INSEAD

 

Après l’ère des actions Google et Apple qui ont été sans aucun doute les stars du début du siècle, un nouveau paradigme émerge autour de ceux qui désirent, avec leur argent, contribuer au développement social et environnemental : l’« Impact Investing ». A la croisée des chemins entre la finance et la philanthropie, l’Impact Investing conjugue investissement financier et développement social ou environnemental.

Ce secteur, en plein essor, est en train de devenir un choix de carrière populaire pour des personnes qui viennent du secteur de la finance ou du consulting et qui souhaitent conjuguer expérience professionnelle et impact social positif. Une manière très courante de joindre ce secteur est d’intégrer un fond d’Impact Investing. Ainsi, il est souvent indiqué de disposer d’une expérience professionnelle dans la finance ou dans l’investissement mais il y a également des postes à pourvoir qui sont axés sur l’évaluation de l’impact et la gestion d’investissements de portefeuilles et qui conviennent donc bien à un profil de consultant. Le réseau est très important puisque les postes dans ce secteur sont rares et très convoités en ce moment; les postes à pourvoir se communiquent souvent par le bouche à l’oreille. Assister à des conférences, se connecter à des groupes sur LinkedIn ou ailleurs, sont donc des bonnes démarches pour travailler dans le secteur. Mais joindre un fond n’est qu’une option parmi d’autres. En fonction de la perspective des  différents acteurs, il y des manières variées pour s’impliquer dans l’Impact Investing et il y a également de bonnes raisons de le faire :
1.    Pour des philanthropes : Ils dépensent déjà leur argent sans aucun espoir de retour financier, sans même peut être avoir la garantie d’atteindre l’objectif qu’ils se sont fixé. Pourquoi ne pas essayer ?
2. Pour des investisseurs : Les retours du marché ne sont plus ce qu’ils étaient il y a quelque temps. Bien que les investisseurs responsables acceptent fréquemment de faire des concessions sur l’aspect financier pour atteindre l’objectif social ou environnemental désiré, certains arrivent néanmoins à dégager des plus-values financières comparables à leurs concurrents traditionnels. De plus, ils réalisent en même temps un impact social.
3. Pour des entrepreneurs : ils bénéficient de la formation et du développement des compétences apportés par l’investisseur, et apprennent à se concentrer sur la stratégie et les opportunités de croissances, à devenir plus rigoureux dans la façon de réfléchir et de mesurer l’impact. Ce sont autant de moyens pour améliorer l’organisation au-delà de l’aide financière à proprement parler.
4. Pour la majorité, l’Impact Investing peut ouvrir des nouvelles perspectives quant à la manière de résoudre des problèmes en général ; souvent, le travail dans le domaine de l’Impact Investing représente une expérience enrichissante que les personnes peuvent appliquer également à d’autres aspects de la vie professionnelle ou privée. L’Impact Investing s’inspire de nombreuses disciplines et permet d’envisager les problématiques de façon différente et de ce fait, trouver de nouvelles solutions.
5. Et si l’investissement responsable est réalisé correctement, il peut réellement changer la façon dont nous approchons et pouvons résoudre certains des problèmes les plus importants à l’échelle mondiale : Manque d’électricité, difficulté d’accès à l’eau et à l’hygiène, difficulté d’accès à l’éducation, la liste est longue… Combiner ressources financières, développement des compétences et impact social et environnemental dans la durée est un mélange explosif. Il est grand temps de s’embarquer pour l’aventure et afin d’apporter sa pierre à l’édifice pour que cela fonctionne, ne reste pas une exception, et devienne une transition sociale et environnementale. Christine Driscoll Goulay est Directeur Adjoint de l’ « INSEAD Social Entrepreneurship Initiative ». Elle a travaillé dans les domaines de venture capital, private equity (PE) et depuis sept ans dans l’entreprenariat social.

 

INSEAD s’engage à plusieurs niveaux dans le secteur de l’Impact Investing : INSEAD est le partenaire européen de l’International Impact Investing Challenge (I3C) (www.impactinvestingchallenge.org), une compétition pour les étudiants de 3ecycle dans le but de créer de nouveaux instruments financiers dans le domaine de l’Impact Investing. De plus, INSEAD a organisé le Forum d’Entreprenariat INSEAD 2013 consacré à l’Impact Investing (www.insead.edu/ief). Enfin, INSEAD est l’un des partenaires de la conférence « Partnering for Global Impact » (www.pfgi.com).

 

Par Christine Driscoll Goulay
Directeur Adjoint
Social Entrepreneurship Initiative INSEAD

 

Contact : christine.driscoll@insead.edu