Passionné par le secteur industriel, Christophe Chalier (Mines d’Alès 87) est entré il y a plus de 20 ans chez Air Liquide, où il a occupé des fonctions techniques, commerciales, financières et managériales. Depuis avril 2016, il est Vice-Président Ressources Humaines Europe Industries.

 

« L’énergie est un secteur passionnant. A ma sortie des Mines, j’ai travaillé 7 ans pour la filiale ingénierie de Charbonnages de France, avant de rejoindre Air Liquide » explique Christophe Chalier. « J’ai toujours été attiré par le secteur industriel et je recherchais un groupe d’envergure internationale. Ce qui m’a séduit chez Air Liquide, c’est la place essentielle accordée à l’innovation. L’entreprise reste centrée sur les gaz depuis sa création en 1902, mais les applications et les usages font eux l’objet d’innovations permanentes. »

« Tout process industriel a besoin de gaz »

De fait, leader mondial des gaz pour l’industrie et la santé, le groupe français produit principalement de l’oxygène, de l’azote et de l’hydrogène. Les applications sont nombreuses, de l’azote contenu dans les capsules de café à l’hydrogène pour les véhicules, en passant par le xénon pour les satellites… « L’innovation porte autant sur les nouveaux usages des gaz pour accompagner nos clients dans leur développement, que sur l’amélioration de nos process pour produire plus efficacement en consommant moins d’énergie. »

Mobilité et agilité dans un monde évolutif

Avec de récentes implantations au Moyen-Orient, en Amérique Centrale et en Europe de l’Est, le groupe Air Liquide rassemble 65 000 salariés dans plus de 80 pays. Logiquement, la mobilité est une des qualités appréciées chez les jeunes diplômés qui rejoignent l’entreprise. « Même si les outils digitaux permettent aujourd’hui d’être en relation quotidienne avec ses collègues à travers le monde, une expérience d’expatriation reste fortement encouragée » confirme Christophe Chalier. Et de préciser : « mon parcours montre que la mobilité n’est pas que géographique, elle concerne également les métiers et les fonctions ». De fait, recruté en 1996 au poste de Business Developer, il devient ensuite Directeur Corporate Finance, Directeur Général à Singapour, puis VP Europe de l’Est, avant de prendre la tête des Ressources Humaines pour le pôle Europe Industries. « Dans les équipes, l’agilité est plus qu’essentielle car elle est devenue une réalité sur des marchés en perpétuelle évolution. L’enthousiasme, la capacité à travailler ensemble, à innover et à entreprendre sont également fortement valorisées en interne. »

Des responsabilités rapides

Chez Air Liquide, la prise de responsabilité rapide, l’autonomie et le travail en réseau font partie des fondamentaux de la politique RH. Les jeunes diplômés les plus prometteurs bénéficient du programme européen Allex, qui leur permet de découvrir plusieurs sites européens pendant 2 ans, avec 2 missions de 3 mois. La 3è année dans l’entreprise est typiquement marquée par la première mobilité, discutée entre le collaborateur, son manager et la DRH. De nombreuses formations sont également proposées tout au long du parcours professionnel, dont une dédiée aux nouveaux managers et dispensée par l’université interne Air Liquide. « J’ai beaucoup appris auprès des managers avec qui j’ai travaillé. Etre exposé à différents styles de management permet de s’enrichir et de trouver sa propre voie, en restant fidèle à soi-même » estime celui qui a aujourd’hui dans son périmètre les 10 000 collaborateurs du pôle Europe Industries.

Son constat : Au-delà des compétences techniques, les années d’études permettent de développer le  savoir-être attendu en entreprise : l’envie d’apprendre et d’entreprendre et le « jeu collectif ».

Son souvenir des Mines d’Alès L’organisation en 1985 du 1er RKGE (Rassemblement Kayak des Grandes Ecoles) à deux, avec un copain passionné de kayak. Cette première manifestation n’avait attiré que 10 participants, mais s’est depuis développée considérablement et perdure jusqu’à aujourd’hui !!!

Contact :christophe.chalier@airliquide.com