Nous nous situons dans une démarche de transformation de nos pratiques pédagogiques comme, par exemple, le remplacement de cours magistraux par des séminaires s’appuyant sur le e-learning et la documentation, un peu à l’américaine. Ces nouvelles pratiques se développent car les étudiants actuels, plus habitués au zapping, veulent se sentir davantage acteurs de leur pédagogie et préfèrent le mouvement à la passivité.

Jean-Paul Hautier, Directeur général de l’école Arts et Métiers ParisTech

Jean-Paul Hautier, Directeur général de l’école Arts et Métiers ParisTech

L’ouverture à la culture
La pédagogie par projets se développe dans notre école. Les ingénieurs doivent être davantage formés à la recherche et associés aux recherches dans les laboratoires pour envisager de promouvoir une nouvelle découverte allant de la conception à la commercialisation d’un produit. Il est absolument nécessaire de créer des ouvertures entre le monde de la recherche, le monde de l’entreprise et la société. Le domaine culturel prend une importance considérable au regard des impacts de la socialisation des produits. De fait, les formations doivent aujourd’hui intégrer les dimensions sociétales et culturelles.

 

 

PS


Contact : www.ensam.fr

 

Une stratégie à long terme

 

Roland Vardanega, Président de l’association des Anciens élèves Arts et Metiers ParisTech

Roland Vardanega, Président de l’association des Anciens élèves Arts et Metiers ParisTech

L’association se projette sur l’année 2020 à travers quatre ambitions : s’occuper de l’école et de l’ingénieur Arts et Métiers, développer la vie associative, développer le lien transgénérationnel avec la transmission de nos valeurs et tout mettre en oeuvre pour déployer la marque Arts et Métiers. Dans cette perspective, nous engageons vingt chantiers pour l’année 2011-2012, notamment le renforcement d’Emploi-carrière en faisant appel à un cabinet extérieur, en embauchant deux employés, et un professeur d’université retraité pour nous aider sur nos réflexions sur l’école et l’ingénieur AMPT.

 

Le tout numérique
Nous développons également l’informatique avec un directeur des systèmes d’information, ce qui valorisera le futur numérique de l’association, une personne s’occupant de AM pédia, c’est-à-dire du partage de la connaissance de la communauté Arts et Métiers. Le financement provenant des adhérents représente un investissement qui, nous l’espérons, nous donnera demain des possibilités de retours importants, notamment grâce au relais informatique.

 

PS


Contact : www.gadzarts.org