’hui, notre cœur de métier repose sur l’édition de logiciels adressés à des collectivités et organisations confrontées à une triple problématique : règlementaire, business et numérique.

L’innovation jusque sur le champ de bataille d’Austerlitz Créée en 1676, Berger-Levrault compte parmi les 10 plus anciennes entreprises de France. L’imprimerie était alors le vecteur de diffusion de l’information avec un positionnement clair : servir les administrations locales et nationales. L’entreprise était ainsi sur le champ de bataille d’Austerlitz pour diffuser les informations à la Grande Armée grâce à son protocole innovant d’imprimerie portable.

Comment s’exprime cette innovation en interne ?

Notre système d’innovation s’appuie sur une trentaine des partenariats externes avec des universités en pointe et des laboratoires prestigieux comme l’INRIA, Télécom SudParis, LAAS… mais aussi internes à travers le BL Institut piloté par Milad Doueihi, un chercheur américain de renommée internationale, spécialisé sur l’impact de la transformation numérique sur les usages. Nous sommes l’un des rares acteurs à intégrer dans note mécanisme d’innovation les sujets philosophiques et sociologiques. La transformation va bien au-delà du simple angle technologique. Nous participons à faire évoluer la société. C’est cette approche sociétale qui m’a poussé à rejoindre Berger-Levrault avec l’ambition de développer une certaine culture de la donnée et de sa valorisation.

Quels enjeux s’ouvrent aux jeunes diplômé-e-s ?

Leur 1er défi sera de s’intégrer au sein d’une équipe potentiellement internationale. Nous sommes en effet présents également au Canada, en Espagne, en Asie et au Maroc. Pour nos collaborateurs, c’est clairement un changement de périmètre. Leur 2e mission sera d’acquérir la dimension métier et la compréhension de nos différents marchés. Cette compréhension du cœur de cible de l’entreprise est clé pour tout jeune talent et l’humilité est essentielle pour y parvenir. Les qualités humaines sont très appréciées à l’image de nos valeurs : dignité, bienveillance et renoncement. Nous cherchons de l’enthousiasme et de la créativité !

Comment peuvent-ils participer à l’innovation ?

Les jeunes sont aussi des citoyens qui arrivent avec leur aspiration à participer au progrès de la société, de l’environnement et du monde de manière générale. Cette volonté est fondamentale car elle est porteuse d’une vision nouvelle. À nous de leur donner la possibilité de s’exprimer sur ces sujets, ce que permet le management de proximité au sein d’une ETI comme la nôtre. Ils ont ici l’opportunité de travailler en mode agile, de passer d’une équipe à l’autre très facilement, d’exercer des responsabilités rapidement et d’évoluer en France mais aussi à l’international.

X-ENS, un parcours d’excellence et d’ouverture

« L’X m’a apporté un certain éclectisme et une vision large des sujets essentielle dans un poste de direction. L’ENS m’a permis de voir comment créer l’innovation grâce à une forte proximité et d’échanges avec tous les laboratoires – physique théorique, laser, chimie, physique de la matière molle… – et une grande liberté d’actions, d’initiatives. Cette liberté est indispensable pour favoriser la créativité et la recherche, et je la retrouve pleinement dans les BL Labs. »

« Berger-Levrault, c’est de l’enthousiasme au service du progrès et une dynamique au service de la société. »

Contact : tugdual.lebouar@berger-levrault.com

 

Maîtrisez les 8 essentiels du communicant

Découvrez les conseils d’Assaël Adary, président d’Occurrence et coauteur du Communicator, pour réveiller le communicant qui est en vous !

norelem : l’industrie 4.0 n’attend que vous !

« Laissez-vous gagner par l’usine du futur 4.0 et découvrez un monde d’opportunités » assure Coskun Duman, Directeur Général du groupe norelem.

L’enseignement privé lucratif, premier responsable de la crise de la dette étudiante américaine

La croissance rapide de la dette étudiante américaine inquiète de nombreux observateurs qui craignent l’éclatement d’une crise financière systémique analogue à celle des subprimes.

À quelles carrières rêvent les jeunes étudiantes avant d’être influencées par leur formation et leurs stages ?

L’EDHEC NewGen Talent centre a étudié les aspirations des jeunes étudiantes en les comparant à celles de leurs collègues masculins… Quels secteurs, fonctions, entreprises, pays les attirent ? Quels sont leurs objectifs de carrière ? Quel sens donnent-elles au travail ? Qu’attendent-elles de l’entreprise ? Telles sont les principales thématiques de cette étude.

Le Directeur marketing 2019, un marketer disrupté ?

Fin du marketing de masse, ère des réseaux sociaux, big data et intelligence artificielle, nouvelles compétences et nouveaux métiers… Le département marketing s’est complètement transformé ces dernières années. Nos experts reviennent sur les nouveaux défis...

[TRIBUNE LIBRE] L’industrie et ses métiers changent, faisons-le savoir !

L’industrie recrute massivement, pourtant les entreprises rencontrent d’importantes difficultés de recrutement dans une vingtaine de métiers, maintenant exacerbées par le redémarrage de l’industrie dont la presse se fait écho. Ces tensions sont dues à une image obsolète de l’usine et à une méconnaissance des métiers.

IoT : la révolution de la data est en marche !

Les compétences que les ingénieurs doivent développer pour répondre aux attentes d’un marché des IoT qui s’élèvera à 1 100 milliards $ à l’horizon 2025

GBH : cultivons l’envie d’entreprendre

Si Michel Lapeyre est un DG épanoui, c’est parce que le Groupe Bernard Hayot est un acteur 100 % familial qui offre de réelles opportunités dans un contexte international challengeant !

Total tête de proue du projet Amiral

Avec le Projet Amiral, Total accélère son développement au Moyen-Orient. Son directeur, Jean-Jacques Mosconi (ENS 77), dévoile les contours de ce nouveau complexe pétrochimique et les challenges qui attendent les jeunes diplômés.   Après avoir...

Les chercheurs de l’ISAE-SUPAERO travaillent à mieux comprendre le fonctionnement cérébral

Saviez-vous que l’ISAE-SUPAERO, leader mondial en ingénierie aérospatiale et aéronautique, disposait d’une équipe de recherche de pointe dédiée à la neuro-ergonomie ?