« Pour que chacun vive en bonne santé. » C’est l’objectif sur lequel se concentre Jean-Marc Chermette, general manager Europe de Becton Dickinson Diagnostics depuis 18 mois. Ce docteur en pharmacie qui se voyait exercer des responsabilités globales et évoluer dans l’industrie de la santé, a complété sa formation par un MBA à EMLYON Business School (92).

Jean-Marc Chermette, docteur en pharmacie (EMLYON Business School 92) general manager Europe, BD Diagnostics

Jean-Marc Chermette, docteur en pharmacie (EMLYON Business School 92) general manager Europe, BD Diagnostics

A l’officine, vous avez préféré l’industrie de la santé…
Pour comprendre le fonctionnement global des marchés, des stratégies, J’ai complété ma formation par le MBA d’EMLYON Business School. Pour financer mes études, j’ai travaillé en parallèle dans des laboratoires d’analyse, des pharmacies d’officine et dans le marketing médical et me me suis naturellement tourné vers l’industrie de la biologie.

 

Qu’est-ce qui vous a attiré chez Becton Dickinson ?
BD se différencie par sa stratégie très claire, largement communiquée, avec des objectifs ambitieux, motivants. Cette entreprise en constante évolution, qui s’adapte en permanence aux besoins de ses clients pour apporter des améliorations significatives dans la prise en charge des patients, donne une grande liberté d’action et de créativité à ses collaborateurs. La division dans laquelle je travaille affiche une réelle volonté d’aller chercher de nouvelles perspectives, de nouveaux marchés et investit dans les nouvelles technologies.

 

Que vous a apporté votre double formation ?
Le MBA permet d’être confronté à travers les études de cas à des problèmes d’organisation, de supply chain, de stratégie marketing, à des enjeux business. C’est un véritable accélérateur d’intégration et de compréhension globale des enjeux d’une société internationale comme BD. Le travail en groupe permet d’affirmer un certain leadership, de manager par influence, d’apprendre à gérer des opinions diverses ou des conflits pour arriver à des plans d’action exécutables.

 

Comment créez-vous une dynamique au sein de vos équipes ?
J’exerce un rôle de management global au niveau de l’Europe, avec tous les outils et les leviers, le commercial, la finance, le manufacturing la supply chain, etc. Au delà de la stratégie de la division et de l’entreprise, qui doit être bien communiquée, il faut que chaque équipe, division, pays, ait des objectifs assez ambitieux, réalistes, et motivants aussi bien en termes de développement personnel que d’incentive, que les rôles et responsabilités soient clairement définis, afin que l’on puisse bien monitorer la performance individuelle et collective.
La vision de Becton Dickinson est d’être la référence en matière de lutte contre les souffrances inutiles et les conséquences fatales de la maladie, tout en devenant l’une des entreprises les plus performantes au monde. Cette vision s’articule autour de 4 grandes valeurs, accepter de prendre des responsabilités, traiter les autres avec respect, chercher à s’améliorer en permanence, et faire ce qui est juste. Très engagée en matière de responsabilité sociale, BD s’implique dans un certain nombre de combats contre des maladies comme la tuberculose et le sida, et offre à ses salariés la possibilité de participer à des programmes humanitaires ou de souscrire à des programmes de donation gérés au niveau corporate. BD Diagnostics, division du segment Lifescience de BD, offre un large éventail de solutions dédiées au diagnostic de maladies infectieuses, des Infections Associées aux Soins (IAS) et de cancers.

 

Une très large palette d’opportunités
De par sa taille et son rayonnement international, BD offre une immense palette d’opportunités dans divers domaines, finance, marketing, qualité, R&D, supply chain, démultipliée par le nombre de segments de marchés, de pays, et d’activités et recrute des profils extrêmement variés. Le management des talents et des carrières, très professionnel, permet aux gens performants d’évoluer rapidement de manière transversale ou verticale. BD cherche à s’améliorer en permanence, ce qui donne aux équipes une liberté d’action et d’innovation. L’entreprise souhaite attirer des talents curieux, motivés, qui partagent ses valeurs, qui ont une fibre entrepreneuriale et privilégie les double diplômes. Assez exigeante en termes de résultat, BD veille à maintenir l’équilibre entre vie professionnelle et vie per sonnelle.

 

Chiffres clés
30 000 personnes dans le monde
Chiffre d’affaires BD : 8mds$ en 2013 (dont 2.6md$ pour BD Diagnostics)
2 grands segments : médical et lifescience

 

A.M.O.

 

Contact : Jean-Marc_Chermette@europe.bd.com