La rentrée approche et vous rejoignez AgroParisTech ? On a concocté pour vous la liste de toutes les activités funs et des meilleurs cours et Masters que propose l’école d’ingénieurs spécialisée dans l’agronomie. Suivez le guide !

 

#1 Le Master Sciences de l’Eau – Eau et Agriculture

C’est l’un des seuls cursus français qui forme les étudiants aux disciplines liées à cette ressource naturelle. Au programme : des cours aussi pointus que l’hydrodynamique des sols ou encore la gestion des eaux souterraines. L’objectif du master ? Diplômer les scientifiques qui sauront répondre aux problématiques liées à l’eau en agriculture ou encore à la « reconquête de la qualité de l’eau ». Parmi les débouchés : les instituts de recherche comme celui de Montpellier, entièrement dédié à l’étude de l’eau en Méditerranée.

#2 Le Salon International de l’Agriculture

Chaque année, l’école d’ingénieurs propose à ses étudiants de première année de s’immerger au cœur du plus grand salon mondial dédié à l’agriculture. AgroParisTech y met en avant tout son savoir-faire à travers un stand, mais aussi en faisant venir ses plus beaux spécimens issus de sa ferme pédagogique. En 2019, l’établissement a travaillé avec ses élèves pour concevoir une maison biosourcée, à l’échelle. Ainsi, les ingénieurs expliquaient à tout un chacun la place qu’ils pouvaient avoir dans la maison, mais aussi comment se procurer des matériaux plus durables pour concevoir des meubles et des produits 100 % green.

>>> Retrouvez notre reportage vidéo au coeur du stand d’AgroParisTech au Salon International de l’Agriculture 2019

#3 La ferme expérimentale de Grignon

Sur son campus de Grignon, AgroParisTech propose à ses élèves d’apprendre au cœur d’une véritable ferme qui accueille 200 vaches laitières, une laiterie, 600 brebis et plus de 400 hectares de cultures. Si elle est ouverte aux visiteurs, sa visée est avant tout pédagogique. Elle sert également de « laboratoire » pour la recherche. Des entreprises ont ainsi récemment demandé à l’école de tester l’efficacité de divers sols pour améliorer le confort et le bien-être des animaux. Si le campus de Grignon ferme bientôt ses portes, l’école devrait reconduire cette expérience sur le plateau de Saclay.

>>> À quoi ressemble le quotidien du directeur de l’école, Gilles Trystram ? La réponse ici !

#4 Le toit-potager du campus parisien

À Paris, les 860 m² de toit d’AgroParisTech accueillent un potager, un verger et des ruches. Une expérimentation menée depuis 2012 qui vise à évaluer la faisabilité de la culture sur toit dans notre capitale. Ce projet de recherche T4P (« Toit parisien productif projet pilote ») avait pour but de promouvoir l’agriculture urbaine, mais aussi le recyclage des matériaux des villes. L’école s’est ainsi imposée une obligation d’utiliser exclusivement des résidus issus du milieu urbain comme sol, l’interdiction d’avoir recours aux fertilisants, la production d’une agriculture biologique… Un projet qu’AgroParisTech veut développer dans toute la capitale et que l’école explique en bande dessinée !

#5 Le Centre international de gastronomie moléculaire

En 2004, AgroParisTech a conçu un centre dont l’objectif était de mener des travaux de recherche sur « les mécanismes des phénomènes qui surviennent lors de la préparation des mets. » Au sein du centre, les ingénieurs travaillent sur des champs aussi variés que le gonflement de la chouquette lors de sa cuisson, l’huile ou encore la chantilly. Et ce n’est pas tout ! Vous pourrez aussi y mettre le nez, puisque le centre accueille des cours de gastronomie moléculaire, notamment pour le module « Food Innovation and Product Design », mais aussi pour l’UE « Chimie physique, structuration des aliments et gastronomies moléculaires ». Il ouvre également ses portes chaque année pour le grand public afin de donner des cours gratuits, que vous pouvez retrouver sous forme de vidéos ou de podcast à cette adresse.