Avec un savoir-faire historique de 260 ans, Marie Brizard Wine & Spirits est le 3e acteur du marché en France et une référence internationale. Un leadership que le plan BiG 2018 entend bien renforcer. Des ambitions qui mettent la direction juridique en pleine effervescence. Et Stéphane Laugery (DEA Droit anglais et nord-américain des affaires, Paris I 96), son directeur juridique et secrétaire général, aussi.

Stéphane Laugery (DEA Droit anglais et nord-américain des affaires, Paris I 96), Directeur juridique et Secrétaire général

Stéphane Laugery (DEA Droit anglais et nord-américain des affaires, Paris I 96), Directeur juridique et Secrétaire général

Quelle place occupez-vous au sein de la restructuration actuelle du groupe ?
Nous sommes dans une période charnière très dynamique. Au-delà de la gestion de la sécurité des opérations, j’ai un véritable travail de structuration de la société, auparavant gérée en silos. Nous échangeons très régulièrement au sein du Comex pour définir les priorités. Il faut donc à la fois organiser la direction juridique – propriété intellectuelle, contrats et gouvernance – et faire vivre l’audit. Nous passons d’une mission de pompier à une mission plus structurée. Enfin, en tant que secrétaire général, je dois également assurer la mise en oeuvre d’une communication interne, encore inexsitente et pourtant essentielle dans notre contexte. J’interviens donc à la fois sur la stratégie, la communication et les règlementations. Ma double fonction me permet de travailler sur des sujets très vastes, mêlant préoccupations immédiates et enjeux à long terme.

 

La restructuration impose également des enjeux très forts
En effet. Notre objectif premier, fixé dans notre plan BiG 2018 (Back in the Game), est de retrouver de la performance avec un objectif de génération d’EBITDA de 15 %. Nous souhaitons redevenir un acteur clé du marché en agissant sur tous les leviers. Mon objectif cette année consiste en priorité à structurer les équipes de telle façon à rendre un bon niveau de service à nos clients internes. Ma deuxième préoccupation tient, autant que faire se peut, au règlement des contentieux hérités de la précédente gestion afin de pouvoir concentrer notre énergie sur l’avenir. Il n’y a pas d’enjeu de hiérarchie. Juste la volonté d’en faire une société performante.

 

« Rejoignez une société historique du XVIIIe siècle avec un esprit
de start-up »

Vous avez donc besoin de forces vives pour vous accompagner ?
Passant d’une structure en silos, dépourvue de Holding/fonctions supports, à un groupe intégré, nous devons effectivement embaucher de nouveaux profils, notamment dans des domaines tels que l’audit, le juridique – droits des contrats – ou bien la communication interne comme externe. Nous avons également renforcé nos équipes marketing et logistiques. Il y a donc un appel d’air, souvent de profils jeunes et dynamiques qui vont pouvoir gérer un grand nombre de projets en peu de temps, avec une volonté avérée de faire bouger les montagnes. Les esprits entrepreneuriaux sont donc les bienvenus. Nous sommes une structure moyenne qui offre la capacité d’intervenir sur un grand nombre de sujets très variés ce et ouvre considérablement les perspectives d’évolution.

 

CONSEILS aux jeunes diplômés
« J’arrive à un moment de mon expérience où participer à la restructuration d’une entreprise constitue un vrai challenge. C’est donc très motivant. Cela ajoute du piment. L’absence de routine rend le travail passionnant et permet de combiner investissement personnel et envie joyeuse de travailler. Bien sûr le facteur chance existe aussi. C’est pourquoi saisissez les opportunités selon votre aspiration personnelle. Elles arrivent toujours. Capitalisez alors sur les points saillants qui vous aideront à évoluer par la suite. J’ai commencé dans une direction des achats : une formation qui permet de se constituer une base solide, tant en terme de rédaction que de négociation de contrats. Enfin, les profils internationaux, avec une vraie culture de l’ouverture/internationale me semblent clés pour évoluer comme juriste d’entreprise. »

 

CHIFFRES CLÉS :
Créé en 1991
Chiffre d’affaires 2014 : 460 M €
Effectif : 2 493

 

VC

 

Contact : stephane.laugery@mbws.com