Qui imaginerait qu’une entreprise mondialement implantée comme Acer réalise plus de 7 Mds $ de CA en n’employant que 7 000 personnes. Dans le monde entier ! En conséquence, chez Acer, lorsqu’on recrute un talent, on fait tout pour le garder. Explications d’Emmanuel Fromont (HEI 90), Président ACER EMEA, fabriquant d’excellents ordinateurs, mais pas seulement !

Avec des produits distribués dans 160 pays, une présence effective dans plus de 100 et un siège social situé à Taiwan, Acer est définitivement une entreprise multiculturelle. Et quand on découvre que le CA du groupe (7,2 Mds) n’est réalisé pour l’ensemble de la planète que par 7 000 collaborateurs (dont seulement 140 en France), on comprend que cette entreprise possède du capital humain et de sa « gestion », une vision qui s’avère gagnante…

Empowerment au programme…

« De fait, explique, Emmanuel Fromont, par bien des aspects, nous sommes une grosse PME… très bien organisée ! Nous travaillons en équipes resserrées, solidaires et collaboratives intégrant une forte culture de la délégation, de l’entrepreneuriat et de la responsabilisation rapide. Une occasion rare pour les jeunes diplômés de faire leurs armes au sein d’un groupe mondial où on les poussera à entreprendre tout en les encadrant. Mais aussi de travailler sur des secteurs d’avenir très excitants. » Car si Acer est avant tout connu pour ses ordinateurs, l’entreprise s’est aujourd’hui diversifiée sur des secteurs dynamiques qui requièrent de nouveaux talents.

Expertises multiples

« Concernant les PC, le marché a beaucoup évolué et là où, jadis, une approche de commodité suffisait, le marketing s’est considérablement sophistiqué. On travaille le design et les niches (gaming, convertibles, tablettes, etc.) tout en multipliant les partenariats avec des acteurs de renom qui intéresseront certainement les plus jeunes, qu’il s’agisse de Red Bull ou de League of Legends. Mais Acer est également une entreprise pionnière sur des marchés d’avenir pour lesquels tout ou presque reste à inventer. Et cela aussi c’est passionnant. Smart home, smart cities, réalité virtuelle pour l’instant et, très bientôt : robotique et intelligence artificielle. »

« Nous faisons évoluer nos talents avec nous. Et on avance plutôt vite ! »

Si l’on comprend parfaitement les motivations pouvant conduire à rejoindre le groupe, qu’en est-il une fois en son sein ? « Parce qu’elle sait faire évoluer ses talents, notre entreprise les conserve longtemps. Responsabilisation rapide, on l’a vu, puissante culture de la méritocratie : si l’on est performant, on avance forcément ; ainsi que de l’importance de la formation. Formation reçue en interne comme dans les meilleures écoles du monde pour les cadres (INSEAD, IMD, LBS entre autres). Mobilité internationale, facilitée (si on le souhaite et parle l’anglais couramment) par la similitude des produits vendus à travers le monde. Une expérience internationale que je conseille vivement pour l’avoir longuement pratiquée et qui se révèle précieuse. Elle vous ouvre notamment les yeux sur les subtilités du management, vous conduisant par exemple à découvrir, accepter puis intégrer dans votre approche personnelle la diversité des mentalités et des méthodes de travail. »

3 atouts de l’enseignement reçu à HEI qui vous ont préparé à affronter le niveau d’exigence élevé du management contemporain ?

Je cherchais une formation généraliste nourrissant polyvalence et curiosité. Mais qui soit également capable de m’apporter en plus une spécialisation.

Cette spécialisation étant l’informatique et HEI l’une des premières à la proposer (fin des années 80), nous y sommes.

Enfin, leur engagement concernant l’éthique, le respect humain et le travail d’équipe m’attirait et s’est révélé précieux quand il s’est agi de manager.

 

Contact : recrutement.france@acer.com