Un secteur d’emplois important pour les titulaires de diplômes à Bac+2/3… la sortie de crise est là, la croissance et les embauches redémarrent, les carrières s’ouvrent à nouveau…

Des places à prendre !
La plupart des postes de la bancassurance à pourvoir sont accessibles à travers un Bac +2/3. On trouve du choix et de la diversité dans ces métiers avec beaucoup d’ouvertures et des perspectives d’embauche très élevées. Pour vendre leurs produits et gérer un nombre toujours plus élevé de contrats et de comptes, les formations à Bac + 2 /3 sont très prisées. Les assureurs recherchent en priorité des profils commerciaux et des conseillers clientèle alors que les sociétés bancaires recrutent des chargés d’accueil et des chargés de clientèles particuliers.

Focus sur un métier très recherché :
Le conseiller clientèle en assurance
Il intervient sur le marché de l’assurancevie en développant son portefeuille dans une zone géographique de proximité. Il prospecte, trouve et accompagne une clientèle diversifiée de professionnels ou de particuliers. Sa rémunération comprend un fixe et plusieurs éléments complémentaires tenant compte des résultats (Commission). Le salaire peut aller de 1 500 € à 3 000 € brut. Dans les grandes entreprises, il bénéficie également de la participation et de l’intéressement. Volontaire, commercial et mobile, le chargé de clientèle évolue vers des métiers d’animation commerciale où il gère un groupe.

D’autres métiers de l’assurance ouverts à Bac +2/3…
• agent général d’assurances
• conseiller commercial en assurances
• courtier
• rédacteur
• téléconseiller

Faire carrière dans les banques
Dans les banques, les employés n’occupent jamais plus de 3 à 4 ans le même poste. Dans le cadre de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), le suivi professionnel des salariés permet des parcours professionnels intéressants accompagnés de formations. Des évolutions sont possibles dans toutes les banques en termes de métier, de domaine d’activité, de responsabilité (encadrement d’équipe, ressources humaines) et de mobilité, sur un plan national, voire même international. Il faut noter qu’il existe de nombreuses passerelles entre les métiers.

Les voies royales !
Le BTS Bancassurance !
Il vise à former des vendeurs opérationnels en 2 ans, par alternance avec différents débouchés comme attaché commercial, négociateur, responsable de secteur, animateur, responsable de force de vente dans le domaine des bancassurances.

La Licence professionnelle !

Dans le domaine de l’assurance, de la banque et de la finance avec comme spécialité chargé de clientèle de la bancassurance. Sont admis sur dossier essentiellement les BTS tertiaire et DUT GEA, TC. La durée des études d’un an avec un stage de 3 mois débouche sur un diplôme national.

Un poste – clé pour les Bac+2 :
Chargé de clientèle particulier en banque
Un poste stratégique de contact clientèle, conseil, montage et suivi de dossiers et commercialisation des produits pour des personnes dynamiques, capables de répondre aux attentes et d’atteindre des objectifs… les qualités relationnelles sont indispensables. Un salaire d’un débutant à 1 500 euros brut annuel (+ primes) peut atteindre les 2 500 € (+ primes) pour les chargés de clientèle confirmés.

Conseil pour le recrutement
Le déroulement d’un recrutement
Pour entrer dans les sociétés de bancassurance les candidats passent généralement deux entretiens avec un chargé de recrutement et un opérationnel, pouvant être complétés par des tests. Parfois des entretiens de groupe sont prévus.

Conseil avant intégration
Après un BTS, vous pouvez suivre une formation spécialisée, ce qui est possible en alternance.

Alternance et Bancassurance
Le secteur investit massivement dans l’alternance. Dans tous ses métiers, le secteur de la bancassurance recrute de plus en plus de jeunes par la voie de l’alternance, apprentissage et professionnalisation : près de 20 % des recrutements en 2009 / 2010. La majorité des contrats d’alternants concerne le niveau BTS mais la profession glisse sensiblement vers des recrutements conduisant au niveau licence (professionnelle). Conseil : postulez via les sites des entreprises avant même l’obtention de votre diplôme.
Elie de Saint Jores, Directeur général du Cerfal

Patrick Simon