Communiqué de presse:

Les Directeurs des écoles du groupe Geipi Polytech se sont réunis en Assemblée Générale, les 29 et 30 septembre, à Grenoble. L’assemblée a établi un bilan des concours 2016, voté l’adhésion d’une nouvelle école et élu un nouveau Bureau Geipi Polytech.

Bilan DU concours S ET STI2D-STL 2016

Les Directeurs ont exprimé leur satisfaction face au bilan, très satisfaisant, du concours 2016. Le nombre de Terminales S inscrits au concours a progressé de 6 % (15 393 candidatures). Si le nombre d’inscrits au concours STI2D-STL a quelque peu diminué (758 candidatures) le niveau des candidats est en hausse.

Le Concours Geipi Polytech attire de très bons candidats : Parmi les primo entrants, 70 % des élèves Bac S et 83 % des élèves Bac STI2D-STL ont obtenu une mention Bien ou Très Bien au Baccalauréat.

 

Perspectives 2017

Une nouvelle école rejoint le Concours Geipi Polytech pour l’édition 2017 : l’ENSIBS (Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs Bretagne Sud), portant ainsi le nombre d’écoles partenaires à 31.

 

Par ailleurs, en 2017, les écoles, plus nombreuses, offriront davantage de places : 3 180 places. Les candidats intéressés devront s’inscrire au Concours Geipi Polytech entre le 20 janvier et le 20 mars 2017 sur le site Internet Admission Post Bac. Les frais d’inscription au concours restent inchangés à un tarif de 60 € (gratuit pour les candidats boursiers).

 

ElectionS

Alain SARFATI (Directeur Polytech Paris-Sud), récemment nommé vice-président du conseil d’administration de l’université Paris-Sud, cède sa place de Président du Bureau Geipi Polytech à René LE GALL (Directeur Polytech Nantes). Fabrice GUERIN, (Directeur de l’ISTIA Angers), est élu Vice-Président. Narendra JUSSIEN, (Directeur de Telecom Lille) et Jean-Yves FOURQUET (Directeur de l’ENIT Tarbes), intègrent le Bureau. Les autres membres demeurent les mêmes : Gérard JEANDEL (Directeur ESSTIN Nancy), Emmanuel NERON (Directeur Polytech Tours) et Serge PRAVOSSOUDOVITCH (Directeur Polytech Montpellier).

 

Le Concours Geipi Polytech offre ainsi l’accès, dès le Baccalauréat, à 31 écoles d’ingénieurs publiques :

EEIGM, ENSGSI et ESSTIN à Nancy, AgroSup et ESIREM à Dijon, ENIT Tarbes, ENSIM et ESGT au Mans, ENSIBS Lorient-Vannes, ESIROI La Réunion, Esisar Valence, ISAT Nevers, ISEL Le Havre, ISTIA Angers, ISTY Mantes-Vélizy, SupGalilée Paris, Télécom Lille, Télécom Saint-Etienne et les 13 écoles du Réseau Polytech (Annecy-Chambéry, Clermont-Ferrand, Marseille, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes, Nice Sophia, Orléans, Paris-Sud, Paris-UPMC, Tours).

Celles-ci offrent une diversité de filières et près de 130 spécialités de fin d’études.