La question ainsi posée appelle une réponse évidente : le dirigeant se doit d’adopter une vision holistique de la performance. Cette dernière ne peut se limiter à une seule acceptation économique ou financière. En effet, toute organisation quelle que soit sa nature doit contribuer à la performance humaine et sociétale ; en effet, elle est un acteur incontournable de la « citée » et le leader entrepreneur, profil type du dirigeant du 21è siècle, est un créateur de richesses pour la communauté dans son ensemble.

 

A cet effet, la théorie des « économies de la grandeur »* propose une grille de lecture tout à fait pertinente : selon eux, 6 mondes cohabitent entre eux : le monde de l’inspiration ou de la créativité ; le monde domestique ou de l’ordre et la tradition ; le monde de l’opinion ou de la reconnaissance/réputation ; le monde civique ou de l’intérêt collectif ; le monde marchand ou de la performance économique et le monde industriel ou de la performance technique.

Chaque organisation, entreprise évolue, interagit en interne ou en externe avec tout ou partie de ces 6 mondes. Dès lors, chaque directeur général se trouve constamment devoir gérer des injonctions paradoxales et par là même appréhender les indicateurs permettant d’identifier les mondes avec lesquels il devra composer : le principe fondateur, le référentiel de valeurs, les acteurs clés impliqués, la ou les figures emblématiques, le mode d’expression du jugement.

Afin d’entrainer les équipes, les services, autour d’un projet commun, il est fondamental que le système de management de la performance :

  • prenne en compte autant que possible les aspirations des différents mondes et par là même définisse des indicateurs de différentes natures (CA, Rentabilité, Nouveaux Produits, Satisfaction Client et Personnel, empreinte carbone, Turnover des équipes)
  • soit aligné avec les priorités stratégiques de l’entreprise afin d’éviter les dissonances cognitives ; est il nécessaire de préciser que ces dernières doivent être cohérentes avec la mission de l’entreprise…

Le dirigeant doit revenir à l’étymologie du mot « performance » à savoir l’accomplissement, la réalisation. Ces dimensions ne peuvent s’appréhender que de manière globale afin de s’assurer que les différentes parties prenantes sont bien alignées, motivées et tendent vers des objectifs communs.

* : par Boltanski et Thévenot (1991)

L’auteur est William Hurst, Directeur Général du Groupe EDC

 

 

 

Delacre : succombez aux « guilty pleasure »

« Bienvenus dans une entreprise délicieusement régressive » assure Véronique Magro, Head of Controlling et reporting chez Delacre

Innovation et RSE, les arômes d’exception de Nespresso

L’innovation selon Nespresso ? Eclairage en mode robusta par Jean-Michel Cecconi directeur de l’open innovation et Clémence Nutini, responsable RSE chez le pro du café

[TUTO] Écolo même au bureau

. Et si, en plus de votre politique zéro déchet à la maison, vous vous mettiez au vert même au bureau ? Voici cinq gestes simples pour améliorer votre impact écologique au boulot.

Horus Pharma : une innovante affaire de famille

L’objectif d’Horus Pharma ? Recourir à la réalité augmentée pour faciliter le quotidien des patients et des médecins. Rencontre avec Claude Claret, DG et fondateur du laboratoire ophtalmologique

Faites le plein d’énergie chez ENGIE !

L’accès à une énergie durable, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, l’utilisation raisonnée des ressources… Voici les grands enjeux d’ENGIE pour devenir le leader mondial de la transition énergétique.

Petit Forestier : pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux !

Petit Forestier est une entreprise familiale où il est possible de progresser et de réaliser de beaux parcours professionnels estime Fréderic Vannson, son Directeur technique.

La valeur la plus importante pour BPCE ? Ses actifs… humains

Envie d’en savoir plus sur le métier de banquier en 2020 Marc Bonnemains vous présente le groupe BPCE de l’intérieur.

Nexter tire dans le mille

Nexter agit sur tous les fronts ! Innovation, transformation digitale, conquête de nouveaux marchés à l’export… Le point avec Sylvain Rousseau, (Sup’Aéro 93 HEC 2004) COO du leader de la défense terrestre

Mon métier c’est… RP

Attaché de presse, vous connaissez ? Mais les métiers des relations publiques (RP pour les intimes) ne s’arrêtent pas là. Métiers et qualités insoupçonnées, Stéphane Billiet, président de We agency et administrateur du Syndicat du Conseil en Relations Publiques décortique le mythe.

Airbus : devenez les futurs Pionniers !

« Venez négocier des contrats chez Airbus et vous serez les rois du monde ! » assure Christophe Mourey, Secrétaire Général de la Direction Commerciale chez Airbus