Communiqué de presse :

Le lycée de Pornic crée, en partenariat avec la société Alphalink, un BTS SIO (Services Informatiques aux Organisations) qui sera opérationnel dès la rentrée prochaine.

 

Créé en 1999 et implanté à Pornic, le Groupe Alphalink s’est imposé sur le marché indirect des télécommunications en France. Il accompagne les entreprises désireuses d’entrer sur le marché de la data et de la voix avec des offres de services de qualité sur l’accès (xDSL/fibre), la voix fixe et mobile ou l’hébergement.

La société est amenée à recruter, chaque année, de dix à vingt nouveaux collaborateurs mais malgré une forte demande dans la région, la société peine à trouver sur place des jeunes bénéficiant d’une formation correspondant à ses besoins.

Selon Alexandre Nicaise, PDG d’Alphalink « Ce partenariat représente pour nous la possibilité de recruter des nouveaux collaborateurs riches d’une formation théorique et pratique directement en lien avec notre activité. Et puis c’est une opportunité supplémentaire pour nous de s’intégrer dans le Pays de Retz, en embauchant des jeunes du territoire ».

 

Des débouchés importants

Dans le cadre partenarial avec le Greta de Loire-Atlantique et le lycée du Pays de Retz, Alphalink recrute, sous forme de contrat de professionnalisation, douze stagiaires de la formation en alternance et candidats à la préparation au Brevet de Technicien Supérieur (BTS) spécialisé dans les « Services Informatiques aux Organisations (SIO) » avec option Solutions d’Infrastructure, Systèmes et Réseaux (SISR).

Pour rappel, le titulaire du BTS SIO est chargé d’installer, administrer et gérer la maintenance des équipements et réseaux informatiques. Techniciens support et déploiement, techniciens support d’infrastructure et techniciens systèmes et réseaux figurent au tableau des débouchés professionnels des titulaires de ce diplôme. De plus, des possibilités de formation post-BTS existent : licence pro, école d’ingénieurs, MIAGE (master Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises)

 

Un contrat de travail

Recrutés à l’issue d’une concertation entre le Greta et Alphalink, les stagiaires bénéficient d’un contrat de travail de deux ans avec l’entreprise pour une durée hebdomadaire du travail de 35 heures et une rémunération de l’ordre de 80% du Smic. L’alternance leur sert ainsi de première expérience professionnelle.

Et, cerise sur le gâteau, le coût de la formation pour les élèves est nul puisque les frais sont pris en charge par l’OPCA, l’organisme collecteur de fonds pour la formation professionnelle auprès des entreprises. À l’issue de ces deux années, les élèves peuvent être embauchés ou poursuivre leurs études. Pour Alexandre Nicaise « Les profils correspondant le mieux à ce BTS sont très larges, cela peut être des scientifiques, des SES mais aussi des littéraires. C’est très ouvert ».  Un impératif cependant : « Aimer l’informatique ».