Fondée en 1970, la société ANSYS conçoit et commercialise dans le monde entier des logiciels de simulation numérique utilisés dans tous les secteurs de l’industrie. Eric Bienvenu (UTC 88) en est le Directeur Général France et le Vice Président des ventes en Europe.

Eric Bienvenu (UTC 88), Directeur Général France de ANSYS

Méthode de représentation sur ordinateur, la simulation numérique tente de restituer le comportement d’un système complexe, elle permet d’anticiper afin de mieux comprendre le réel.. la Force d’ANSYS repose dans sa vision qui est de fournir au secteur industriel, pour le développement des produits et process, des outils de simulation numérique leur permettant d’anticiper au maximum en fonction de nombreux paramètres physiques (thermiques, mécaniques, électromagnétiques, etc.) et les aléas qui peuvent survenir.

« L’apprentissage par l’échec est très couteux, souligne Eric Bienvenu. Dans la logique de faire plus vite, mieux… et moins cher, la simulation numérique présente bien des atouts. Elle aide les ingénieurs à cheminer aux travers de contradictoires comme la vitesse, la tenue au sol ou la portance dans les études aérodynamiques pour trouver le bon compromis ».

« Chaque année, ANSYS investit plus de 20 % de son budget en R&D. »

Ainsi l’équipe européenne de Formule 1 Red Bull Racing, championne du monde des Constructeurs 2010, utilise le logiciel ANSYS de CFD (Computational Fluid Dynamics) d’ANSYS pour optimiser virtuellement l’aérodynamique des véhicules ou d’autres composants comme les systèmes d’aération, en conjuguant l’aérodynamique du véhicule et sa capacité d’accélération et de propulsion, une formule 1 ne doit pas devenir un avion !

ANSYS est l’un des acteurs fondateur du monde du calcul et de la simulation. Quels sont les atouts qui expliquent votre leadership ?
ANSYS n’a jamais été mono-industrie et notre marché est de plus en plus large, tous les produits qui nous entourent dans notre vie quotidienne ont fait ou font appel à de la simulation numérique 3D. Cela va de l’extracteur de minerais en Bolivie aux nanostructures tout en passant le BTP, les transports, le biomédical, l’énergie et le nucléaire comme sur le projet international Iter de fusion nucléaire où toutes les structures mécaniques et électromagnétiques du futur réacteur sont calculées avec Ansys. Il n’y a pas un seul secteur ou les sciences de l’ingénieur sont mises en œuvre dans lequel nous ne soyons pas présents. La simulation numérique offre un panorama très large de problématiques et des capacités d’aide à la décision pour réinventer, moderniser et changer la donne par de nouvelles approches et de nouveaux process. La simulation numérique est et sera de plus en plus au cœur de l’innovation industrielle.

Quel est votre périmètre d’intervention et les opportunités de carrière que vous offrez aux jeunes diplômés ?
J’ai toujours travaillé dans l’industrie du logiciel et migré rapidement vers le commercial par attrait. En 2001, j’ai repris les activités d’ANSYS en France comme “Directeur”, Ansys France comptait une représentation de 3 personnes, aujourd’hui nous sommes plus de 110 collaborateurs, je suis aujourd’hui Vice Président des ventes d’Ansys pour une Europe élargie à l’Afrique du Sud et au Moyen-Orient. ANSYS Inc. dans le monde compte environ 1 700 employés, L’entité européenne représente un peu plus de 500 personnes : 200 ingénieurs en support et conseil, 170 personnes en ventes et administration des ventes, 100 personnes à la R&D et enfin les fonctions finance, ressources humaines, et légales.

En support et développement logiciel, nous recherchons des doubles compétences, à la fois informatique et scientifique en rapport avec une thématique industrielle, pour accompagner nos clients dans les domaines de la structure, de la mécanique des fluides ou de l’électromagnétique par exemple il est intéressant de pourvoir apporter et développer des savoirs faire métiers. De plus, pour les fonctions support, nos collaborateurs présentent et valident nos produits auprès des clients, les accompagnent par de la formation et du conseil… Enfin nous recherchons aussi des profils commerciaux capables d’expliquer la valeur de nos logiciels dans un contexte clients.

Quelques mots sur votre formation à l’UTC ?
L’enseignement pluridisciplinaire de l’UTC a été une vraie ouverture et m’a permis d’effectuer un séjour d’un an à l’Université de Waterloo au Canada. Ce fût l’occasion pour moi de découvrir une autre culture, d’améliorer mon anglais et de compléter ma formation dans une université anglo-saxonne de qualité. D’ailleurs ce qui a été plus accélérateur ensuite dans ma carrière, ce sont bien la connaissance des langues (à l’époque, nous devions passer deux niveaux minimum en langues) et cette expérience de l’international qui m’ont orienté vers des secteurs porteurs de l’informatique et permis de travailler 6 ans dans une société américaine de logiciels de Conception Assistée par Ordinateur (SDRC) et 7 ans dans une société israélienne d’ingénierie leader dans le monde de la simulation Robotique avant de rejoindre ANSYS Inc.

 

B.B.

Contact : eric.bienvenu@ansys.com