Menu

à propos de l'auteur

Rencontre avec la chief of staff CEO office de Sanofi : Virginie Boucinha

Diplômée de Paris School of Business et chief of staff CEO office de Sanofi, Virginie Boucinha, partage les conseils qu’elle a reçu et ceux qu’elle veut transmettre aux étudiants.   Vous devez autoriser Youtube sur notre site Internet pour voir la vidéo qui est insérée dans cette page en cliquant ici : Gestion des cookies   Réinventez la médecin de demain avec Sanofi : Sanofi : venez inventer la médecine de demain Les équipes du campus Georges Charpak Provence de Mines Saint-Etienne se mobilisent pour la lutte contre les cancers cérébraux. par Akila Hamza Zaarour | 15 novembre 2018...

Lire la suite

Rencontre avec le PDG d’Alcon : Franck Hamalian

Le PDG d’Alcon, Franck Hamalian, diplômé d’emlyon business school, partage avec nous les conseils qu’il a reçu, ceux qu’il aurait aimé recevoir ainsi qu’une expérience marquante dans sa carrière.   Vous devez autoriser Youtube sur notre site Internet pour voir la vidéo qui est insérée dans cette page en cliquant ici : Gestion des cookies   Retrouvez l’intégralité de l’interview de Franck Hamalian : Alcon : innover pour permettre au monde de mieux voir ! Silence, cette jeune pousse ! par Catherine Giaccobi | 14 novembre 2018 | Portraits d’étudiants, jeunes dip’, startupers | 0 Commentaire En 3ème année...

Lire la suite

Recalés d’APB : « Comment peut-on laisser des jeunes sans formation à cause d’un algorithme ? »

Après un deuxième tirage au sort sur Admission Post-Bac, 117 000 bacheliers se trouvent encore sans perspective d’avenir. Pourtant le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche se veut rassurant. Nous avons recueilli le témoignage de deux bachelières, Lucie B. et Méline C. déçues d’APB.   Injustice, incompréhension. Voici ce que ressentent les deux lycéennes face au tirage au sort d’Admission Post-Bac. Lucie explique : « quand j’ai vu que je n’étais prise nulle part, je me suis dit que cela ne pouvait être vrai. Je ne comprends pas   comment on peut laisser des jeunes sans formation à la rentrée,...

Lire la suite

Le contrôleur de gestion, pilote de progrès ? L’analyse de Stéphane Strtak, ISC Paris

Comment le contrôleur de gestion est-il pilote de progrès ? Qu’est-ce que le pilotage en gestion ? C’est une démarche de management qui permet : – de s’assurer de la bonne mise en œuvre de la stratégie décidée, – d’aider à prendre des décisions, – de mettre en place des moyens (humains, matériels, etc…) et des actions opérationnelles, par le suivi des indicateurs de performance en temps réel pour piloter l’efficacité, c’est-à-dire la bonne gestion des moyens mis en œuvre, et l’efficience, c’est-à-dire l’atteinte des objectifs attendus.   Qu’est-ce que le pilotage de progrès ? C’est une démarche d’amélioration continue des processus et des actions de l’entreprise en vue d’assurer sa pérennité et de maîtriser son développement.   Qui est le pilote de progrès dans l’entreprise et dans quel contexte évolue-t-il ? Le dirigeant doit mettre en œuvre la stratégie décidée pour atteindre les objectifs attendus. Il est donc le pilote de l’entreprise. Cela n’est pas sans difficultés, puisqu’il doit diriger l’entreprise dans un environnement turbulent, évoluant en permanence et très rapidement, complexe et incertain, avec de nouveaux enjeux et en tenant compte de nouvelles contraintes. Plusieurs exemples : être plus compétitif que les nouveaux concurrents entrants sur le marché pour rester leader, respecter la conformité aux nouvelles réglementations fiscales, sociales, juridiques et environnementales…, gérer de plus en plus d’informations impliquant une évolution quasi permanente des systèmes d’information, développer...

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter !

Et recevez nos news et exclus pour les managers d’aujourd’hui et de demain. Inscrivez-vous ici :



En m'inscrivant, j'accepte de recevoir vos e-mails pour toutes informations directement liées au Monde des Grandes Ecoles.