HEC Débat, l’association d’HEC Paris présente ses nouveautés pour l’année 2015-2016. Nouvelles conférences, nouveau bureau et programmation exceptionnelle sont au rendez-vous !

Valérie Pécresse était notre première invitée de la saison © Jean-Marc Biais

Valérie Pécresse était notre première invitée de la saison © Jean-Marc Biais

Nouveau départ pour une association d’envergure
Septembre 2015. Une rentrée scolaire classique à Jouy-en-Josas, mais aussi une rentrée pleine de vigueur pour HEC Débats. Le nouveau bureau, présidé par Matthieu Montjotin (et composé de Maud Ricateau- Pasquino, Pierre Forges, Fleur Béchet et Edouard Malnoy) a en effet fait subir à l’association un petit lifting, bien aidé par le dynamisme des étudiants de première année et par ses partenaires Mazars et la Caisse d’Epargne. C’est effectivement dans une salle comble que le bureau a organisé son amphi de recrutement, début septembre. Après trois semaines d’essais, avec en point d’orgue la conférence de Valérie Pécresse le 30 septembre, c’est finalement un groupe de 22 étudiants qui mettra en oeuvre les activités de l’association cette année.

 

Organiser des conférences : un travail de fond
En amont des conférences, on trouve un champ d’actions aussi varié qu’indispensable : démarchage d’entreprises, mais aussi bien sûr des invités qu’il faut ensuite convaincre de venir sur le campus à une date qui convienne aux deux parties, logistique, communication sur les réseaux sociaux, gestion du contact médias, installation d’affiches… etc. Le redoublement d’efforts sur la communication semble avoir payé : HEC Débats est la première tribune étudiante de France sur Twitter! Nouveauté dans le format, outre deux interviewers, chargés de mener la conférence selon le schéma préétabli, l’intervention de deux chroniqueurs. Ils ont ainsi l’occasion d’aborder des sujets plus précis voire parfois, de pousser l’invité dans ses retranchements. C’est aussi une opportunité pour des étudiants extérieurs à l’association de venir s’exprimer. L’association Camp’us, qui organise un crowdfunding en faveur des réfugiés, a ainsi pu présenter son projet à Valérie Pécresse (qui lui a ensuite accordé une partie de sa réserve parlementaire !).

 

Le 16 novembre, nous organisions une conférence
avec Frédéric Mazzella (Blablacar) et Stéphane Treppoz (Sarenza)

 

Une programmation exceptionnelle
Le programme des conférences du premier semestre de l’année universitaire 2015/2016 est alléchant. Après Valérie Pécresse, HEC Débats a reçu Alain Weill le 2 décembre, président du groupe NextradioTV, comprenant entre autres BFMTV et RMC, pour un débat sur son parcours d’entrepreneur et de la mue des médias. Ensuite, Marc Bonnant la semaine suivante, grand avocat suisse, célèbre pour sa maîtrise de la rhétorique. Avant cela, HEC Débats a invité Peter Todd, le nouveau directeur général du groupe HEC Paris, arrivé du Canada en remplacement de Bernard Ramanantsoa. Mais il faut surtout noter qu’HEC Débats a organisé avec l’association Jeune Pousse d’Assas une conférence exceptionnelle à Paris en présence du fondateur de Blablacar, Frédéric Mazella, et du président de Sarenza, Stéphane Treppoz, à Assas, le lundi 16 novembre pour parler d’entreprenariat et évoquer la fameuse « french touch ». Cette conférence a permis d’accroître la visibilité de l’association en rassemblant des étudiants de nombreuses universités parisiennes.

 

Une vie d’association
Dans le cadre du travail dédié à l’organisation de telles conférences, HEC Débats atteste aussi d’une vie associative forte. Ses membres se réunissent régulièrement pour des réunions qui permettent de fixer les objectifs à venir, mais aussi de discuter librement du prochain invité et de l’actualité. C’est aussi cela qui permet de véhiculer les valeurs défendues par cette association : ouverture d’esprit, audace, envie.

 

Par Paul Bonnaud, membre du pôle communication

 

Contact :
www.hecdebats.net
• @hecdebats • Facebook : HEC Débats
debats.hec@gmail.com