Tic tac tic tac, l’heure de la rentrée approche… Pour ne pas céder aux sirènes du holidays blues mettez toutes les chances de votre côté pour bien préparer votre retour à la réalité. Etudes, vie perso ou projet pro, on vous donne les points à checker pour masteriser votre rentrée !

 

#1 Posez vous les bonnes questions 

La rentrée, c’est la meilleure période pour l’introspection. Penchez vous sur votre profil, votre parcours et vos envies et faites le maximum pour les faire matcher avec la réalité. La prépa que vous vous apprêtez à rejoindre est-elle vraiment faite pour vous ? L’alternance est-elle un bon moyen d’acquérir cette expérience terrain que vous attendez tant ? Et si vous changiez de cap ? Autant de questions qu’il est encore temps de vous poser avant de commencer l’année.

#2 Préparez vous pour une année intense 

Que vous ayez arpenté les plages tout l’été ou misé sur un petit job étudiant, il n’est pas trop tard pour vous remettre dans le bain des cours. Relisez vos notes de l’an passé, jetez un œil au programme des prochains mois ou plongez-vous carrément dans un cahier de vacances spécial étudiants. C’est aussi le moment de commencer à bosser certaines compétences qui vous seront utiles tout au long de l’année. Entrainez votre mémoire pour en faire une championne toutes catégories ou essayez-vous à la prise de parole en public (utile pour présenter votre mémoire en fin d’année par exemple). Projetez-vous encore plus loin et visez dès maintenant les prochaines étapes de votre formation. Qu’on se le dise, il n’est jamais trop tôt pour se préparer à un entretien de motivation pour entrer dans l’école de ses rêves !

#3 Intéressez vous à la vie associative

Les grandes écoles et les universités sont aussi des lieux privilégiés pour développer ces fameuses soft skills si chères aux recruteurs aujourd’hui. Et pour cela, rien de mieux que de s’impliquer dans la vie associative étudiante. Que vous soyez fan d’innovation, de cuisine ou de rock acrobatique, militant engagé, accro au sport ou fêtard invétéré, vous trouverez forcément chaussure à votre pied. Notre bon plan pour devenir celui ou celle qui saura faire buzzer son asso comme personne ? Devenir partenaire du Journal des Grandes Ecoles et Universités. Visibilité garantie auprès des étudiants de 200 campus (business schools, écoles d’ingés et universités), d’un millier de pro du sup et des top managers des 450 premières entreprises françaises. Qui dit mieux ?

 

#4 Projetez-vous à l’international

Votre école ou votre université vous propose ou vous impose une expérience internationale cette année ? Une aventure passionnante et ultra constructive, dès lors qu’elle est bien préparée. Pour ne pas transformer ce moment magique en épreuve de Fear Factor, réfléchissez à l’expérience qui vous correspond, choisissez votre destination avec soin et n’hésitez pas à revivre vos souvenirs de l’Auberge Espagnole de Klapisch en jetant un œil du côté d’Erasmus +. Et si vous manquez d’inspiration, trouvez-la auprès d’autres étudiants qui ont déjà osé franchir nos frontières.

#5 Soyez prêt pour le grand bain

Cette année sera peut-être celle de votre premier stage ou de votre premier job alors : Be ready !  Vous n’avez pas d’expérience pro et vous avez peur du CV en mode gruyère ? Ne vous inquiétez pas, suivez les conseils de Pauline Lahary de MyCvFactory et la réussite sera au bout du clic. Vous n’avez jamais passé d’entretien et vous êtes sûr de vous liquéfier devant votre recruteur ? Là encore, suivez nos trucs et astuces pour faire la différence et apprendre à maîtriser la « règle des trois 20 ». Commencez également à tisser votre réseau. Parlez avec des étudiants plus âgés, frappez à la porte de l’association des alumni de votre école (et même de votre université, oui oui) ou rejoignez CM², la Communauté des Managers d’aujourd’hui et de demain. Vous y trouverez des conseils de top managers, des contacts directs de dirigeants, des tutos, des offres d’emplois… et bien plus encore !

DR.MyCVFactory

#6 Soignez votre e-réputation 

Si vous comptez profiter de cette rentrée pour partir à l’assaut du monde professionnel, n’oubliez pas que les recruteurs aussi maîtrisent les réseaux sociaux. Facebook, Twitter, Instagram, faites le ménage dans vos posts, vos commentaires et vos photos : votre futur boss n’est pas obligé de connaitre tous vos exploits estivaux. C’est aussi le moment pour vous faire un profil de winner sur des réseaux plus professionnels de type LinkedIn ou Viadeo.

#7 Et soignez-vous tout court ! 

On ne plaisante pas avec sa santé ! Renseignez-vous auprès de votre organisme de sécurité sociale pour vous assurer une bonne couverture maladie et faites un comparatif des mutuelles. Ce n’est pas parce que vous êtes étudiant que vous n’avez pas droit à une complémentaire santé. Regardez si vous êtes éligible à la CMUC (Couverture Maladie Universelle Complémentaire). De même, si vous partez étudier ou faire un stage à l’étranger, assurez-vous de bénéficier d’une protection sociale internationale.

#8 Quittez le nid sans stresser 

Vous prenez votre indépendance, il est temps de trouver le home sweet home qui vous convient. Pour cela, jetez un œil à toutes les opportunités. Envie d’un logement universitaire ? Renseignez-vous auprès du CNOUS ou du CROUS de votre région. De la chambre avec douches collectives au T6 pour les colocs, le CROUS de Paris propose par exemple cette année 6 750 logements répartis dans 70 résidences universitaires. Si vous préférez opter pour une coloc dans le privé, bétonnez votre dossier pour plaire au proprio… et à vos room-mates. Et si vous devez dénicher votre logement, fiez-vous aux astuces de seloger.com pour trouver l’appart de vos rêves. Dans tous les cas, il vous faudra vous organiser pour déménager. Pas de panique, on est là pour vous aider.

#9 Tenez les cordons de la bourse

Logement, alimentation, santé, sorties… pas facile de tout gérer quand on est étudiant et qu’on vient juste de quitter papa / maman. Pour preuve, avec un budget moyen de 684.50 €/mois, 55 % des étudiants estiment ne pas avoir assez d’argent pour couvrir leurs besoins mensuels et 23 % déclarent même rencontrer des difficultés financières importantes. Alors suivez les conseils de Stéphane Tourte, Directeur des Particuliers à la Banque de France pour éviter d’être dans le rouge. Au quotidien, vous pouvez utiliser l’application mobile PiloteBudget pour faire le point et connaître le montant de votre reste à vivre mensuel ou hebdomadaire (la somme qu’il vous reste après avoir payé toutes vos factures).

#10 Rencardez-vous sur les bons plans

Transports, ciné, musées, restos… la vie quotidienne et culturelle regorge de bons plans pour les étudiants. Pensez à vous munir de votre carte partout où vous allez et faites-en un sésame pour un accès à tarif réduit. De même, certaines applications comme Mabstr, Bruno ou Too Good tout go peuvent vous changer la vie. Prenez le temps d’être curieux, ça vaut le coup… et le coût !