AgroParisTech affiche 20 ans de présence au Salon International de l’Agriculture (SIA). Pour les 420 étudiants de 1ère et 2ème année impliqués sur la semaine, le Salon est une première immersion dans le milieu dans lequel ils sont appelés à évoluer. Pour l’institution, c’est une fenêtre ouverte sur le monde agricole et le grand public, l’occasion de signer des accords majeurs, comme avec la Mairie de Paris cette année. Par Ambroise Le Corre

 

Les étudiants à la rencontre du monde agricole

AgroParisTech est un acteur privilégié de l’agriculture française : à la lisière de la société et du monde agricole, ses étudiants sont à la fois acteurs en puissance et témoins d’un secteur qui touche, directement ou indirectement, chacun de nous. « Nos élèves sont formés autour, à partir de et pour l’agriculture. Le SIA leur offre un cadre concret, ils y rencontrent les acteurs du monde agricole et découvrent la réalité de ce milieu », explique Gilles Trystram, directeur de l’école.

Le Salon donne un aperçu réaliste de l’agriculture française : non seulement la production, la vie des exploitations et la vente des produits, mais aussi ce que tout cela induit en termes de politique, de manifestations, d’interactions entre les parties prenantes de l’agriculture.

Un accord-cadre a été signé entre l’école et la ville de Paris dans le domaine de l’agriculture urbaine : végétalisation, nouvelles manières de penser les espaces et de créer du lien social. La Maire de Paris est venue saluer ce grand projet sur le stand de l’institution : voir son interview.

 

Vous devez autoriser Youtube sur notre site Internet pour voir la vidéo qui est insérée dans cette page en cliquant ici : Gestion des cookies

« Nos étudiants adorent venir et revenir au Salon. Ils sont heureux de s’impliquer, ils en redemandent chaque année ! »

Les étudiants peuvent échanger avec des professionnels, des agriculteurs, souvent autour de thématiques mises en exergue dans la semaine : agriculture urbaine, territoires en transition, entreprendre en agriculture… « Des entreprises viennent aussi sur notre stand pour nous faire savoir qu’elles souhaitent recruter des stagiaires chez nos élèves-ingénieurs ».

« Pour AgroParisTech, c’est un investissement : préparation, temps, stress, argent… » ajoute Gilles Trystram. « Mais c’est un vrai lieu de rencontres, de concentration des acteurs et de nos partenaires. Nous profitons d’un effet d’image et de visibilité ».

 

Juliette a été sélectionnée parmi les 200 vaches laitières de la ferme d’AgroParisTech à Grignon pour participer au Trophée National des Lycées Agricoles. 5 élèves-ingénieurs ont pris soin d’elle durant le Salon !

 

Participer au Salon pour et avec le public

Les étudiants d’AgroParisTech mettent en pratique ce qu’ils ont appris à l’école, donnant au public un aperçu de leurs études d’ingénieurs agronomes : ateliers et quizz autour des différents thèmes de la semaine sur le stand de l’école, participation au Trophée National des Lycées Agricoles avec la présentation de la vache Juliette, de race Prim’Holstein, réponses aux questions du public, renseignements, implication dans l’animation des stands et présentations des animaux sur les rings …

Vous devez autoriser Youtube sur notre site Internet pour voir la vidéo qui est insérée dans cette page en cliquant ici : Gestion des cookies

 

Test organoleptique avec les yaourts de la ferme d’AgroParisTech

Ce test, proposé par les élèves-ingénieurs d’AgroParisTech, met les sens à l’épreuve. Un plateau, trois yaourts de couleurs et de goûts différents. Mais attention : aucun rapport entre le goût et la couleur. Le visiteur doit goûter et essayer de deviner le goût de chaque yaourt…en contrariant l’évidence dictée par la vue !

Le test organoleptique

Le test organoleptique

 

D’un yaourt couleur pêche, difficile de deviner qu’il s’agit en réalité d’un goût cerise. Et que dire du yaourt nature, qui a pourtant une couleur fruit rouge ? Surprenant, et déstabilisant.

 

« Des familles, des jeunes viennent voir nos étudiants pour des questions d’orientation. Ils sont les plus légitimes pour répondre à ces interrogations, étant donnée leur proximité en âge avec les lycéens », ajoute Gilles Trystram. Quand certains posent des questions, d’autres proposent leurs idées. Des agriculteurs qui s’installent s’intéressent à AgroParisTech pour y trouver une formation fiable, tandis que des inventeurs viennent présenter leurs concepts.

 

Vous devez autoriser Youtube sur notre site Internet pour voir la vidéo qui est insérée dans cette page en cliquant ici : Gestion des cookies

 

http://www.agroparistech.fr/