Si les femmes restent encore minoritaires dans le secteur de l’immobilier, la profession se féminise. Focus sur 2 femmes dirigeantes au sein d’Altarea Cogedim : Virginia Bernoux (INSA Lyon, 95), présidente de Régions Est et Isabelle Guillou (HEC Liège, 91), directrice de la Performance.

 

Qu’est-ce que le métier de promoteur ? « C’est un métier de proximité avec le terrain, les équipes et les clients », précise Virginia Bernoux. Ses attentes ? De la rigueur, de la créativité et un grand sens du client.

 

Un groupe mixte en phase d’« hypercroissance »…

… synonyme de diversité et d’opportunités dans les activités commerce, logement, bureaux. Le Groupe évolue au cœur même des grandes métropoles en même temps que les usages et les pratiques urbaines.

Objectifs : Nous allons doubler les effectifs et tripler le chiffre d’affaires en 5 ans. « Nous sommes un groupe très entrepreneurial, agile et créatif », rappelle Isabelle Guillou.

 

Des métiers de conviction et de création

Quels sont les challenges ? S’adapter en permanence pour être au plus près de la demande et anticiper les évolutions. « Nous faisons face à de nombreuses contraintes, il faut donc imaginer les concepts les plus innovants dans une vraie dynamique de développement de l’entreprise », ajoute Virginia Bernoux.
En conséquence, l’entreprise mène une réflexion sur l’évolution du métier. Une réelle opportunité pour les jeunes talents qui ont envie de prendre des responsabilités à l’image de Virginia Bernoux : « J’ai occupé des responsabilités très jeune. Ce métier le permet dès lors que l’on s’implique. J’ai dirigé une entité à 30 ans et une direction régionale à 35 ans. Si cela fait partie de votre moteur personnel, l’opportunité est là. »

 

La diversité, socle du développement

Pour Virginia Bernoux, « c’est un métier très riche en rencontres et en progrès. On se remet en cause tous les jours. La complémentarité des profils est clé. C’est ce qui m’a attiré dans ce secteur : être sur le terrain, ne jamais faire 2 fois la même chose et rencontrer des personnes d’horizons différents. On a vraiment la capacité de s’exprimer pleinement. »

 

Accompagner la transformation

Isabelle Guillou est la preuve de cette diversité : issue de l’industrie et du retail, elle a été recrutée en tant que directrice financière de Rueducommerce, puis directrice de la Performance au sein du groupe.
« Le challenge était de partir d’une page blanche. La direction avait besoin d’un regard transversal pour continuer à nous améliorer et apporter une certaine cohérence dans les organisations et processus. Ce secteur d’activité est passionnant, il y a beaucoup d’enjeux très différent entre les différents métiers commerce, logement et bureau,  ce qui nous amène à nous challenger sans cesse. »

 

Place aux jeunes avec le Youth Committee : « Ce comité interne est composé de trentenaires qui représentent nos clients de demain. Leur rôle : challenger les décisions et développer notre culture projet. Quand un jeune rentre dans l’équipe, il peut travailler sur des projets très variés. C’est aux jeunes de nous faire évoluer. »

 

La mixité vectrice de créativité

Le point commun entre ces 2 femmes dirigeantes ? Être une femme n’a jamais constitué une barrière. Au contraire !  « Le métier de promoteur est tourné vers l’avenir. Il se réinvente chaque jour et donne l’opportunité à chaque sensibilité de s’exprimer. Quand on a l’envie d’exercer des responsabilités, la question femme – homme ne se pose pas. Mais il faut se fixer certaines limites, se demander quelles sont vos priorités et apprendre à dire non. Osez-vous lancer ! Toutes les portes sont ouvertes et beaucoup de possibilités offertes », lancent-elles d’une même voix.

 

Altarea Cogedim place l’humain au centre de la ville. Ici, vous verrez la différence.


Contact: www.altareacogedim.com

 

« Les jeunes talents doivent montrer que l’égalité femmes / hommes est un critère déterminant dans le choix de leur employeur »