Leader mondial des équipements de sécurité passive pour l’automobile, Autoliv s’est donné pour mission de sauver des vies et propose aux jeunes diplômés de fabuleux parcours… dans le monde entier ! Rencontre avec Thierry Masson (ESME Sudria 88), président d’Autoliv Electronics Asia.

Thierry Masson (ESME Sudria 88), président d’Autoliv Electronics Asia

Thierry Masson (ESME Sudria 88), président d’Autoliv Electronics Asia

Pouvez-vous nous présenter Autoliv Electronics Asia, la filiale dont vous assurez la direction ?
L’entreprise emploie 750 personnes et dispose de 5 centres de R&D. Elle conçoit et fabrique des boitiers électroniques pour les systèmes de sécurité automobiles et sert l’ensemble des grands constructeurs mondiaux.

 

Aujourd’hui basé en Chine, quel a été votre parcours jusqu’ici ?
En sortant de Sudria, j’ai été ingénieur d’études chez un équipementier français durant deux ans, puis chef de projet. J’ai alors rejoint Autoliv pour concevoir leurs produits en France, suis devenu leur directeur engineering pour la France, ai ensuite poursuivi ma mission au Japon, occupé le même poste de direction engineering pour l’Asie avant de devenir président d’Autoliv Electronic Asia à Shanghai.

 

Quels jeunes diplômés recherchez-vous ?
Avant tout des gens que motive notre mission : sauver des vies. Ingénieurs de formation électronique, aptes surtout à la gestion de projets, c’està- dire autonomes, curieux et inscrits dans la culture du résultat. Cela dit, étant qui nous sommes : absolument internationaux, il faut qu’ils aient une vraie capacité d’adaptation et une grande ouverture d’esprit sur les autres cultures. Nous travaillons avec 4 ou 5 pays asiatiques et les différences Italien…

Quels conseils avez-vous envie de donner ?
Une sorte de mode pousse certains à passer d’une entreprise à l’autre, comme si l’herbe était plus verte ailleurs. Mais si on se plaît dans une entreprise, il faut y faire reconnaître ses compétences et sa motivation et alors, de nombreuses opportunités s’ouvrent au sein même de cette entreprise. Bouger pour bouger n’a pas de sens.

 

Autoliv réalise un CA de 8,3 milliards de de dollars et emploie 51 000 personnes dans le monde

 

JB

 

Contact : thierry.masson@autoliv.com