Seul réseau d’Agents générau x spécialisés dans l’assurance de personnes , AXA Pré voyance & Patrimoine fait figure d’exception dans le paysage assuranciel fran çais . Ce n’est donc pas un hasard si on trou ve à sa tête Benoît Claveranne (ENA 2002, IEP Paris , ENS Cachan ), un Enar que au parcours singulier alliant expertise de la chose pu bli que et go ût immodéré du terrain . Rencontre .

 

Benoit Claveranne (ENA 2002, IEP, ENS Cachan) Directeur Général d’AXA Prévoyance & Patrimoine

Benoit Claveranne (ENA 2002, IEP, ENS Cachan) Directeur Général d’AXA Prévoyance & Patrimoine

Fédérer un réseau unique en son genre
Sans équivalent en France, le réseau AXA Prévoyance & Patrimoine s’adresse à une clientèle haut de gamme composée de professions libérales, de dirigeants d’entreprises ainsi que de cadres dirigeants et supérieurs. Il connaît des taux de croissance à 2 chiffres sur ses métiers (prévoyance, retraite, santé, épargne). Ce succès inégalé suppose de relever au quotidien un défi de taille : fédérer près de 1000 entrepreneurs indépendants. « Cela requiert un alignement de nos intérêts, passant par une stratégie où tout le monde est gagnant et peut se reconnaitre. Avec une identité commune, mais non unique, construite autour des valeurs d’éthique, d’engagement et d’excellence, nous construisons ensemble le meilleur pour chacun. »

 

« Si j’ai rejoint AXA
à un poste plus stratégique au départ, il était clair que mon engagement n’y avait de sens que s’il était
lié à l’opérationnel. »

Des carrières entre audace et ambition
Car rejoindre ce réseau, c’est s’offrir la possibilité d’être à son compte tout en bénéficiant de l’appui d’un des leaders mondiaux de l’assurance. « C’est créer son entreprise sans avoir à apporter de capitaux au départ. Nos Agents généraux bénéficient d’une formation initiale de très haut niveau et sont ensuite accompagnés par un inspecteur commercial qui les aide à appréhender nos méthodes structurées, éprouvées et régulièrement affinées depuis 1957. » Ce rôle d’inspecteur commercial est d’ailleurs une des clés de voute de la réussite des jeunes diplômés au sein du réseau. « Il ou elle peut à 30 ans recruter, former et encadrer une douzaine de personnes. Débuter avec une telle expérience est un véritable atout pour la carrière. » Car pour Benoît Claveranne, dans l’entreprise, point de Salut sans terrain. « Si j’ai rejoint AXA à un poste plus stratégique au départ, il était clair que mon engagement n’y avait de sens que s’il était lié à l’opérationnel. Dans un groupe encore relativement jeune, plein d’ambitions et à la conquête profondément inscrite dans son ADN, nous devons tous être entrepreneur dans l’âme. »

 

L’Enarque manager, mythe ou réalité ? Est-ce à dire que dans tout Enarque sommeillerait un manager ?
« Je ne sais pas si les Enarques sont plus ou moins managers que les autres mais il est certain qu’ils doivent prendre en compte le facteur humain. Aujourd’hui, les collaborateurs d’une entreprise ou d’une administration ont besoin de comprendre comment ils participent à la réalisation d’une vision et d’une stratégie, qui se nourrit du terrain et s’ancre dans un respect sincère du rôle de chacun. C’est pourquoi je fais de la capacité à gérer des problématiques dans une vision transverse, de la capacité à s’exposer à la complexité et du sens de l’intérêt général acquis lors de ma formation initiale, des éléments qui nourrissent le manager que je suis devenu. »

 

Le rôle des anciens : transmettre et nourrir l’héritage
« Entrer à l’ENA, c’est recevoir l’héritage de ses prédécesseurs. En tant qu’ancien, je me sens investi du devoir de le transmettre et de l’enrichir de mon expérience, par exemple de ma vision du privé, de ma conception de ‘‘l’autre côté du miroir’’. J’encourage donc les étudiants à venir à la rencontre des anciens, afin de nourrir leur réflexion sur le monde et d’apprendre à faire confiance aux opportunités qui s’offrent à eux car Enarque ou non, rien n’est jamais écrit à l’avance. »

 

Souvenir de l’ENA
« Comme la plupart des anciens élèves, mes stages ont été de formidables expériences : peu d’écoles offrent cette possibilité d’être confronté si tôt à tant de responsabilités. De la Banque Mondiale où j’ai échangé avec des gouvernements africains sur leurs politiques de réduction de pauvreté, à la préfecture et ses enjeux de maintien de l’ordre public, l’ENA m’a confronté très tôt aux réalités du terrain et m’a permis de faire évoluer à grands pas ma vision du leadership. »

 

Ciffres clés
Un réseau de 920 agents généraux indépendants dont 14% de femmes (soit 50% de plus qu’en 2009) Chiffres d’affaires (2012)…
prévoyance : 176 M€
retraite : 237 M€
santé : 34 M€
épargne : 769 M€

 

CW.

 

Contact
benoit.claveranne@axa.fr