Construction, immobilier, génie civil, métallurgie, énergie… C’est par sa culture de l’innovation qu’Eiffage fait la différence dans le monde. Le numérique offre au groupe une nouvelle dimension et renouvelle les métiers comme jamais, témoigne Stéphane Rousseau (ISEN 89), CIO Group Eiffage.

 

Si dans le BTP, la composante humaine reste très forte, le numérique apporte une énergie nouvelle, source de développement. Un contexte passionnant dans lequel évolue Stéphane Rousseau depuis près de 30 ans.

La DSI, centre névralgique de l’entreprise

La transformation digitale tend à replacer le développement au cœur du métier. La boucle est bouclée ! « Nous avons aujourd’hui la capacité d’aller au plus près du consommateur à travers des solutions innovantes, intuitives et en rupture. » La DSI se veut agile et au plus près des métiers. Les prémices d’une ère nouvelle qui ouvre des possibilités infinies : « Le développeur est devenu un maillon essentiel. Il se doit d’être capable d’interagir avec des acteurs internes et externes, et d’évoluer dans un environnement type startup pour générer de la co-innovation. L’informatique n’a jamais été autant un métier d’invention, d’innovation, de création. »

« Administrateur du CIGREF, le club informatique des grandes entreprises françaises, je suis très enthousiaste quand je vois la dynamique en cours dans toutes les entreprises. Le monde n’a jamais été aussi riche et intéressant qu’avec le numérique. »

www.cigref.fr

Se transformer pour générer des opportunités

Mais la transformation numérique ne concerne pas que la DSI. Elle améliore toutes les fonctions de l’entreprise. La priorité : la prévention et la sécurité. « Nous développons des applications pour recevoir des retours d’expérience, détecter des comportements à risque… et les partager sur mobile. Les objets connectés favorisent les interactions entre l’individu et le terrain. »  À la clé : piloter plus efficacement l’exécution des chantiers, éviter la surconsommation d’énergie d’un équipement, visiter virtuellement les logements pour répondre au plus près des attentes… À terme, toute la chaîne de production sera entièrement numérisée depuis la phase d’étude jusqu’à la maintenance !

En mode startup interne

Ne vous focalisez pas sur les startups : les grands groupes sont vecteurs d’innovation. Le groupe a ainsi déployé un réseau social interne pour favoriser les échanges de bonnes pratiques entre ses différentes entités. « Nous avons également décidé d’accompagner les bonnes idées à travers un fond interne de subventions. Notre start lab finance les meilleures initiatives de nos collaborateurs. Et nous développons au cas par cas des relations avec des startups. »

Apportez votre mode de vie

Le numérique est d’abord un sujet de technologie. Pour en devenir expert, la curiosité est un point majeur. « Soyez dans l’écoute active mais vous devez aussi vous montrer capable de convaincre. Les 3 clés de votre carrière : savoir faire, faire savoir et aussi savoir faire savoir. » Ensuite, les portes de l’international, entre autres, s’ouvriront à vous !  Que peuvent apporter en retour les jeunes diplômé-e-s ? Une appétence naturelle au numérique. Objectif : transférer dans leur vie professionnelle leurs habitudes quotidiennes personnelles. « Les jeunes doivent accompagner l’entreprise dans cette dynamique : ils apportent un mode de vie. Le champ des possibles est infini : nous n’en sommes qu’au début de la courbe ! »

 

De la numérisation à la féminisation : Non, le BTP et la technologie ne sont pas réservés aux hommes ! « Nous avons besoin de nombreux talents. Il n’y a pas assez de jeunes femmes. Elles doivent savoir que ce sont des métiers faits pour elles aussi. Ils conviennent à tout le monde et toutes les sensibilités peuvent s’exprimer. Les relations interpersonnelles s’enrichissent de la diversité des points de vue. »

« Nos métiers à forte intensité humaine ont un fort ancrage dans la société, et ne demandent qu’à évoluer, se transformer, être dans la rupture. »




Votre CV :