Spécial Handicap

 

Engagé depuis plusieurs années en faveur de l’emploi des personnes handicapées et doté d’une Mission Handicap et d’un accord d’entreprise depuis 2006, Alcatel-Lucent ne cesse de renouveler et renforcer son action. Il est notamment à l’initiative de l’association @talentEgal qui accompagne des jeunes dans leurs études et leur insertion professionnelle.

Bernard Danthez, directeur de la Mission Handicap d'Alcatel-Lucent en France

Bernard Danthez, directeur de la Mission Handicap d'Alcatel-Lucent en France

Créativité sociale
En 6 ans, Alcatel-Lucent a recruté 130 personnes handicapées et s’engage à en intégrer 60 sur la période 2012-2014 couverte par le dernier accord d’entreprise. « Cet objectif est associé à celui d’augmenter fortement notre taux d’emploi de travailleurs handicapés, précise Bernard Danthez, directeur de la Mission Handicap, notamment par la reconnaissance en interne de plus de salariés handicapés. » Le taux d’emploi a chuté à 1,5 % en 2005 en raison d’une diminution de la part industrielle du Groupe dont les métiers étaient plus accessibles aux salariés handicapés. « Aujourd’hui, il est remonté à 2,8 % mais alors que 80 % de nos personnels sont des ingénieurs et cadres, le nombre de handicapés poursuivant des études supérieures reste faible. » L’évolution des activités d’Alcatel-Lucent est aussi à l’origine d’un recul du recours au secteur protégé traditionnel. « Notre enjeu est de faire preuve de créativité sociale pour trouver de nouvelles missions de services à confier au secteur protégé. »

 

Innovation pour recruter des jeunes qualifiés
Alcatel-Lucent peine comme beaucoup d’entreprises à trouver des jeunes formés à ses métiers qualifiés. « Nous ne voulons pas faire de recrutements « artificiels », mais bien recruter des compétences dont nous avons besoin. » Face à ces difficultés, la Mission Handicap a souhaité agir autrement. En partenariat avec 6 écoles, Alcatel-Lucent a créé l’association @talentEgal. « Seulement 4 % des étudiants sont en situation de handicap, rappelle Dominique Delwaide, sa directrice opérationnelle. Nous avons choisi d’anticiper en sensibilisant les jeunes à la poursuite d’études (dès le collège) pour intégrer des métiers de haut niveau. Nous les accueillons dans l’entreprise et animons des ateliers métiers dans leurs établissements. C’est au moment où des jeunes s’engagent dans une formation de nos écoles partenaires que le programme s’enclenche. » @talentEgal accompagne ainsi 12 étudiants. D’abord par le tutorat par un opérationnel, un référent RH et un conseil du CIDJ. Le second axe est un programme de formation complémentaire aux études. « L’objectif est que le jeune se dote d’atouts professionnels supplémentaires. » Un autre axe est l’adaptation du poste de travail durant le stage voire les études, ainsi qu’un accès privilégié à nos offres de stages, VIE et apprentissage. Enfin, @talentEgal accompagne l’étudiant jusqu’à ce qu’il ait trouvé son premier poste. « J’ajoute que l’on peut intégrer le programme à tout moment de son cursus dans le supérieur. »

 

Des actions fondées sur la culture du groupe
L’une des plus belles réussites pour Bernard Danthez est d’avoir intégré la politique handicap au coeur des valeurs et activités du Groupe, leader des télécommunications. « Nous nous appuyons sur nos technologies pour développer l’accessibilité numérique. Nous avons ainsi développé en partenariat avec l’hôpital et la fondation de Garches un clavier virtuel prédictif pour les personnes à motricité réduite des membres supérieurs. » Parallèlement, la Mission Handicap poursuit la sensibilisation des salariés. Elle privilégie les mises en situation dans les équipes afin d’induire un changement de regard sur le handicap. « Nous accentuons notre démarche en accueillant plus de stagiaires et apprentis handicapés. Nous voulons favoriser les expériences de travail avec des personnes handicapées. Elles facilitent l’intégration future, créent du lien et de la solidarité. »

 

A. D-F

 

Contact
www.alcatel-lucent.com/carrières
www.atalentegal.fr