Pour son Bachelor en management des arts culinaires et en management hôtelier, Le Cordon Bleu s’associe à l’Université Paris-Dauphine, à partir de la rentrée 2018. Sylvy Morineau, Directrice Académique au Cordon Bleu et Ollivia De La Vallière, Professeur associé, coresponsable du Master affaires publiques 271 et responsable de cette formation à l’Université Paris-Dauphine, nous présentent ce partenariat.

Comment se concrétise ce partenariat entre Dauphine et Le Cordon Bleu ?

Sylvy Morineau (c) Le Cordon Bleu International 2017

Sylvy Morineau (c) Le Cordon Bleu International 2017

Sylvy Morineau : Ce partenariat est issu de notre volonté d’axer sur le management dans la 3e année de nos Bachelors. Pour ce faire, nous nous sommes associés à une institution reconnue pour son excellence dans ce domaine : l’Université Paris-Dauphine.

Ollivia De La Vallière : En effet, durant la troisième année, nous apporterons aux étudiants de l’école hôtelière notre expertise en marketing strategy, social digital, management opérationnel, finance & accounting ou encore dans la création d’entreprises.

Ollivia de la Vallière (C) Dominique Desrue, Paris

Ollivia de la Vallière (C) Dominique Desrue, Paris

S.M. : La dernière année du Bachelor s’effectuera au rythme d’une semaine sur 2 sur le campus de Dauphine. La semaine suivante sera dédiée à la mise en situation au travers des business games pendant lesquels ils devront résoudre des problématiques rencontrées en entreprise. Nous avons travaillé la maquette pour qu’elles répondent aux exigences des accords de Bologne en matière de crédits ECTS. À la fin de leur 3e année, les étudiants auront le double diplôme grande école-université.

Les 3 qualités des diplômés de cette nouvelle offre ?

O.D.L.V. : Avec 11 mois de stage au Cordon Bleu, les étudiants de ce double diplôme seront des experts et des professionnels. Ils sortiront avec un solide bagage en management, mais également des connaissances pratiques, notamment dans la gestion d’établissements de luxe.

S.M. : Nous dotons également ces étudiants d’une coloration internationale, par la dimension interculturelle de l’école (nous comptons près de 90 nationalités), mais également grâce à leurs expériences à l’étranger. Ainsi, ils seront des diplômés tournés vers le multiculturalisme et vers l’humain.

La double casquette université-grande école est-elle indispensable dans le secteur de l’hôtellerie ?

S.M. : Ce double diplôme a l’avantage de doter les étudiants de connaissances pratiques, par Le Cordon Bleu et les nombreux stages obligatoires durant la formation. Il offre également des connaissances théoriques et approfondies dans le management grâce à Paris-Dauphine.

O.D.L.V. : Associer le professionnel de la grande école et la dimension universitaire est également essentiel pour les étudiants étrangers. En Asie, comme en Amérique du Sud, le diplôme universitaire est très reconnu.

Université Paris-Dauphine

Université Paris-Dauphine

Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce partenariat ?

S.M. : Notre choix s’est tout de suite porté sur Paris-Dauphine, qui est renommée pour son expertise dans le management, mais également dans d’autres secteurs comme la négociation client ou la gestion RH, qui sont très importants dans l’hôtellerie-restauration. L’université apporte à notre Bachelor sa modernité, son innovation et son dynamisme.

O.D.L.V. : Notre double diplôme offre une réelle ouverture pour Paris-Dauphine. Notre reconnaissance ne s’étend pas qu’au territoire national. S’associer à un grand nom comme Le Cordon Bleu, connu dans le monde entier nous confère une coloration internationale indispensable. Lorsque mon directeur m’a approché pour piloter ce programme, j’étais très excitée. Je suis Canadienne et Américaine. Dans ces pays, Le Cordon Bleu est une institution !

Cette nouvelle formation est-elle synonyme d’innovation pédagogique ?

S.M. : Nous avons développé une plateforme en ligne sur lesquelles les étudiants retrouveront l’ensemble des ressources nécessaires. Ils pourront également échanger de manière privilégiée avec leurs professeurs.

O.D.L.V. : Cette formation est très orientée vers la pédagogie active. Les étudiants devront par exemple créer leur propre business plan. Ils auront droit à un accompagnement personnalisé avec des feed-back en continu pour connaître leurs lacunes et s’améliorer. Ils seront vraiment encadrés et impliqués !