Spin off d’un laboratoire d’IMT Atlantique, la société Acklio a été distinguée parmi 20 startups des incubateurs des écoles de l’IMT lors du Prix Innovation Bercy – IMT. A la clé, une place pour le CES de Las Vegas de janvier 2019. Embarquement avec Marianne Laurent, responsable marketing et communication. Elle nous dévoile les secrets d’Acklio pour faire de l’innovation de rupture une success story entrepreneuriale.

 

Quelle découverte a conduit à la création d’Acklio ?

Acklio est une société d’essaimage née en 2016 dans le laboratoire SRCD (Systèmes réseaux cybersécurité et droit) d’IMT Atlantique. Les co-fondateurs Alexander Pelov et Laurent Toutain travaillent sur les réseaux et l’architecture. Ils ont mis au point une innovation de rupture en deep tech, une technologie enfouie et très avancée. Elle assure une interconnexion et une interopérabilité aux différents types de réseaux dédiés à l’internet des objets. La rupture se niche dans cette interopérabilité, les chercheurs ont fait sauter le verrou d’incompatibilité entre les protocoles IP et les réseaux émergents d’internet des objets. Cette technologie est ainsi en passe d’être reconnue comme un standard mondial par l’IETF.

Acklio, essaimage de l’école d’ingénieur IMT atlantique, cristallise 20 ans de R&D et 13 thèses dans une solution qui la positionne comme un leader mondial de son marché

Le potentiel est donc énorme ?

Les logiciels développés par Acklio lèvent tout simplement les freins au marché du développement de l’internet des objets. En cassant les silos technologiques et en permettant la standardisation, Acklio va ouvrir la voie à de nouveaux usages. Les IoT vont apporter de l’intelligence dans la ville, les bâtiments, l’industrie, l’agriculture, la santé, l’environnement. La société se développe rapidement, nous sommes déjà 16 personnes de 7 nationalités différentes.

La particularité d’Acklio, c’est le collaboratif ?

L’équipe bénéficie d’un écosystème et le fédère en même temps : les autres laboratoires et startups d’IMT Atlantique, la ville de Rennes, des groupes internationaux de l’internet des objets. Nous sommes en train de monter un laboratoire commun avec IMT Atlantique pour poursuivre nos développements.

Quelles sont les autres clés de réussite d’Acklio ?

  • Développée au sein d’un laboratoire, Acklio a une vocation très porteuse : transformer le marché grâce à la technologie. C’est une motivation incroyable au quotidien que de vivre une telle révolution en son cœur
  • Les co-fondateurs d’Acklio ont porté cette innovation à l’IETF pour la faire reconnaître comme standard. Acklio est le premier à l’implémenter dans une solution industrielle. Lorsque les fondateurs sont entrés à l’IEFT aux côtés des géants mondiaux du secteur alors que l’entreprise ne comptait que 4 personnes !
  • Le soutien de notre écosystème a permis de concrétiser le projet : incubation à IMT Atlantique, prêt d’honneur de 40 000 € de la Fondation Mines-Télécom et maintenant la participation au Prix Innovation Bercy – IMT. Elle nous ouvre les portes du CES 2019 et nous saurons sur place si nous avons remporté un prix. C’est une chance extraordinaire de se présenter à la Mecque de l’électronique !
  • Acklio est en marche et gère désormais une nouvelle étape : sa structuration dans le cadre d’une croissance rapide

www.ackl.io

Les grandes écoles, terreau de jeunes pousses

75 % des grandes écoles proposent une spécialité entrepreneuriat
2/3 ont un incubateur, les plus anciens datant de 1984
Fab Lab et accélérateurs complètent de plus en plus ces dispositifs
Taux de pérennité des entreprises : près de 80 % à 3 ans et de 72 % à 5 ans
5.3 % d’étudiants créateurs d’entreprise en fin de cursus
Source : chiffres CGE

 

Coface : une multinationale à taille humaine

Group general secretary and Chief Legal officer du groupe, Carole Lytton se confie sur la place que peuvent trouver les jeunes Sciences Po chez Coface

SNCF Réseau : prenez le train du digital !

La numérisation du réseau ferroviaire est une vraie opportunité pour les ingénieurs des Ponts, « saisissez là », assure Patrick Jeantet, PDG de SNCF Réseau.

Transdev : vivez la mobilité à l’échelle d’un groupe international, en mode start-up !

Elisabeth Oger, Directrice Clients passagers du Groupe Transdev vous ouvre les portes du secteur de la mobilité avide d’innovations.

Graduate Program by Groupe Roullier : Roullier jeunesse !

Face au succès de la 1è édition du Graduate Program by Groupe Roullier, l’entreprise remet le couvert en 2019 ! Zoom sur les nouveautés avec Fabien Boivent.

Prologis, développeur de talents

Leader mondial de l’immobilier logistique, Prologis est le lieu idéal pour se frotter aux défis les plus complexes. Rencontre avec son Directeur Général Europe du sud.

Orange invente l’opérateur de demain

Orange compte 151 000 salariés et 264 millions de clients à travers le monde pour un chiffre d’affaires de plus de 41 milliards d’euros en 2018.

Prenez le train en marche de la SNCF !

Céline SIBERT (Sciences Po Paris 82), Directrice de la Sûreté, vous dévoile les dessous d’une entreprise mal connue de l’extérieur, mais passionnante de l’intérieur.

norelem : l’industrie 4.0 n’attend que vous !

« Laissez-vous gagner par l’usine du futur 4.0 et découvrez un monde d’opportunités » assure Coskun Duman, Directeur Général du groupe norelem.

GBH : cultivons l’envie d’entreprendre

Si Michel Lapeyre est un DG épanoui, c’est parce que le Groupe Bernard Hayot est un acteur 100 % familial qui offre de réelles opportunités dans un contexte international challengeant !

Total tête de proue du projet Amiral

Avec le Projet Amiral, Total accélère son développement au Moyen-Orient. Son directeur, Jean-Jacques Mosconi (ENS 77), dévoile les contours de ce nouveau complexe pétrochimique et les challenges qui attendent les jeunes diplômés.   Après avoir...