Que faire pour apprendre aujourd’hui ? Rechercher sur Wikipedia, sur YouTube, naviguer sur des forums en ligne, suivre un Mooc (Massive Open Online Course), poser une question sur les réseaux sociaux ou la plateforme de questions-réponses Quora, rejoindre un meet-up ou participer à des conférences… À tout moment, dès que vous en avez besoin, il est possible d’apprendre de tous et par tous. L’apprentissage est autonome, participatif, instantané, personnalisé.

 

L’apprentissage entre pairs

A l’inverse, dans nos organisations humaines, (grandes) écoles et entreprises, nous sommes confrontés à des manières d’apprendre plus rigides. Pour être reconnu, l’apprentissage doit être délivré par des organismes conventionnés et des individus habilités. Le curriculum (projet, dispositif éducatif d’une école, NDLR) est actualisé, au mieux, une fois tous les deux ans – une période qui laisse le temps à tout un secteur de se transformer. Sans compter qu’il n’est pas adapté aux ambitions personnelles de chacun. Dans certaines grandes entreprises, il faut attendre plus de 18 mois pour obtenir une formation. Dans d’autres, les collaborateurs ne sont pas informés à propos de l’offre de formation, et le format deux jours hors du lieu de travail ne leur convient pas. Enfin, les formations ne réussissent pas toujours à transformer les comportements sur le long terme.

Dans un monde et une société en mutation, les entreprises sont en pleine transformation organisationnelle et managériale. Dans ce contexte, le rôle du manager n’est-il pas d’encourager et de favoriser l’apprentissage au sein de ses équipes, permettant à chaque collaborateur d’apprendre des uns des autres, partout, tout le temps… ? Et si l’apprentissage entre pairs apportait la solution ? L’apprentissage entre pairs rassemble des personnes de départements, générations, expertises variés autour de thématiques ou problématiques communes.
Ce croisement de connaissances interdisciplinaires permet de se former efficacement tout en générant des idées nouvelles et contribution à l’innovation.
Nous pensons que contribuer et mobiliser à l’intelligence collective est un attribut clé du manager de demain et que chaque (futur) manager devrait avoir été au moins sensibilisé à cet enjeu.
Comment faire pour développer cette compétence auprès du plus grand nombre dans une école comme emlyon business school ?  La réponse tient en trois lettres : WAP (We Are Peers).

 

Qu’est-ce que WAP?

Il s’agit d’une nouvelle pédagogie, développée par Diane Lenne, diplômée du Programme Grande Ecole d’emlyon business school. En deux ans, Diane a construit une startup EdTech, qui a touché à ce jour des milliers de personnes dans plusieurs pays du monde.
Alors qu’elle était étudiante en 2015, Diane s’est adressée à son école pour proposer un cours basé une nouvelle méthodologie dans la lignée du design thinking pour donner l’envie, confiance et les moyens d’identifier et partager ses connaissances entre pairs.
Ce cours expérimental multi-programmes, construit  et déployé au sein d’emlyon business school,  y a donné lieu à quatre sessions (plus de 200 participants), avec formation d’étudiants facilitateurs. Il a connu un Immense succès au travers du bouche à oreille.
En parallèle, le parcours s’est diffusé progressivement à l’extérieur de l’école, dans six pays avec plus de 2000 participants. Une communauté d’experts de la méthodologie WAP a été construite.
Le projet a été repéré parmi les meilleures pratiques d’innovation pédagogique par la ministre de l’Education et de l’Enseignement Supérieur alors en exercice et reçu à ce titre par Najat Vallaud Belkacem.
Au cours de l’été 2016, il a été diffusé en Chine dans les universités et les makers Labs (Prometheus education, et Huan Qiang Bei). Des partenariats ont été tissés avec des institutions qui sont déjà dans les modèles pédagogiques du futur (singularity university, standford IDEO, Tedx …)

Aujourd’hui, Wap propose :

  • Des facilitateurs pour déployer le programme l’apprentissage entre pairs en complément de la formation traditionnelle ou à l’occasion d’évènements et conférences.
  • Des outils méthodologiques sous la forme de kits et de jeux de cartes pour déléguer le programme en interne
  • Une plateforme digitale (appli et web) qui permet aux participants de s’auto organiser au quotidien. Ils peuvent rejoindre les différentes communautés WAP, participer aux rencontres thématiques et organiser de nouvelles, s’évaluer les uns les autres, échanger leurs pratiques, mobiliser des ressources pédagogiques (méthodes, accompagnement… 

     

     

    Diane Lenne est la fondatrice et CEO de WAP — We Are Peers, dont la mission est de déployer des méthodologies et technologies basées sur l’apprentissage par les pairs. @dianelenne diane@wearepeers.com

Du management pyramidal au management horizontal