Mikael Butterbach © AIRBUS S.A.S. 2010 - H. Goussé

Mikael Butterbach © AIRBUS S.A.S. 2010 - H. Goussé

DOSSIER SPÉCIAL JEUNES DIPLÔMÉS

Avec six années de commandes déjà engrangées soit plus de 3 500 avions dans son carnet de commande, Airbus prévoit de renforcer ses équipes, ce qui offre de belles opportunités aux jeunes diplômés. Explications de Mikael Butterbach, Directeur du Recrutement d’Airbus et coordonateur du Marketing Emploi pour EADS.

Airbus, principal avionneur mondial, offre la gamme de produits la plus moderne et la plus complète sur le marché des avions civils de 100 à plus de 500 sièges dont fait partie le légendaire A380. Airbus conçoit, développe, construit, commercialise et assure le service après vente de ces avions. Filiale à 100 % du groupe EADS, Airbus produit aussi des avions militaires tel son dernier né l’A400M. Airbus a enregistré plus de 10 000 commandes émanant de plus de 430 clients et operateurs dans le monde depuis son entrée sur le marché, au début des années 70. Avec plus de 6 600 appareils d’ores et déjà livrés, Airbus peut se prévaloir d’un solide carnet de commandes comptant près de 3 500 appareils à livrer au cours des prochaines années. « Nous disposons de 15 sites industriels principalement implantés en France, à Nantes, Saint Nazaire et Toulouse où se situent également le siège social rappelle Mikael Butterbach, mais aussi en Allemagne, en Angleterre et en Espagne. Notre organisation comprend aussi des filiales aux Etats-Unis, en Chine, au Japon et au Moyen-Orient. » Cette organisation matricielle permet de mettre en oeuvre les mêmes processus et procédés dans les différents pays. Un certain nombre de fonctions comme les RH, les systèmes d’information, la qualité, la communication… viennent supporter les 3 grandes fonctions que sont les Opérations (la réalisation de portions d’avions), l’Ingineering (la conception des avions, le suivi des modifications et les essais en vols) et enfin, les Programmes qui gèrent les chaines d’assemblage final. Airbus est une société d’envergure internationale, qui emploie quelque 52 500 personnes, de plus de 80 nationalités.
Quelles sont les opportunités offertes aux jeunes diplômés ?
Airbus prévoit de recruter plus de 3 000 personnes en Europe (soit 4 000 au niveau EADS), avec pour objectif à peu près 30 % de jeunes diplômés, 25 % de femmes et 15 % de personnes non nationales pour pousser notre dynamisme international. En 2010 nous avons lancé un nouvel avion de transport militaire, l’A400M et nous continuons son développement. En fin d’année nous ouvrirons la chaîne d’assemblage de l’A350 XWB à Toulouse, avec déjà plus de 570 commandes. Nous proposons aussi une remotorisation de l’A320 en option (l’A320néo) qui génèrera des économies supplémentaires en carburant et qui rencontre un franc succès… Nos ventes se portent bien, résultat, nous avons 6 années devant nous en carnet de commandes. Les métiers de l’ingénieur sont particulièrement concernés par nos recrutements, en particulier dans les domaines des systèmes avions, de la structure , du lean, des systèmes d’information, de la gestion de la configuration et de la supply chain, du procurement, de la qualité et aussi des métiers de la production (avec la création de la chaîne d’assemblage final de l’A350 XWB). Il y a aussi toutes les fonctions supports concernées pour les profils écoles de commerce et universités. Mikael Butterbach, Directeur du Recrutement d’Airbus et coordonateur du Marketing Emploi pour EADS

Airbus prévoit de recruter 25% de femmes. Des accords RH prennent en compte la maternité, la balance entre vie personnelle et vie professionnelle, etc.

A compétences égales, qu’est-ce qui fait la différence entre deux candidats ?
La formation de base reste importante. On regarde aussi les expériences en stage, particulièrement appréciées à l’étranger, le niveau en langues (deux voire trois appréciées), etc. Ensuite c’est l’envie, la capacité à évoluer dans une dimension transnationale, à s’intégrer dans une équipe et à apporter des idées innovantes qui feront la différence. Ce qu’on attend des jeunes qui nous rejoignent, c’est d’apporter ce plus de motivation, de curiosité et de créativité.

Quelles sont les trajectoires possibles au sein d’Airbus, voire au sein du Groupe EADS ?
L’entreprise favorise la mobilité. J’ai été embauché il y a dix ans. J’en suis à mon cinquième poste, sur cinq sites et deux pays différents, et cela dans deux divisions différentes d’EADS qui, je le rappelle, compte plus de 100 000 personnes. Dans un grand groupe comme EADS, il y a plein d’opportunités qui sont offertes. Reste à chacun de se prendre en main, d’être moteur plutôt que suiveur pour saisir sa chance.

 

B.B.

 

Contact : www.airbus.com/work