La stratégie « producteur-commerçant » des Mousquetaires s’est traduite par la création de l’entité Agromousquetaires en 2014. Avec 11 000 salariés et un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros en 2015, le pôle agroalimentaire du Groupement conforte son statut d’acteur incontournable de l’agroalimentaire français. Explications de Christophe Bonno (AgroSup Dijon 86), Directeur d’Agromousquetaires.

La biscuiterie industrielle Filet Bleu de Saint-Ervazec (Finistère) diffuse ses produits sur tous les continents

La biscuiterie industrielle Filet Bleu de Saint-Ervazec (Finistère) diffuse ses produits sur tous les continents

Pouvez-vous nous présenter le Groupement des Mousquetaires et ses principales enseignes ?

Les Mousquetaires s’appuient sur un modèle économique original, le commerce associé, et constituent l’un des principaux acteurs de la grande distribution en Europe. Le Groupement compte six entités. L’alimentaire avec les enseignes Intermarché et Netto, l’équipement de la maison avec Bricomarché et Brico Cash, l’entretien-réparation automobile avec Roady, la restauration avec Poivre Rouge, le foncier avec IMMO Mousquetaires et enfin le pôle industriel avec Agromousquetaires organisé autour de 64 usines, dont la 1ère fût achetée en 1974, 12 filières de production (bœuf, lait, épicerie, vins, mer…) et quelques 11 000 salariés.

Qu’est-ce qui fait la spécificité du pôle alimentaire que vous dirigez depuis six ans ?

Nous avons pour particularité de ne fabriquer qu’en France et de proposer des milliers de références maison. D’un point de vue industriel, c’est unique dans le secteur ce qui fait d’Agromousquetaires le premier fabricant de marques propres et troisième groupe agro- alimentaire de l’Hexagone. Nous réaffirmons ainsi notre position d’acteur unique en France présent sur toute la chaîne alimentaire, de la production à la distribution. Plus que jamais, notre outil est mis au service des points de vente Mousquetaires, même si 20 % de notre activité est réalisée à l’extérieur du Groupement. Le cahier des charges est simple : nous devons être le moins cher des fournisseurs MDD d’Intermarché, le plus qualitatif et le plus innovant. Ce sera le cas avec la mise en place de la stratégie Producteur-commerçant qui va permettre d’expliquer aux consommateurs d’où viennent les matières premières travaillées. A l’heure où le consommateur plébiscite le « made in France », le maintien de l’emploi local, la proximité et la traçabilité, cette stratégie s’avère gagnante. Nous sommes reconnus de façon historique sur la qualité des relations que nous avons avec le monde agricole, du fait de nos engagements contractuels avec quelque17 000 éleveurs-agriculteurs partenaires. Agromousquetaires achète à des prix plus élevés que les cours car notre organisation sans intermédiaire en circuit court nous permet de le faire sans pour autant avoir un placement prix pénalisant en linéaires par rapport à d’autres enseignes.

La Laiterie de Saint-Père-en-Retz (Loire-Atlantique), propriété du groupe Mousquetaire depuis 1990

La Laiterie de Saint-Père-en-Retz (Loire-Atlantique), propriété du groupe Mousquetaire depuis 1990

Qu’est ce qui vous passionne le plus dans vos fonctions actuelles ?

Après un Deug de biochimie à Jussieu et AgroSup Dijon, j’ai démarré chez Jean Caby où j’ai appris tous les métiers de la production en charcuterie comme l’optimisation des process, la R&D, le développement, etc. J’ai ensuite grandi dans des directions techniques et industrielles chez Madrange, avant de prendre des directions de branches chez Les Mousquetaires en 1999. Dès la sortie de l’école, je voulais manager et animer des équipes. C’est cela qui m’anime toujours aujourd’hui : mobiliser sur les projets, innover, apporter de la stratégie et de la vision en inculquant des valeurs à mes collaborateurs.

Quels sont les atouts majeurs des Mousquetaires pour les jeunes talents ?

Notre positionnement atypique de producteur-commerçant offre une grande diversité de métiers, de véritables parcours et nombreuses passerelles professionnels et enfin un accès plus rapide aux responsabilités. Enfin comme le groupement s’appuie sur le modèle économique original du commerce associé (avec 2 900 chefs d’entreprises indépendants), cela permet aussi à certain de devenir un jour patron de son propre magasin !

 

Chiffres Clés : 4 Mds€ de CA en 2015 (+ 4 %) – 12 filières de production et 64 usines réparties en France – 3 000 références produits «made in France»  – 11 000 collaborateurs – 17 000 éleveurs et 1 200 agriculteurs partenaires

 

Bertrand Bourgine

Contact : www.emploi-mousquetaires.comwww.mousquetaires.com/agroalimentaire