Mengya, doctorante chinoise en sciences de gestion à l’UPEC a bénéficié des services du dispositif d’accueil des étudiants internationaux (ADEI) mis en place il y a 14 ans par la Cité Internationale Université de Paris. Cette année, elle passe de l’autre côté du guichet pour accompagner d’autres étudiants étrangers dans la réalisation de leurs démarches administratives. La plateforme d’accueil est ouverte du 12 septembre au 25 novembre 2016. Par Ariane Despierres-Féry

 

Vous avez bénéficié de ce service l’an dernier, en quoi cela vous a-t-il été utile ?

J’étais étudiante et résidente à la CIUP. Je me sentais un peu perdue dans mes procédures administratives. L’accompagnement et le guichet unique m’ont été très utiles. Que tous les services soient regroupés, c’est un gain de temps car on est sûr de ne rien oublier et d’avoir la bonne information. C’est aussi rassurant d’être tous ensemble, d’être reçu individuellement. Les gens sont réellement chaleureux et gentils.

 

Cette année vous êtes de l’autre côté du guichet : vous accueillez les étudiants internationaux, pourquoi ?

J’ai beaucoup apprécié d’être accueillie et accompagnée. J’ai voulu rendre ce que j’ai reçu. La CIUP propose un service très précieux, il faut la soutenir et le faire savoir. J’ai été formée pour cet accueil, car les procédures sont nombreuses et complexes quand on ne maîtrise pas les codes et les rouages qui peuvent apparaître complexes lorsqu’on recherche un  logement, que l’on rempli sa demande de titre de séjour, que l’on veut ouvrir un compte bancaire ou simplement trouver un médecin ou suivre un cours de français.

 

Que retirez-vous de cette expérience ?

C’est d’abord une expérience humaine de rencontrer des gens très divers. Cela correspond à mes valeurs personnelles d’aller vers les autres, de rendre service, de nouer des liens. C’est aussi dans l’esprit de la CIUP.  C’est ce que j’aime ici : créer un réseau avec des étudiants du monde entier. La CIUP est un endroit unique pour le vivre ensemble ! Nous nous rencontrons à la bibliothèque à la piscine, durant les soirées ou activités culturelles.

140 pays sont représentés parmi les 12 000 étudiants et chercheurs qu’héberge chaque année la CIUP dans ses 6 000 logements.

Graphique : Les résidents de la Cité internationale universitaire de Paris par aires géographiques

Les 20 % restants sont les résidents français de la CIUP.

Les étudiants internationaux à Paris et en Ile de France, le top 5 témoigne de la proximité historique et académique de la France avec les pays du Maghreb et l’importance de la Chine dans le paysage mondial.

L’enjeu de l’attractivité de la France a été mentionné à de nombreuses reprises lors de la présentation du dispositif d’accueil pour les étudiants étrangers à la CIUP. La concurrence internationale est féroce et va croissante pour attirer les étudiants du monde entier dans notre système académique. « Un bon accueil à l’arrivée pour les guider dans les démarches administratives et d’installation, accélérer leur intégration est crucial, a affirmé Carine Camby, la déléguée générale de la CIUP. Mais nous sommes aussi présents à leurs côtés durant tout leur cursus. L’accompagnement ne s’arrête pas aux démarches administratives. La CIUP est un véritable de lieu de vie, de rencontres, d’ouverture aux autres. »

L’équipe de la CIUP se mobilise toute l’année pour informer et accompagner les étudiants et chercheurs en mobilité au sein de son service acc&ss Paris Centre. Aide dans les démarches administratives, informations pratiques, aide à la recherche de logement, apprentissage du français, culture et loisirs, l’équipe de Berverley Margaria a réponse à toutes vos questions ! access@ciup.fr Le Crous et la Mairie de Paris proposent eux aussi des services tout au long de l’année aux étudiants internationaux.