Etudiant, startuper, auteur, compositeur, interprète… Impossible de ne coller qu’une seule étiquette sur Théo Isambourg ! En cursus informatique, big data et objets connectés à l’ESILV, celui qui a participé à The Voice 3 vient de créer une application, Li.Li. Portrait d’un touche-à-tout à qui tout réussi.

 

Montée en flèche

Originaire du Pas-de-Calais, expatrié à l’île Maurice avec sa famille, Théo découvre la musique dès son plus jeune âge. « J’ai commencé à jouer de la guitare et à chanter à 5 ans. » A 22 ans, l’autodidacte est aujourd’hui auteur-compositeur-interprète. Son style musical ? « Plutôt de la variété française, assez pop, assez jeune, très joyeuse », le définit-il.

C’est en 2014 que l’artiste se décide à partager sa passion. Alors âgé de 17 ans, il participe à l’émission The Voice 3 en chantant Caravane de Raphaël. « Un super moment, même si je n’ai pas été retenu à l’issu des auditions à l’aveugle », se souvient l’ex-candidat. Une expérience inoubliable suivie de belles rencontres. Dont Philippine, participante à The Voice 5. Un coup de foudre musical. « On s’est trouvé lors d’un jam dans un bar à Montmartre et depuis, on adore chanter ensemble. On est tous les deux des gros fans des titres des années 70 ! » Le duo sort même un album le 7 juin 2019 sous un label Sony et fait la première partie de Patrick Fiori à l’Olympia. Ça ne rigole pas !

Plusieurs cordes à son arc

Loin du star-system, Théo s’épanouit aussi dans ses études à l’ESILV. De Maurice à Paris, « le bon endroit pour donner vie à ses rêves » selon celui qui compte bien décrocher son diplôme d’ingénieur. « Je ne veux pas être qu’un artiste, j’aimerais être ingénieur aussi. C’est toujours bon d’avoir plusieurs casquettes ». Pas question d’avoir à choisir entre les deux !  « Grâce à l’ESILV, j’arrive à trouver un équilibre entre études et musique. L’école m’accompagne dans mes projets, me permet d’adapter mon emploi du temps et me donne accès à son studio de musique », est-il reconnaissant. Un pied dans la musique, un pied dans les sciences. « La musique est une mathématique sonore, la mathématique une musique silencieuse. » Sa citation préférée.

 

« Il ne faut rien s’interdire de faire. On n’entreprend jamais trop ! Faire plusieurs choses à la fois permet de s’ouvrir l’esprit et de devenir ce que nous voulons être. »

Nouvelle cible

Et Théo ne s’arrête pas là ! Baigné dans une famille d’entrepreneurs, l’élève-ingénieur lance à son tour un projet d’entreprise. Avec trois camarades de promo, Julian Weber, Antony Uzan et Nhu-Vuong Mavier, il crée Li.Li. Une application mobile pour faciliter la lecture et l’apprentissage des personnes dyslexiques. « On connait tous quelqu’un qui a des difficultés de langage. Moi, c’est mon grand-père, à la suite de son AVC. Ce handicap invisible n’est pas toujours compris et mérite des outils adaptés et inclusifs. »

Accompagnée par Microsoft France Accessibilité et l’association DYSPositif, l’équipe de jeunes développeurs en est à 70 % du prototypage de l’application. « Sur Li.Li, le texte s’adapte à l’utilisateur. Chacun peut choisir la typographie qui lui convient, lire des ebooks et assister à des classes virtuelles », présente fièrement le startupper. Un beau projet qui remporte le concours Challenges Citoyens CGI, catégorie handicap. Décidément, Théo met toujours en plein dans le mille !

 

Sous le capot de Club Identicar

Le moteur de ce club auto : la bienveillance, le collaboratif et la quête du bonheur au travail ! Une façon de travailler qui lui a fait remporter le prix HappyAtWork 2019.

[Premier emploi] Diplômé de CentraleSupélec, je vais où ?

Plutôt tradis ou fans d’innovations de rupture ? Secteurs, domaines, métiers : coup de projecteur sur les les opportunités à ne pas rater pour un ingénieur CentraleSupélec

Une bonne année pour l’emploi des ingés !

Le quasi plein emploi chez les ingénieurs, ce n’est pas une fake news. La preuve dans la dernière enquête menée par Ingénieurs et Scientifiques de France (IESF).

Recrutement, intégration, parcours : comment matcher avec les attentes des jeunes ingés ?

Digital, industrie, société, environnement ou énergie : l’heure est à la révolution. Dans une France qui a besoin d’ingénieurs, quels sont les tips pour recruter les perles rares

STEP UP : Laissez vous coacher !

« Bienvenus dans une entreprise qui fait de l’Individu le premier vecteur de performance » assure Jérémie Cador, Directeur de l’Agence STEP UP de Marseille

Pourquoi rejoindre Total ?

Engagé dans la transition énergétique, Total s’est donné l’ambition d’être la major de l’énergie responsable en garantissant une énergie disponible, abordable et propre.

Avec SOAT, cap sur l’expertise, l’agilité et l’intelligence collective

SOAT offre des opportunités et des perspectives d’évolution passionnantes aux diplômés de CentraleSupélec

Avec CENEXI, attrapez le virus de la pharmacie !

L’industrie pharmaceutique offre aux jeunes diplômés un large panel de métiers explique Alexis Paul (Université Paris Descartes 2000), Directeur Business Development et Pharmacien responsable de CENEXI.

Emmanuelle Favier : devenir femme et écrivaine

C’est en évoquant de manière poétique et subjective les jeunes années de l’écrivaine en devenir qu’Emmanuelle Favier nous donne le mieux à sentir tout le génie de Virginia Woolf…

Plein gaz sur l’énergie verte avec GRDF !

GRDF entame sa mue. Avec son nouveau plan Vert l’Avenir, le groupe entend produire du gaz 100 % green dans les prochaines années. Un pari ambitieux sur lequel travaille Arnaud Bousquet