S’installer en Chine est une aventure. Une aventure pour une institution que nous raconte Christophe Germain, directeur d’Audencia, alors qu’il remet les premiers diplômes de SABS, Shenzhen Audencia Business School, montée en partenariat avec Shenzhen University. Apprendre est une aventure. En Chine cela relève (presque) de super héros tant la distance culturelle est grande. Thomas Grudov et Grégoire Nicolle, étudiants du PGE en semestre d’échange partagent leur expérience.

 

« SABS est une école, pas un campus d’Audencia en Chine » insiste d’emblée Christophe Germain, artisan du développement de l’institution dans le pays du milieu. Il y a mené les négociations – parfois ardues de son propre aveu – au sein d’un pays où le secteur de l’éducation est protégé. Impossible de monter seul un programme ou un campus en Chine. Pour identifier le partenaire idéal à Shenzhen, ville à la croissance fulgurante, il a pu compter sur le solide réseau – le fameux Guanxi – du directeur du développement Chine, Pierre Shi. Le directeur salue aussi le rôle majeur de sa directrice des relations internationales Desi Schmitt et de Kai Zhang de l’école d’économie de la SZ University, dans la réussite de SABS.

Une collaboration misant sur les atouts de chacun

Christophe Germain et Pierre Shi

Pierre Shi et Christophe Germain

Les deux institutions ont monté une joint-venture et mixent leurs compétences et réseaux. Elles assurent une gouvernance collégiale à 50/50. « Nous profitons des atouts et réseaux des deux partenaires au profit des étudiants. Avec notre expertise académique, et les entrées dans les entreprises et les visas « politiques » de notre partenaire, pour déployer nos activités » explique Christophe Germain. La SZ University a opéré l’investissement financier et matériel de SABS sur son campus. L’école est l’expression de la stratégie d’Audencia « de ne pas aller seule à l’international. Nous allons là où c’est pertinent par rapport à nos axes d’expertise et les régions où elle fait sens, avec des partenaires de qualité ! »

La négociation n’est pas un vain mot en Chine

Créée dans les années 80, la SZ University est récente. Audencia va lui transmettre sa culture des accréditations et ses pratiques en matière de contrôle du processus pédagogique et des recrutements. Jusqu’ici Christophe Germain affirme que rien n’a été imposé à Audencia, et qu’aucun développement n’a été bloqué ou freiné. Mais le directeur reste pragmatique et ne commettra pas le péché de la naïveté dans un pays sous contrôle politique. Le président et le secrétaire général des universités sont des représentants du parti. « Lorsqu’on travaille en Chine, il faut être prêt à ce les choses soient remises en cause, et donc à re-négocier, témoigne le directeur. Si on aborde l’enseignement supérieur comme en France, c’est l’ulcère garanti au bout de 3 mois ! »

Campus Shenzhen University - Audencia - SABS

Campus Shenzhen University – Audencia – SABS

SABS a officiellement ouvert ses portes en septembre 2016. Elle délivre plusieurs programmes : le MSc Supply Chain en anglais (26 étudiants chinois), l’Executive MBA en part time et en chinois (34 étudiants), et un International Master in Management (en anglais). Un DBA en chinois vient d’ouvrir et forme 11 étudiants. « Nous préparons le lancement d’un Master en fintech en association avec l’Ecole Centrale Nantes » annonce Christophe Germain.

Premiers diplômés et nouveau départ

La montée en puissance de SABS est amorcée alors que Christophe Germain a remis les premiers diplômes de l’école fin mars 2019 à la première promotion du EMBA. « Vous êtes des pionniers en tant que premiers étudiants à avoir intégré SABS, et les premiers à y recevoir votre diplôme ! » leur a –t-il dit, ajoutant « sa fierté de vous voir entrer dans la communauté Audencia, et symboliser ainsi une nouvelle étape dans le développement de l’école. Je compte sur vous pour porter haut les couleurs de SABS, de la Shenzhen University et d’Audencia ! »

diplômée EMBA SABSUne fierté également affichée par la porte-parole des 36 étudiants de l’EMBA. « Chaque fin est un nouveau départ, a-t-elle déclaré. Nous avons partagé des objectifs et des aspirations durant notre formation. Ce cursus de 18 mois a été stimulant, un défi transformationnel par bien des aspects. C’est un jour à la fois triste car c’est la fin d’une aventure, et heureux car nous sommes prêts et confiants pour aborder la prochaine étape de notre vie. Nous sommes très reconnaissants à SABS, à nos professeurs et encadrants de nous avoir ouvert de nouvelles perspectives. Notre relation ne s’arrêtera jamais, elle commence aujourd’hui en tant qu’alumni de SABS ! »

