Connaissez-vous les cas ? Ces exercices ont pour but de placer l’étudiant au cœur de problématiques managériales réelles. Raphaël Gnanou, responsable de la Centrale de Cas et de Médias Pédagogiques (CCMP) de la CCI Paris Ile-de-France et Pierre Chandon, titulaire de la Chaire L’Oréal et professeur de Marketing à l’INSEAD, nous détaillent les leviers de cette pédagogie immersive.

 

Le cas place l’étudiant au cœur d’une problématique survenue dans une entreprise. Ce dernier doit résoudre un problème managérial, le tout animé par le professeur. « Cette pédagogie est inductive, l’étudiant utilise ses acquis pour réaliser un diagnostic managérial ou organisationnel au travers cinq étapes, explique Raphaël Gnanou :

Découverte du cas

Analyse en groupe

Proposition de solutions

Débriefing animé par l’enseignant qui explique la décision prise par l’entreprise

Mise en perspective, l’enseignant fait le lien entre la théorie et la pratique 

 

« Les étudiants sont placés dans des situations de dilemme, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise solution »

Raphaël Gnanou

 

Le digital au secours des cas

La nouvelle tendance des cas est au multimédia : diaporamas, vidéos, enregistrements audio et sites Internet complètent les polycopiés. « Presque tous nos cas ont un site Internet. Cela permet une grande flexibilité, car je peux les mettre à jour facilement. Sur ces sites, des parties protégées permettent aux professeurs d’accéder à la note pédagogique qui explique comment animer le cas et comment la situation a été appréhendée par l’entreprise », indique Pierre Chandon.

Comment sont imaginés ces cas ?

L’objectif est de proposer aux étudiants un cas représentatif du quotidien de l’entreprise. Il y a trois types de cas selon Raphaël Gnanou :

Les cas réels constitués à partir de données primaires d’entreprises et réalisés avec la participation de celles-ci

Les cas créés à partir de données secondaires, c’est-à-dire les informations publiques

Les cas incorporant des éléments fictifs pour un usage pédagogique

La première catégorie est la plus fréquente. »

Pierre Chandon complète : « lorsque l’enseignant voit émerger une problématique pour laquelle il n’a pas de matière, il va sur le terrain pour se renseigner. C’est ce que nous faisons pour le digital à l’INSEAD. »

 

L’entreprise : acteur majeur du cas

Il est difficile de réaliser un cas sans l’aide d’une entreprise. Pour le professeur de Marketing de l’INSEAD, l’entreprise retire d’ailleurs une certaine notoriété de ce partage d’expérience. Le directeur de la CCMP va plus loin : « les cas permettent une prise de recul de l’entreprise, un nouveau regard sur ces problématiques. Quand le cas est testé, le directeur assiste au débriefing et retire des leçons des débats. Le cas agit comme un miroir de l’entreprise. »

 

Les cas en France, un business ?

Plusieurs écoles étrangères revendent leurs cas, à commencer par la Harvard Business School. En France, cependant, ce n’est pas encore une pratique courante, comme l’explique Raphaël Gnanou : « l’aspect économique n’est pas important, cependant, les productions sont valorisées comme des contributions intellectuelles et ont une influence sur les classements. La réalisation de cas joue un rôle important dans la réputation des business schools. » Pierre Chandon complète : « la production de cas de qualité participe à la notoriété de l’établissement. Un de mes cas se vend chaque année à 45 000 exemplaires. Personnellement, c’est une grande satisfaction de savoir que de nombreux étudiants ont appris quelque chose grâce à moi ». L’INSEAD est le premier producteur français de cas.

Le cas présente des avantages pour les parties prenantes : une notoriété pour les établissements et entreprises ; une pédagogie pratique pour l’étudiant ; et un regard enrichi sur les décisions managériales pour les entreprises.

 

 

Premier Pas à la rencontre du restaurant Dans le Noir

Lea Hardouin et Laure d’Harcourt, en Master à Sciences Po Paris et l’EDHEC Business School ont créé l’association Premier Pas pendant leur année de césure. Elles vont à la rencontre d’acteurs innovants en France et à l’étranger qui placent le handicap au cœur de leur...

[Episode 1] Avec Premier Pas, changez votre regard sur le handicap

Lea Hardouin et Laure d'Harcourt, en Master à Sciences Po Paris et l'EDHEC Business School ont créé l'association Premier Pas pendant leur année de césure. Elles vont à la rencontre d'acteurs innovants en France et à l'étranger qui placent le handicap au...

Salon de l’agriculture, les étudiants d’AgroParisTech plébiscitent l’expérience d’année en année

Retour sur le Salon International de l’Agriculture 2018. Un bon cru selon le directeur général d’AgroParisTech, Gilles Trystram. Il souligne un regain d’intérêt marqué pour les questions de ruralité et d’agriculture et une mobilisation toujours enthousiaste de ses...

Michel-Édouard Leclerc démultiplie les ambitions de NEOMA

Michel-Édouard Leclerc a été élu président du conseil d'administration de NEOMA Business School le 30 janvier 2018. Il revient sur le rôle qu'il entend jouer : booster les ambitions de NEOMA en mettant sa crédibilité, sa visibilité et son réseau d'entrepreneur au...

Odile Bocande-Koffi (promo 2012) se confie sur les forces de l’Executive MBA d’ESCP Europe

Odile Bocande-Koffi, diplômée 2012 de l'Executive MBA d'ESCP Europe se confie sur les forces et les atouts de sa formation. Elle partage avec pourquoi elle a choisi ESCP Europe et comment l'Executive MBA l'a aidée à se renouveler professionnellement....

Nouvelle stratégie, nouveaux locaux : Burgundy School of Business dessine son avenir

Stéphan Bourcieu, directeur de Burgundy School of Business, présente les axes clés de sa stratégie pour l'école jusqu'en 2022, déployée au sein de locaux rénovés et agrandis. Héloïse Rabulliot, étudiante en dernière année du PGE nous raconte son expérience à BSB.  ...

Retour sur le Tournoi des Grandes Ecoles

Les 10, 11 et 12 novembre 2017 avait lieu l’un des plus grands événements de la saison de rugby universitaire. Le Tournoi PwC des Grandes Écoles, ou TGE, est la compétition incontournable de la rentrée étudiante organisée par l’ESSEC Rugby Team depuis maintenant 6...

Du nouveau à la CIUP pour l’accueil des étudiants

Forte de son expertise dans l'accueil des étudiants internationaux, la Cité Internationale Universitaire de Paris (CIUP) propose aujourd'hui un bureau de la préfecture de police permanent pour faciliter les démarches d'étudiants étrangers. En sus de cette nouveauté,...

Pourquoi les jeunes ingés kiffent les JNI ?

Dans le cadre de la 5e édition des Journées Nationales de l’Ingénieur, Ingénieurs et Scientifiques de France (IESF) a organisé le 19 octobre 2017 une session parisienne de conférences sous le Haut patronage de l’UNESCO. L'occasion pour Jérémie Galland, Président du...

L’ENIT vous invite « Au Sommet de l’Olympe » pour son 54e Gala

La 51ème promotion de l'ENIT vous présente le premier teaser pour vous donner un avant-goût du Gala "Au Sommet de l'Olympe" le 2 décembre au Parc des Expositions de Tarbes.   https://www.youtube.com/watch?v=bhnYrwdrcKE Facebook...