L’aéronautique et le spatial sont inscrits dans les gènes de l’Ecole des Mines d’Albi. Dans un écosystème tourné vers le ciel, au coeur de la région Midi-Pyrénées et proche des acteurs industriels du secteur, l’Ecole a de longue date noué des partenariats et affiné ses compétences, particulièrement au sein de l’Institut Clément Ader.

Pilote Edyco (élaboration dynamique de composites) © Mines Albi

Pilote Edyco (élaboration dynamique de composites) © Mines Albi

2015 est l’année de l’accélération : Mines Albi vient de renforcer significativement ses positions dans le domaine de l’aéronautique, avec de nombreuses avancées : inauguration d’une plateforme de recherche et d’innovation (MIMAUSA) dédiée aux matériaux pour l’aéronautique et à la surveillance active, montée en puissance de la formation (IMAS) centrée sur l’ingénierie des matériaux avancés, mise en place d’un Mastère spécialisé (AMPAS) sur les procédés aéronautiques dispensé en anglais, projet de master (Aeromat Innovation) destiné aux managers de l’innovation aéronautique dans le domaine des matériaux… Autant d’innovations qui suivent un même fil conducteur : faire émerger de nouveaux procédés pour maîtriser les nouveaux matériaux qui seront demain la clef de l’industrie aéronautique mondiale.

 

MIMAUSA, une plateforme aux avant-postes de l’innovation
Inaugurée le 12 janvier, la plateforme de recherche et d’innovation MIMAUSA rassemble un large réseau de compétences autour d’un plateau technique de plus de 600 m2.Labellisée par le pôle de compétitivité Aerospace Valley, cet outil exceptionnel est centré sur le développement de nouveaux matériaux et procédés, ainsi que vers la surveillance active de leur mise en oeuvre et de leur comportement. Financée à hauteur de plus de 4 millions d’euros par l’Etat, la région Midi-Pyrénées et la Communauté d’agglomération de l’Albigeois, portée par Mines Albi au travers de l’Institut Clément Ader (ICA), MIMAUSA va mettre à disposition des chercheurs et industriels de nombreux équipements innovants uniques en France : formage de tôles d’alliages de titane ou d’alliage d’aluminium chauffées par lampes infrarouges, pilote d’élaboration dynamique des matériaux composites à matrices thermodurcissables et thermoplastiques, laboratoire de surveillance couplée de la thermique et de la déformation… « L’objectif est de travailler sur les procédés émergents, qui ne sont pas encore utilisés en entreprise, pour apporter les avancées scientifiques et technologiques qui permettront de les intégrer dans une démarche industrielle, explique le Directeur du site d’Albi de l’ICA Thierry Cutard. Cela intéresse bien sûr les grands acteurs industriels, mais aussi les nombreuses PME qui forment le tissu de sous-traitance de l’industrie aéronautique et sont souvent porteuses d’innovation. »

 

IMAS, la voie des airs
A l’Ecole des Mines d’Albi, la filière IMAS est en forte progression. Pour l’année en cours, elle rassemble plus d’une soixantaine d’élèvesingénieurs, la plupart se destinant au domaine aéronautique et spatial. IMAS, pour Ingénierie des Matériaux Avancés et des Structures, est l’un des domaines d’approfondissement proposé par l’école albigeoise en 3e année de cursus. Bénéficiant de liens étroits entre enseignements et laboratoires de recherche, cette formation permet d’aborder les problématiques spécifiques de l’aéronautique et du spatial. Aux deux majeures initiales (bureau d’études et simulation numérique des procédés / techniques de contrôle et de diagnostic des matériaux et des structures) s’est ajoutée, en 2014, une majeure complémentaire en langue anglaise (aeronautical structures and manufacturing processes).

 

AMPAS, Mastère sans frontières
Proposé par Mines Albi en collaboration avec l’ISAE, le mastère spécialisé AMPAS (Advenced Manufacturing Processes for Aeronautical Structures) a été ouvert en septembre 2014. Cette formation très pointue centrée sur la mise en oeuvre des matériaux composites et métalliques n’a quasiment pas d’équivalent dans le monde. A très forte coloration internationale, elle a attiré pour sa première promo des étudiants de niveau Bac +5 venus de Chine, d’Inde, d’Argentine, de Jordanie, d’Espagne et du Portugal.

 

AEROMAT Innovation
Ce devrait être l’une des nouveautés de la rentrée 2015 : une coopération entre Mines Albi et Télécom Ecole de Management d’Evry a donné naissance au projet de master « Aeromat Innovation ». Il a pour objectif de former les futurs managers de l’innovation aéronautique dotés, et c’est l’originalité de la formation, d’une double compétence forte au plan scientifique et managérial. Dispensé exclusivement en anglais, basé sur une approche multiculturelle, il donnera aux jeunes ingénieurs les clefs pour piloter, avec une priorité d’innovation technique, des unités de l’industrie aéronautique et mettre en oeuvre des processus organisationnels complexes.

 

L’Institut Clément Ader
Fort de 250 enseignants-chercheurs, techniciens, ingénieurs et doctorants, l’Institut Clément Ader est le laboratoire de recherche commun à l’Ecole des Mines d’Albi, l’ISAE, l’INSA de Toulouse et l’Université Paul Sabatier. Il est physiquement présent sur les trois pôles d’Albi, Tarbes et Toulouse. En pointe sur la mécanique des matériaux, des procédés et des structures, l’ICA est laboratoire associé au CNRS (FRE) depuis janvier 2015.

 

Par Thierry Cutard,
Directeur du site d’Albi de l’ICA
thierry.cutard@mines-albi.fr