Alcatel-Lucent déploie une approche intégrée du handicap et déclinée de sa stratégie globale RH. A la fin de son second accord triennal sur le handicap, alors qu’un troisième accord sera négocié en 2011, le Groupe aura recruté 140 personnes en situation de handicap. Formation, recrutement et accompagnement sont les maîtres mots d’une politique visant à intégrer tous les talents. Les détails avec Didier Baichère, DRH d’Alcatel-Lucent France.

Didier Balchère, DRH d'Alcatel-Lucent France

Le sujet du handicap fait partie d’une politique de diversité et d’égalité des chances engagée de longue date par le Groupe. « Le travail initial et indispensable sur l’évolution des mentalités a été réalisé auprès des managers et salariés. » L’entreprise souhaite aller plus loin pour gagner le pari du handicap. Avec 70 % des effectifs composé d’ingénieurs et techniciens, elle recrute des diplômés bac+2 à bac+5. Or, le principal frein à l’intégration professionnelle des personnes handicapées est le manque de qualification avec notamment seulement 4 % des jeunes en situation de handicap diplômés d’une grande école.

Un partenariat avec l’Arpejeh

« Nous avons créé en 2010, en partenariat avec l’Arpejeh (Accompagner la réalisation de projets d’études de jeunes élèves et étudiants handicapés) et plusieurs grandes écoles, le Programme@talentEgal. Il vise à accompagner des jeunes dans la poursuite d’études au sein d’établissements que nous labellisons handi-accueillants. A ce jour, TELECOM Bretagne, l’IUT de Vélizy, l’ISEP, l’INSA de Rennes, Rouen BS et CR Mulhouse ont rejoint le programme. » Dix élèves ont intégré le programme en septembre. Ils préparent leur diplôme au sein d’un établissement partenaire et sont intégrés à Alcatel- Lucent via un contrat d’alternance ou un stage. Chaque candidat est accompagné par un tuteur salarié de l’entreprise. Ils bénéficient aussi d’un aménagement de poste de travail et éventuellement de leur environnement scolaire, d’un accès prioritaire aux offres d’emploi et aux stages à l’international.

Des dispositifs permettant d’intégrer tous les talents

« En créant des parcours sécurisés et accompagnés, nous souhaitons encourager des jeunes en situation de handicap à poursuivre leurs études, à prendre confiance et surmonter l’autocensure culturelle ; et à terme d’intégrer une grande entreprise de dimension mondiale. »

C’est dans cet esprit pragmatique et d’évolution des mentalités que le Groupe interviendra sur le thème du handicap au cours du Challenge du « Monde des Grandes Ecoles et Universités » le 28 mai 2011 au stade Charléty à Paris. « L’objectif est de faire découvrir notre volonté d’intégrer des jeunes talents, y compris en situation de handicap, dans le cadre de notre « Plan 1 000 jeunes » en stage, alternance ou VIE par an chez Alcatel-Lucent. » En tant que leader des réseaux haut débit fixes, mobiles et convergés, les technologies IP, les applications et les services, Alcatel-Lucent est aussi partenaire de l’initiative nationale de bornes de visiorecrutement destinées à faciliter la recherche d’emploi grâce à la technologie. « Il existe 80 bornes handivisio sur lesquelles des candidats en situation de handicap, créent et déposent un CV vidéo à destination des entreprises partenaires. Le fait de voir le candidat permet de créer un lien différent. »

Faire découvrir l’entreprise de l’intérieur

Alcatel-Lucent organise un autre événement original de recrutement de jeunes diplômés, « Passeport pour l’innovation ». Lancé sur les réseaux sociaux, il invite les futurs candidats à visiter les sites français du Groupe, à rencontrer des opérationnels pour découvrir les métiers et l’ambiance, et des responsables RH pour des entretiens de recrutement. « Nous avons recruté 100 jeunes par ce biais en 2010, intégrés telle une promotion dans l’entreprise. »

A. D-F

Contact : www.atalentegal.fr