X96/Telecom, et après 14 ans dans les Telecom, Olivier Blanc a rejoint Acteon, une ETI de 800 personnes avec plus de 85 % de ventes à l’international, pour développer l’expérience client. Le rôle central du digital l’a amené à prendre les responsabilités de Directeur SI et Transformation Digitale.

 

Vous avez rejoint Acteon il y a déjà 3 ans. Pourquoi cette expérience au sein d’une MedTech s’annonçait-elle passionnante ?

Acteon, c’est une opportunité extraordinaire de faire partie d’un secteur en pleine évolution, avec des produits de plus en plus innovants, pour proposer des protocoles plus efficaces et moins traumatisants. Les innovations portées par Acteon, comme nos produits Trium ou Piezotome Cube, sont une avancée majeure dans ce sens. Une ambition forte, des challenges de développement de services et produits, pour plus de fiabilité, de précision et de préservation voici les enjeux majeurs d’Acteon. Après avoir passé 14 ans dans les Telecom, notamment chez SFR, et donc dans des entreprises de service très matures, j’ai aussi aimé la perspective d’un challenge dans une entreprise industrielle au début de sa mutation, avec des problématiques très variées, de la production, à la commercialisation, au service après-vente, etc… J’ai trouvé plus particulièrement excitante la possibilité de repenser complètement l’expérience client en partant d’une feuille blanche, de construire et adapter les outils digitaux à nos besoins.

Comment vous épanouissez-vous dans ce rôle clé que vous exercez au sein d’Acteon ?

Mon rôle est très transverse et impacte l’ensemble des fonctions de l’entreprise, l’informatique et le digital étant au cœur même de l’évolution de l’entreprise. Je peux aussi améliorer de façon concrète les modes de fonctionnement et le quotidien de tous les collaborateurs. Travailler dans une entreprise internationale m’amène aussi à interagir avec tous les pays et les cultures représentées chez Acteon, pour des missions très variées. Être un acteur majeur du changement dans une entreprise en pleine croissance, et apporter une plus-value à des équipes disséminées dans le monde permet d’avoir chaque jour de nouveaux challenges, des remises en cause permanentes, et de nombreuses occasions d’interactions enrichissantes. L’exigence de notre clientèle, que ce soient les distributeurs ou  les dentistes, mais aussi des équipes internes, nous impose d’être toujours à la hauteur et de ne pas nous contenter de solutions simplistes. Le monde du digital est en constante évolution et nous nous devons d’être curieux, à l’écoute, prêts à nous emparer d’une technologie, d’une nouveauté qui pourrait venir apporter un plus à l’entreprise.

Au-delà des compétences techniques, quelles sont les 3 qualités dont doit être doté tout bon collaborateur d’Acteon ?

La croissance d’Acteon ne peut se faire qu’avec des collaborateurs passionnés par leur métier, curieux, autonomes et possédant des facultés d’adaptation développées. L’évolution rapide des modes de fonctionnement, des enjeux, des organisations, fait de ces qualités le cœur de la réussite chez Acteon.

En quoi votre formation à Telecom Paris Tech vous est utile au quotidien ?

Que ce soit à l’X ou à Telecom, j’ai appris à m’adapter aux différents sujets, aux différentes personnes que j’ai pu rencontrer. Je mets aussi en œuvre chaque jour les enseignements que j’ai pu avoir sur les soft skills, du management aux langues étrangères.

Chiffres clés : CA 2017 : 162 M€, F2018 : 175 M€ / Vente dans plus de 100 pays / 5 unités de production en Europe, 13 filiales, 16 bureaux de représentation / environ 800 collaborateurs dans le monde

Contact : olivier.blanc@acteongroup.com

Le directeur des affaires publiques redonne ses lettres de noblesse au lobbying

Directeur des affaires publiques : nous faisons le point sur les qualités essentielles pour exercer ce métier qui a le vent en poupe

Directeur de business unit : un entrepreneur, un futur DG

Directeur de Business Unit (BU) des compétences dures au soft skills, le point sur les qualités essentielles pour exercer ce métier qui a le vent en poupe

SNCF : un tremplin d’avenir en France comme à l’international

La SCNF est une entreprise innovante et internationale, qui devient une société anonyme. Une formidable opportunité pour David Sitruk‎, son directeur financier.

Directeur de la R&D : de la science dure au soft power

Directeur R&D (Recherche et Développement) des compétences dures au soft skills, le point sur les qualités essentielles pour exercer ce métier qui a le vent en poupe

AstraZeneca : les talents du big data, les nouveaux métiers de la pharma !

« Le groupe pharmaceutique AstraZeneca vous promet une carrière et une mobilité gagnantes », assure Gabriel Thabut, Directeur Médical.

Chez L’Oréal, la beauté est une aventure scientifique

Laurent Gilbert, Directeur de l’Innovation durable chez L’Oréal, invite les profils scientifiques à rejoindre le leader du groupe cosmétique pour inventer son futur et continuer l’aventure !

Directeur de l’innovation, nouvelle colonne vertébrale de l’entreprise

Directeur de l’innovation : des compétences dures au soft skills, le point sur les qualités essentielles pour exercer ce métier qui a le vent en poupe

Banque Populaire Rives de Paris : entreprendre plus ensemble !

Accompagner les entreprises de son territoire comme véritable partenaire stratégique de long terme, telle est la mission que Denis Couderchet, Directeur Corporate Finance de la Banque Populaire Rives de Paris, partage avec les Millennials de son équipe.

Chez Haulotte vous atteindrez des sommets !

Sébastien Martineau, Directeur Financier Groupe, Haulotte incite les talents digitaux à pousser la porte de cette entreprise mondiale florissante.

Orange déploie sa fibre managériale

Vous êtes mobile et connecté au monde ? Alors rejoignez l’un des leaders mondiaux des télécoms et Corentin Maigné, directeur Comptable Groupe Orange.