Penser au futur, c’est bien. Mais certains préfèrent quant à eux l’inventer. Sacha Arnoud (X 95), Senior Director of Engineering de Waymo, vous plonge au plein cœur de la Silicon Valley et de la voiture autonome.

 

De Palaiseau à la Silicon Valley, comment le futur est-il devenu réalité ?

C’est sur les bancs de Télécom Paris, où je continuais à développer ma passion de l’informatique, que j’ai effectué ma toute première recherche sur Google en 1998. 20 ans plus tard, je travaille pour eux. Diplômé en 2000 alors encore en pleine bulle Internet, nous avons décidé avec mon épouse de nous envoler pour la Silicon Valley où les carrières techniques sont très valorisées.

Quels étaient vos moteurs de motivation ?

La curiosité et l’envie d’apprendre avant tout. Je rêvais de découverte technique mais dans un contexte appliqué. La vraie question était de pouvoir créer des opportunités et de les saisir. Rapidement, la vitesse d’évolution des domaines techniques a rendu caduque l’expertise que j’avais acquise – à l’école puis continuellement tout au long de mes expériences. Après 20 ans, ce qu’il reste, c’est la curiosité, la capacité à apprendre et pouvoir se raccrocher à des concepts fondamentaux.

C’est ainsi que l’on peut inventer le futur ?

Oui mais le futur est déjà une réalité : notre flotte de véhicules a déjà transporté plusieurs milliers de personnes à Phoenix (Arizona). La voiture autonome génère un changement sociétal majeur. C’est très motivant. Il faut se montrer capable d’innover dans de nombreux domaines tels que les lasers, les caméras, les algorithmes d’intelligence artificielle, les cartes géographiques à haute résolution… Waymo est un écosystème où l’on conçoit tous les jours des domaines de forte innovation.

Justement, c’est quoi l’innovation façon Sacha ?

In fine, innover signifie être le premier. Vous développez la capacité à pouvoir inventer votre chemin. L’innovation est un milieu de très grandes ambiguïtés et de doutes. Il faut être capable de développer cette résilience car l’échec est inhérent à l’innovation. C’est un équilibre quotidien entre le bon niveau d’ambition, une probabilité d’erreur acceptable et un impact important en cas de succès. En tant que dirigeant, la complexité réside dans l’aptitude à réussir à créer un environnement favorable au développement des facultés de chaque individu, à l’expérimentation et à la culture de l’échec. Mon rôle est de créer cet équilibre, voilà où est l’innovation véritable.

Les jeunes X sont-ils taillés pour l’innovation ?

L’excellence académique de l’école est un atout très fort. Mais attention à ne pas brûler les étapes, même si la Silicon Valley promeut ce culte de la réussite rapide et spectaculaire. La majorité des aventures requièrent de l’expérience. Il faut savoir extraire ce qui est intrinsèque sur le long terme et développer sa passion pour le monde de demain. La conciliation de ces deux aspects est une véritable clé de l’épanouissement.

Et pour Waymo ?

Aujourd’hui, la compétition mondiale est très élevée : j’accueille des dizaines de nationalités au sein d’une large équipe d’ingénieurs. Ce qui fait la différence, c’est de montrer ce que vous avez pu faire de l’opportunité d’un accès si aisé à tant de ressources autrefois réservées aux experts, et comment vous avez inventé au cours de ces expériences : publications, participations à des événements de haut niveau, applications mobiles ou business models que vous avez déployés… La voie royale n’existe plus. Ce que nous recherchons, c’est cette capacité à créer une voie et à développer une passion. C’est ainsi que vous innoverez.

La voie vers Waymo Vous souhaitez intégrer Waymo ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous. La première : postulez pour un stage d’été. Les recrutements commencent dès cet automne ! Vous pouvez également consulter le site Carrières ou même directement contacter le réseau des alumni : une dizaine d’entre eux sont déjà en poste dans la startup ! Et comme le conseille Sacha Arnoud : « Osez, pensez moins et faites plus ! »

https://waymo.com/joinus/

« Chez Waymo, ce que vous inventez transforme concrètement le quotidien. »

Sacha Arnoud (X 95)

 

Contact : sacha@waymo.com

Finance / marketing : la guerre des sexes a toujours lieu

Pousser vers plus de parité dans les grandes écoles de management est essentiel pour tendre vers plus de mixité en entreprise.

Les secrets des championnes de la mixité

Caroline de la Marnierre, DG de l’Institut du Capitalisme Responsable vous donne les clés pour que votre entreprise fasse rimer succès, mixité et performance business.

Kellogg’s : l’égalité femmes – hommes, c’est du concret !

Focus sur la politique diversité de Kellogg’s France avec Aude Pichaud, Directrice Nationales des Ventes et Rachida Saraka, DRH.

JJA : C’est la maison du bonheur !

Suivez les conseils de Catherine Abiteboul, (TBS 93), Secrétaire Générale de JJA, pour performer chez le leader B to B de l’équipement et de la décoration de la maison.

Lallemand met aussi le talent en culture

Delphine Le Compès-Andro, DRH chez Lallemand incite les jeunes talents à découvrir une entreprise où les opportunités métiers sont infinies

Chimie, bio, agro : recherche hommes désespérément

Pourquoi les grandes écoles de chimie, de biologie et d’agronomie affichent-elles la proportion inverse d’élèves filles-garçons ?

[Tuto] : 4 astuces pour une coloc bio réussie

Alliant bien-être et respect de la nature, cohabiter bio renforce le sentiment de communauté,  facilite l’échange et le partage avec vos colocataires. Mais quelles sont les clefs pour cultiver ce nouvel art de vivre ? Suivez notre guide !

Le grand témoin : Dominique Carlac’h Porte-Parole & VP du Medef

Dominique Carlac’h Porte-Parole & VP du Medef revient sans détour sur son parcours, ses engagements de chef d’entreprise et ses combats de femme.

Chez CBo Territoria, c’est « act like a lady, think like a boss »

50 % de femmes et 50 % d’hommes dans les équipes du géant de l’immobilier réunionnais. Trois femmes témoignent.

Kit du futur décideur à l’attention du jeune ingénieur

Face à l’émergence d’un ingénieur qui travaille en mode projet et 100 % collaboratif quels sont les trucs et astuces pour transformer un diplômé de CentraleSupélec en décideur hors pair ?