Choc culturel

« C’est à Shenzhen que nous avons tout appris, comment négocier et travailler en Chine, raconte Christophe Germain. A évaluer et tenir compte des différences culturelles. » Un apprentissage que l’école partage aujourd’hui avec ses étudiants Français en leur ouvrant les portes de SABS. Ainsi, les participants du EMBA d’Audencia réalisent l’un de leur business trip entre Hongkong et Shenzhen, profitant du réseau des alumni et des contacts de plus en plus nombreux de la direction des relations entreprises d’Audencia dans la région. Les EMBA ont ainsi eu l’opportunité de visiter des géants nés à Shenzhen durant les années 90 comme Tencent (services internet et mobiles) et BYD (premier constructeur mondial de véhicules électriques) fin mars 2019. La directrice des relations entreprises, Françoise Marcus, a récemment rencontré les responsables de Huawei, intéressés par les profils hybrides formés par Audencia et ouverts culturellement, pour des stages ou emplois.

Les étudiants de la grande école ont l’opportunité d’une immersion longue à SABS pour découvrir la seconde économie mondiale et s’imprégner de la langue et de la culture chinoise. Ils peuvent effectuer un semestre « finance » dans le cadre de la Majeure finance, ou y réaliser leur semestre à l’étranger.

« Passer un semestre à Shenzhen est une chance que je ne pouvais pas laisser passer ! »

Thomas Grudov, étudiant de 3eA en semestre à SABS

Thomas Grudov Audencia/SABS

Thomas Grudov Audencia/SABS

« J’ai commencé à apprendre le chinois à Audencia et à suivre des cours d’ouverture sur l’Asie. Je suis très attiré par l’Asie et la Chine en particulier, avec l’idée d’y travailler à terme. L’opportunité de passer un semestre à SABS est donc une chance que je ne pouvais pas rater ! Mes premières semaines ici me confortent dans mon projet. Nous sommes accompagnés par des étudiants de la SZ University pour notre intégration, les démarches administratives, et surtout pour échanger et progresser en chinois. Ici, je peux découvrir réellement la culture, le mode de vie, le quotidien, autant de choses que l‘on ne peut appréhender de l’extérieur. Je suis cinq cours de mon cursus grande école et plus spécifiques sur le marché chinois. J’habite sur le campus où je rencontre d’autres étudiants notamment dans mes activités sportives, car ici les infrastructures sont très développées. »

« Etudier et vivre en Chine est une ouverture intellectuelle inédite »

Grégoire Nicolle, étudiant de 3eA en semestre à SABS

Grégoire Nicolle Audencia/SABS

Grégoire Nicolle Audencia/SABS

« Je suis venu en Chine en voyage touristique et j’ai beaucoup aimé l’ambiance, le contact avec les gens. J’ai souhaité en découvrir plus au travers d’un échange. J’ai commencé le chinois à Audencia, et être ici est une mise en situation indispensable pour progresser. J’apprécie beaucoup de découvrir la vie, la culture, l’histoire du pays in situ. C’est une ouverture intellectuelle inédite. Le campus est très agréable, avec beaucoup de verdure. Nous pouvons faire de nombreux sports. Je vais participer à une compétition de football entre étudiants internationaux et chinois ! Il y a plein de restaurants et endroits où sortir à proximité.

Lors du Gala suite à la remise des diplômes du EMBA, j’ai pris la mesure du suivi et de l’accompagnement des alumni par Audencia. Je suis très fier de mon école et j’ai confiance en l’avenir avec elle à mes côtés. »

D’autres partenariats en Chine pour Audencia

Le Cooperative Center for Studies a ouvert en 2015 sur le campus du Beijing Institute of Technology
Audencia est partenaire de la SWUFE (Southwestern University of Finance and Economics) à Chengdu. Elles y co-délivrent un BBA (199 étudiants), un DBA (27 étudiants), un double diplôme MBA-Master of Science in Business Administration (ouvert en mars 2019, 40 étudiants)

Vous devez autoriser Youtube sur notre site Internet pour voir la vidéo qui est insérée dans cette page en cliquant ici : Gestion des cookies