Pour mettre la science au service du progrès de la société, le Groupe Bayer s’appuie sur son plus précieux capital : ses talents de haut niveau. Afin de permettre à ses talents d’exprimer pleinement leur créativité et de contribuer à la performance du groupe, il est nécessaire de mettre en place les conditions de travail leur permettant de garantir l’équilibre de vie vertueux. Les détails avec Luc Derache, DRH de Bayer Santé et Responsable de la gestion des carrières pour le Groupe Bayer en France.

 

Luc Derache, DRH de Bayer Santé et responsable du développement des ressources humaines pour le Groupe Bayer en France

« L’essentiel dans notre métier est d’adhérer et de mettre en pratique quotidiennement la vocation et les valeurs du Groupe : « Science for a better life » »

Groupe allemand, Bayer est un leader d’envergure mondiale dans trois activités. En agrochimie, au travers de Bayer CropScience, le Groupe est un spécialiste des sciences de la terre et développe « tout ce qui permet de faciliter et protéger les cultures » résume Luc Derache. Il est un leader de la chimie au travers de Bayer MaterialScience qui « développe des matériaux de haute technologie. » Dans le domaine de la santé, Bayer est « présent dans les médicaments de prescription, les produits d’automédication, de santé animale, les lecteurs de glycémie pour l‘autosurveillance du diabète, et les spécialités de dermatologie.» Les trois pôles d’activités de Bayer sont représentés en France et emploient 3 800 personnes dans différentes entités, dont les principales sont situées à Puteaux, Lyon, Lille et Gaillard.

Quels sont les fondements de la politique de Bayer pour l’équilibre vie professionnelle / vie privée ?
Elle est liée aux valeurs du Groupe et à sa politique en faveur de la diversité. Des accords signés localement la portent dans chaque entité. La nature de nos métiers de haute technologie requière des talents capables d’apporter une valeur ajoutée notamment scientifique et dotés d’un fort niveau d’autonomie. Nous sommes donc attentifs à créer des conditions de travail favorable à cet équilibre, à la flexibilité, à l’autonomie, afin que soient favorisées la créativité et une contribution performante de chaque collaborateur.

Nos activités ont pour objet de développer la science et par là-même de contribuer au progrès pour la société. Bayer a été le premier à proposer un contraceptif oral aux femmes. Si cela a été un succès, c’est parce que la société était prête à l’accepter. Notre responsabilité sociétale, c’est aussi accompagner le développement du progrès par exemple en favorisant une agriculture performante et respectueuse de l’environnement, ou via l’équilibre vie professionnelle / vie privée en tant que moyen de prévention des risques psychosociaux.

Vos premières actions en faveur de l’égalité femmes/hommes datent de 1989, qu’en est-il aujourd’hui ?
Notre accord égalité femmes/hommes a pour objet d’accompagner la parentalité depuis l’annonce de la grossesse jusqu’au retour au travail. Nous avons mis en place de l’accompagnement, du temps partiel ou du télétravail. Il s’agit de permettre à nos collaboratrices et collaborateurs de poursuivre leur carrière professionnelle tout en vivant pleinement l’événement exceptionnel qu’est l’arrivée d’un enfant puis son éducation.

Dans quels métiers y a t-il des opportunités pour de jeunes diplômés chez Bayer en France ?
Notre cœur de compétences est scientifique. Notre développement suppose de renforcer notre technicité en intégrant des talents spécialisés : ingénieurs maintenance en usine, chercheurs en chimie et en développement, ingénieurs agro, pharmaciens en affaires règlementaires, ou affaires publiques, médecins de recherche ou produits. La partie marketing et vente est un autre pôle essentiel de nos activités et peut attirer des diplômés d’écoles de commerce.

 

A. D-F

Contact : www.mybayerjob.com/