Depuis trois ans, KEDGE Business School organise des sessions de co-création réunissant des étudiants managers, designers et ingénieurs en partenariat avec l’ISEN, Ingémédia et SeaTech pour produire un travail prospectif, engagé, visionnaire et innovant autour de projets territoriaux, technologiques ou encore sociétaux. Cette semaine, et durant le mois de janvier, les étudiants travaillent sur l’exposition prospective sur la ville du futur organisée au Théâtre Liberté de Toulon, dans le cadre de sa programmation 2016 Regards sur les Arts Numériques.

 

Des scénarii réalisés par des étudiants


Pour Tashina Giraud, Directrice du campus de KEDGE Toulon qui réunit des formations en management du groupe et l’école KEDGE Design School, « le Design de service ne se limite pas au monde de l’entreprise. Le big data et les nouvelles technologies nous permettent de regarder les enjeux d’urbanisme avec un nouveau filtre. La ville de Toulon est une ville en pleine évolution numérique et nos institutions ont la volonté d’être un vecteur d’innovation sociale. »

 

 

Dans nos imaginaires collectifs, dans les romans d’anticipation, au cinéma, dans les projections publicitaires, la ville du futur est souvent dépeinte comme une “hyper-cité”, une caricature de la ville d’aujourd’hui, avec juste un peu plus de la même chose : plus de véhicules, d’habitants, de bruits, de pollution, de tuyaux, de lumières, de capteurs, d’informations, d’écrans, plus d’intelligence, de connections, plus de surveillance. Mais cette cité pas si “Smart” ne fait plus rêver. Nous avons besoin de ré-inventer une ville imaginaire plus désirable. Des technologues, des utopistes, des artistes et des chercheurs et des étudiants partagent leurs visions, pour des récits du futur de la ville plus conformes à nos rêves.

 

 

70 étudiants de l’ISEN, de Kedge Business School et Kedge Design School sont appelés à imaginer des scénarii différents pour la ville. Organisés en équipe pluridisciplinaire, les étudiants seront challengés afin de produire d’adresser des problématiques d’avenir et produire des solutions innovantes. Après une présentation du challenge, ils auront 5 jours pour imaginer un cas d’usage numérique pour une ville plus désirable.

 

 

Les meilleurs projets seront :

  • exposés au Théâtre Liberté en Salle de Cinéma du vendredi 29 janvier au dimanche 31 janvier.
  • Les projets gagnants seront pitchés le samedi 30 janvier 2015 de 15h à 16h15
  • Les projets gagnants feront l’objet d’une Installation interactive dans le hall du théâtre
  • Table ronde ouverte à tous le 30 janvier 2016 de 16h30 à 17h45, Théâtre Liberté : Peut-on encore rêver de la ville du futur ?

 

« Pour répondre efficacement et à grande échelle aux problèmes sociétaux majeurs, il est nécessaire de faire tomber les barrières entre le business, la science, le social et le public, ainsi que d’introduire de nouveaux modes de collaboration, souligne Frédréric Longobardi, professeur à KEDGE Toulon. Il en résulte de nouveaux modèles de travail professionnels, en mode horizontal et non plus vertical ; l’ingénieur d’affaires DOIT travailler avec l’ingénieur informatique et le designer. Adossé à notre Innovation-Lab porté par Kedge BS, l’ISEN et TVT, nous apportons à nos étudiants une vraie valeur ajoutée managériale et un temps d’avance pour leur employabilité future. »

Pour Rani Haoueche, étudiant Ingénieurs d’Affaires à KEDGE BS, « ce séminaire nous apporte une expérience significative en terme de partage de connaissance, de travail collaboratif avec des profils et des compétences différentes. » Et Shannon Turner, étudiante Designer, de conclure : « Ce séminaire nous permet de mettre en pratique nos enseignements autour de projets concrets et de nous projeter dans notre future vie professionnelle ».

 

KEDGE Business School est une Ecole de management française de référence présente sur 4 campus en France (Paris, Bordeaux, Marseille, Toulon), 2 en Chine (Shanghai, Suzhou) et 4 campus associés (Avignon, Bastia, Bayonne, Dakar). @kedgebs – Facebook/kedgebs