Leader mondial de l’énergie nucléaire et étendant ses activités aux énergies renouvelables, AREVA est par ailleurs une entreprise très ouverte : aux jeunes, aux stages, à l’alternance… et n’hésitant pas à faire office de « laboratoire social ». De quoi rendre plus passionnante encore la mission de Pierre Prévosteau (Doctorat Assas 97), son Directeur Juridique Droit Social.

Pierre Prévosteau (Doctorat ASSAS 97) Directeur Juridique Droit Social d’AREVA

Pierre Prévosteau (Doctorat ASSAS 97) Directeur Juridique Droit Social d’AREVA

Numéro un mondial du nucléaire, ARE VA fournit à ses clients des solutions pour produire de l’électricité avec moins de CO 2. L’offre intégrée proposée aux électriciens couvre toutes les étapes du cycle du combustible, mais également la conception et la construction de réacteurs nucléaires et les services associés. Expert reconnu pour son exigence, le groupe étend depuis quelques années ses activités aux énergies renouvelables : éolien, solaire, bioénergies, hydrogène et stockage ; dans le but avoué d’en devenir, à terme, l’un des leaders. « Le secteur de l’énergie est en constante mutation, explique Pierre Prévosteau, raison pour laquelle AREVA se diversifie. La Direction Juridique droit social est très impliquée car elle se situe au coeur des problématiques de développement, réorganisations, projets, tant en France qu’à l’étranger. Disposant de moyens importants, l’entreprise a par ailleurs à coeur de servir de laboratoire social et innove régulièrement : les congés mobilité ont été créés par le groupe de même que nous testons actuellement les « jours de solidarité » qu’offrent des salariés à d’autres salariés parents d’enfants malades, anonymement, bien sûr » avec abondement de l’employeur.

 

AREVA offre l’opportunité à ses jeunes juristes de conjuguer rigueur
et créativité

Des juristes très convoités
Chez ARE VA, les juristes sont donc amenés à connaître l’ensemble des activités du Groupe et à fonctionner en mode projet avec diverses équipes pluridisciplinaires. Cela leur offre une excellente visibilité et leur permet d’évoluer ensuite vers des postes à responsabilité, notamment au sein de la fonction RH ou dans d’autres grands groupes. Ils sont donc très recherchés. Quant aux profils retenus par Pierre ET son équipe (« la cohésion de notre groupe étant très forte, je souhaite que tout le monde s’accorde sur le recrutement de tel ou telle »), il commence par un master 2 et se prolonge si possible avec le capa. « Esprit d’équipe et d’analyse, rigueur, bon relationnel et créativité. Je demande également à chacun, après un certain temps, d’enseigner à l’université, car ce lien préservé avec l’enseignement et le futur est aussi important que formateur. J’ai moi-même été chargé de cours à Assas ; un véritable plaisir quand je me souviens de la qualité de l’enseignement que j’y ai reçu, parfaitement équilibré entre rigueur et innovation. »

 

L’esprit d’ouverture
Autre avantage attendant les futures recrues d’AREVA : « c’est une entreprise où l’on fait confiance aux jeunes et les responsabilise très vite, en leur apportant tout le support nécessaire, bien sûr. C’est vraiment un travail excitant. Nous accueillons chaque année de multiples stagiaires, alternants (5 % !) et doctorants. Nous venons par exemple d’embaucher en CIF RE une doctorante de Paris II . D’une manière plus générale, s’il est un conseil que je peux donner aux étudiants, c’est bien de « se bouger » durant leurs études, de multiplier les stagespour engranger les expériences enrichissantes et développer leur capacité d’adaptation. C’est non seulement précieux pour progresser, mais très regardé sur un CV ; je peux vous l’assurer… »

 

 

AREVA en 5 chiffres
CA 2012 : 9 342 millions d’euros soit une hausse de 5,3 %
Carnet de commandes : 45 369 millions d’euros
Salariés : 46 513 collaborateurs dont 63 % en France

 

JB

 

Contact
Marie Véronique Aerts : marie-veronique.aerts@areva.com