« Le leasing, c’est l’avenir ! » lance Gilles Momper (ESC Dijon 94), Directeur Financier d’ALD Automotive, leader européen dans la location longue durée et l’externalisation de flottes automobiles. Un groupe mondial en croissance qui mise sur les outils digitaux pour convaincre les entreprises et les particuliers de consommer l’automobile autrement.

 

Filiale à 80 % de la Société Générale, quelle est la spécificité d’ALD automotive ?

Le groupe est à la croisée des chemins entre société de financement et de services. Nos clients sous-traitent l’intégralité de la gestion de leur flotte automobile et ALD Automotive intervient en tant que conseil, gestionnaire et financeur de ces véhicules. Nous sommes leaders du marché de la location longue durée avec une croissance de notre portefeuille de véhicules de 8 % par an depuis 10 ans. Elle est fondée sur le développement de partenariats commerciaux et l’ouverture de filiales à l’international.

Comment accompagnez-vous la transition d’une économie de propriété à une logique d’usage de la mobilité ?

Le potentiel de développement en Europe est très important. A l’avenir, les particuliers aspireront à consommer l’automobile différemment, à la louer plutôt que d’en faire l’acquisition. Notre positionnement de leader mondial de la mobilité automobile s’articule autour d’une offre produit de leasing pour les entreprises et les particuliers en vente directe sous la marque ALD ou via nos partenaires.

En quoi les outils digitaux suscitent-ils de nouvelles opportunités ?

Ils nous permettent d’améliorer la qualité de service et d’être plus intégrés chez nos clients et nos distributeurs. Ainsi, grâce à notre application mobile « My ALD », nos clients et gestionnaires de parcs peuvent trouver en ligne les services dont ils ont besoin.

crédits – guetty images

Cette ouverture digitale vous amène-t-elle à repenser vos modes d’organisation ?

Cela nous a conduits à modifier le profil des collaborateurs recrutés. Désormais, les équipes IT et Innovation travaillent très en lien avec les métiers. Les espaces de travail de nos filiales ont été repensés pour favoriser le collaboratif en mode projet et développer des outils de manière agile, par brique et rapidement.

Comment voyez-vous la montée en puissance de l’Intelligence artificielle ?

Nous disposons d’une source d’informations majeure sur tous nos véhicules. Elles concernent l’usage des voitures, la géolocalisation, la consommation de carburant ou la maintenance prédictive. L’Intelligence artificielle va nous aider à affirmer ou contredire certains modes opératoires ou des intuitions grâce à une meilleure exploitation des données.

Autant d’opportunités pour les jeunes talents ?

Nous manquons cruellement de développeurs sur les langages les plus récents. Continuez à vous former et rejoignez-nous !

Quand les salariés disruptent leur job ! « En 2017, le Challenge « Kill your own business » a permis à nos collaborateurs d’inventer les offres de demain en matière de mobilité, de réfléchir à des produits et services disruptifs et d’anticiper les évolutions à venir. Un défi transgressif gagnant ! »

Un exemple de programme marque employeur ? « Depuis deux ans, notre programme de promotion et de fidélisation des talents « ALD Way » favorise la mobilité internationale. Les RH de nos filiales mondiales sélectionnent des talents de différents métiers et nous les faisons travailler en groupe via des sessions de formation. »

Contact : gilles.momper@aldautomotive.com

Chiffres clés : N°1 européen de la location longue durée de véhicules / 1,5 million de véhicules gérés dans 43 pays / 6 300 collaborateurs / + de 100 000 clients corporate

et du côté de l’école…

Le point stratégie de Stéphan Bourcieu, directeur général de BSB