Marketing, digital, finance, services commerciaux… Les jeunes diplômés centraliens sont les bienvenus au sein des différents services d’American Express France. Comme Jean Diacono (ECL 97, INSEAD 2003), VP & General Manager Global Merchant Services France & Benelux, il leur appartiendra ensuite de progresser et décider de leur avenir dans un secteur des solutions de paiement en pleine ébullition !

 

Avec l’avènement du Big Data, l’univers des solutions de paiement où évolue American Express est plus que dynamique. Paiement sans contact, avec un mobile, accès à des offres ou évènements exclusifs, etc. C’est l’un des domaines des techniques numériques où la France est à la pointe et qui foisonne d’initiatives ; un secteur particulièrement attractif pour les jeunes diplômés.

Un univers du paiement dynamique et très convoité

Différents acteurs, comme les banques, les fintech ou les commerçants eux-mêmes, savent à quel point il est désormais important et stratégique d’optimiser l’étape du paiement, qui est devenue l’une des clés d’une expérience client réussie. American Express, entreprise pionnière dans le domaine des solutions de paiement,  et première société non bancaire émettrice de cartes de paiement au monde, invente des solutions pour répondre à la fois aux besoins des clients particuliers, des professionnels et des commerçants. « Pour continuer à nous développer dans cet univers qui aiguise les appétits, nous avons besoin de gens agiles, résolument tournés vers l’extérieur, souligne Jean Diacono. Il faut qu’ils aient le sens développé du service client, une forte capacité d’adaptation à un environnement en rapide évolution et un bon sens critique pour discerner le buzz des tendances de fond. »

HappyAtWork !

En juin 2017, American Express a obtenu le label Happy At Work. Avec une note de 4,4 sur 5, et un taux de recommandation de 84 %, American Express se classe pour la première année en 4ème position des entreprises de 200 à 1000 employés. « Nos collaborateurs sont évalués sur leurs résultats mais aussi sur la façon dont ils les ont accomplis collectivement. Ce qui m’a attiré chez AmEx et qui explique que j’y suis encore, c’est ce mix bien équilibré entre une culture très orientée résultats et le focus accordé au développement personnel et professionnel. » Depuis plus de 160 ans, le groupe American Express cultive des valeurs clés de confiance, de sécurité et de service à la clientèle profondément ancrées dans l’ADN de la marque. En interne, l’entreprise est très attachée aux différentes compétences qui font le leadership, et cela pas uniquement pour les managers qui ont déjà une équipe sous leur responsabilité. Le groupe met l’accent sur le développement professionnel, la capacité à communiquer, à avoir de bonnes idées et les implémenter jusqu’au bout, à influencer dans une organisation matricielle.
L’engagement d’American Express se formalise également dans les différents accords – égalité professionnelle femmes / hommes, handicap et Contrat de génération – et par la création d’un réseau interne WIN (Women’s Interest Network) pour le développement professionnel et personnel des femmes.

C’est toi qui feras ce que tu veux de ton école et pas le contraire !  « Cette maxime colle bien au groupe des écoles centrales qui ne vous conditionnent pas à ce que vous allez être. J’ai appris à ECL une méthode, une ouverture d’esprit et suivi des enseignements pluridisciplinaires variés, puis spécialisés. C’est tout cela qu’on prend avec soi pour en faire des choses très différentes dans la R&D, l’industrie, la finance… ou les solutions de paiement ! »

PayPal : vive l’intrapreunariat !

 

La culture du résultat et le développement personnel

Après 4 ans passés comme consultant au Boston Consulting Group, et après l’obtention d’un MBA à l’INSEAD en 2003, Jean Diacono a intégré American Express à Londres en 2004. Il a ensuite rejoint la filiale Française qui compte quelques 600 collaborateurs et qui est souvent considérée comme le laboratoire européen du groupe basé à New-York. « J’ai débuté dans le conseil en stratégie en interne à Londres, puis pris un poste plus commercial au sein de la division Carte Entreprise, en charge des clients globaux au Royaume-Uni, avant de rejoindre la division Commerçants en 2010 en France. Le rôle de mes équipes est de gérer le réseau commerçant d’American Express, de le faire croitre et de le promouvoir. Nous travaillons étroitement avec nos clients pour les aider à développer leur activité auprès de nos titulaires de carte, particuliers ou entreprises, français ou étrangers.  Le moteur de mon métier, c’est d’inspirer à mes équipes le goût du dépassement de soi à travers des projets divers, collectifs et ambitieux qui ont un impact tangible sur nos clients. Parfois ça marche, parfois pas, mais dans tous les cas on apprend. »

Faut-il sacrifier son insouciance sur l’autel de l’ambition ?

« Lors de mon MBA INSEAD, Jack Welch, l’ancien dirigeant emblématique de GE, s’est adressé à ma promotion avec ce conseil. « Attention, vous pouvez être tentés de choisir le job le plus rémunérateur. Allez vers ce qui vous intéresse vraiment. Ne remettez pas à plus tard ce que vous pouvez faire maintenant. » Ces propos ont contribué à mon changement d’orientation pour prendre certains risques ! »

 

 

Contact : https://jobs.americanexpress.com/france

Faites la paix économique, pas la guerre !

La paix économique : autre regard sur le monde du business. Mais quel rôle les top managers ont-ils à jouer dans la diffusion de ce nouvel avenir économique ?

Le management interculturel en questions

Alors que l’interculturalité est devenu un must-have pour la quasi-totalité des entreprises, comment le management interculturel peut-il s’adapter dans le monde d’après.

Managers intermédiaires : alliés ou challengers du DG ?

Entre top managers et collaborateurs, entre reporting et animation d’équipe, les managers intermédiaires sont entre le marteau et l’enclume. Comment redorer la fonction ?

L’holacratie c’est la vie ?

L’heure est à la prise de décision collective. Mais les top managers sont-ils prêts à partager le pouvoir ? Et leurs collaborateurs, sont-ils partants pour y prendre part ?

Le manager résilient : le meilleur boss du monde d’après ?

La résilience ou l’art de résister aux chocs. Un must-have pour les managers au plein cœur du post-Covid. Mais comment muter en quelques mois en dirigeant résilient ?

Manager la transition, telle est votre mission !

Transitions économique, écologique et managériale sont au cœur des enjeux des entreprises pour faire face au « monde d’après ». Mais comment manager la transition avec succès ?

Manager au bureau ou à distance, même combat ?

Parmi les transitions mises en lumière par le confinement : l’explosion du télétravail. Si 73 % des télétravailleurs en sont satisfait, qu’en est-il de leurs managers ?

DG d’une PME, qu’est-ce que ça change ?

Diriger une grosse entreprise ou une PME : même combat ? Pas si sûr. Car si les missions et ambitions sont communes, les attentes des collaborateurs sont très différentes.

Green IT, c’est le moment de vous lancer !

Le digital responsable, ça vous parle ? Alors que 4 % des gaz à effet de serre mondiaux sont générés par le numérique, l’heure est à la prise de conscience. Prêts à vous engager ?

Handicap et emploi : ça bouge !

Mot d’ordre : inclusion. Entreprises et établissements d’enseignement supérieurs s’emparent aujourd’hui plus que jamais de la question du handicap. Actus, chiffres, actions : update 2020.