Leader européen dans la location longue durée et l’externalisation de flottes automobiles, ALD Automotive accompagne la transition d’une économie de propriété à une économie de l’usage. Les métiers de son écosystème en pleine mutation digitale offrent de belles opportunités comme en témoigne Fabrice Denoual (Dauphine 98), son Directeur Général Délégué en France.

 

Fabrice Denoual

Pouvez-vous nous présenter brièvement ALD Automotive ?

Filiale à 100 % du groupe Société Générale, j’aime nous voir comme une vieille startup. L’entreprise française créée en 1990 opère désormais dans 43 pays et gère 1,5 million de voitures. Notre métier est assez jeune. L’externalisation de la gestion des flottes automobiles d’entreprise est entrée dans les us et coutumes des grands comptes, puis a gagné les TPE/PME devenues un relais de croissance. Avec l’activité de location longue durée (LLD) lancée cette année auprès des particuliers, l’univers des possibles s’est encore élargie pour ALD.

Cette explosion du marché coïncide avec une nouvelle façon de consommer l’automobile ?

Avec la location longue durée (LLD), nous avons anticipé ce phénomène et nous participons en effet à cette nouvelle logique « d’usage de la mobilité » qui remplace « la possession de la mobilité« , en offrant toute une gamme de services annexes durant la durée de vie du véhicule comme la maintenance, l’assistance, l’assurance automobile, sa revente, etc. ALD Automotive a vraiment un rôle à jouer dans cette construction de la mobilité du futur et d’optimisation des moyens de transport.

Comment se construit cette mobilité du futur ?

Notre service d’autopartage privatif en entreprise ALD Sharing met un groupe de véhicules à disposition des employés pour des trajets personnels et professionnels. ALD Community, notre solution de covoiturage à destination de l’ensemble des collaborateurs, réponds aux besoins des entreprises soumises à l’obligation d’établir un plan de mobilité au 1er janvier 2018 pour proposer des nouvelles solutions de déplacements à leurs collaborateurs. En fait, ALD regroupe progressivement toutes les modes de consommation de l’automobile. agglomère un paquet de solutions. Et demain nous ferons peut-être du vélo partagé, de l’accès aux taxis ou aux moyens de transport en commun afin de devenir un acteur global de la mobilité à titre professionnel ou privé…

 En quoi le digital modifie t’il encore plus votre métier ?

Ce qui est vraiment stimulant enthousiasmant, et au coeur de la stratégie d’ALD, c’est d’abord l’expérience utilisateur ! C’est pour la rendre unique qu’un écosystème digital est mis en place pour partager en temps réel les informations liées à la gestion d’une flotte automobile entre les différentes parties prenantes : conducteur, gestionnaire de parc, point de service des partenaires, équipes ALD Automotive, etc. Nous étions dans un modèle BtoBtoC, sans contact direct avec le conducteur. Avec l’application My ALD Driver, ce dernier est aidé dans l’usage et l’entretien de son véhicule en LLD.

Quelles sont les portes d’entrée pour les jeunes diplômés?

Notre colonne vertébrale, c’est l’informatique qui permet de regrouper l’ensemble de nos services et partenaires, des concessions automobiles, des réparateurs, des assisteurs, etc. Avec la thématique des outils digitaux au service de l’expérience client, la DSI est un débouché très intéressant pour les jeunes diplômés. ALD Automotive consacre ainsi par an plus de 2/3 des investissements informatiques à l’amélioration des services proposés aux clients. Mais nos métiers du commerce, , du marketing, de la finance, des achats et de la logistique, notamment, sont aussi en quête de jeunes talents.

Qu’est-ce qui vous anime le plus au quotidien ?

C’est de permettre aux équipes de remplir nos ambitions et nos objectifs communs. En fait, le succès d’ALD est intrinsèquement lié à l’engagement des femmes et des hommes qui composent ses équipes !

Les 3 + de la formation Dauphine

►Professionnalisme « Faire les choses pleinement, sérieusement et de manière approfondie rejoint les critères de formation que j’ai reçus à Paris-Dauphine. »

►Humilité « Savoir qu’on a toujours beaucoup de choses à apprendre s’est inscrit dans mon mode de travail et de fonctionnement. »

►Curiosité « Son panel de formations très large a nourri ma curiosité, ce qui m’a ensuite été très utile pour garder l’oeil ouvert sur ce qui se passe ailleurs et savoir comment intégrer ces informations ou innovations dans mon activité. »

contact : www.aldautomotive.com