Les réseaux féminins sont de plus en plus nombreux en France. Ils répondraient en effet à une attente, celle d’y trouver notamment du soutien émotionnel. Ce type de soutien serait prisé puisque rare à l’extérieur. Les femmes entrepreneurs ne trouveraient pas forcément le soutien qu’elles souhaitent auprès de leur famille et leur entourage proche. C’est donc ici qu’elles viennent le chercher ! Par Maryline Bourdil, enseignant-chercheur à Montpellier Business School et Mickaël Geraudel, enseignant-chercheur à l’Université du Luxembourg.

 

Maryline Bourdil credits DR

Briser l’isolement et entrer en contact avec des personnes qui vivent la même situation

Quels sont les réseaux les plus à même de leur apporter ce soutien ? C’est ce que nous avons cherché à savoir à travers l’étude, « What are the interpersonal antecedents of women’s network satisfaction ? A study conducted with French women entrepreneurs », publiée dans Gender in Management : An International Journal. Le soutien émotionnel semble primordial pour beaucoup de femmes entrepreneurs. En effet, celles-ci font face à différents obstacles dont, par exemple, l’accès aux financements. Face à ces difficultés, le soutien émotionnel prend dès lors toute son importance puisque donnant la force nécessaire pour continuer d’entreprendre. Par l’expression d’affects positifs, des sentiments de réconfort et de réassurance vont alors naître chez la personne qui en bénéficie. Ceci va ainsi l’aider à traverser les moments de doutes de même que les autres moments difficiles.

Des réseaux féminins avec des liens forts et une absence de cliques

Mickaël Géraudel crédits DR

Au final, il ressort qu’un réseau dans lequel il y aura des liens forts et une absence de cliques sera source de satisfaction des femmes entrepreneurs. Elles ont ainsi trouvé ce qu’elles cherchaient. Leur investissement en énergie, en temps et en argent dans le réseau en question, via notamment le paiement de l’adhésion, la participation à des rencontres, des évènements, a porté ses fruits.

Des liens forts : Se connecter à d’autres femmes entrepreneurs qui ont les mêmes valeurs et des intérêts communs

Les liens forts, c’est-à-dire des relations de proximité émotionnelle, renforceraient la confiance et l’interaction entre les membres d’un réseau. Ils favoriseraient ainsi l’accès à du soutien émotionnel et par conséquent la satisfaction par rapport au réseaux féminins auxquels les femmes entrepreneurs ont adhéré.

Une absence de cliques : Fluidité dans les relations entre l’ensemble des membres du réseau féminin

Dans une volonté d’accès à du soutien émotionnel, la présence de cliques à l’intérieur du réseau féminin ne serait pas souhaitable. En effet, les cliques, en augmentant le nombre de niveaux dans la structure sociale, limiteraient le soutien entre les membres du réseau de même que la circulation des ressources.

Pour une égalité des chances femmes-hommes au sein des établissements d’enseignement supérieur

Et à l’avenir ? Ce qui pourrait se dessiner…

Il y a de plus en plus de femmes entrepreneurs. Les femmes représentent ainsi 40% des entrepreneurs en France en 2018. Par contre ce pourcentage est stable depuis 2015 alors qu’il a doublé entre 2012 et 2015. D’ici quelque temps, peut-être sera-t-il considéré comme « normal » que des femmes soient entrepreneurs ? Dès lors cela pourrait par conséquent conduire à une meilleure adhésion de la famille et de l’entourage proche, avec à la fin, la possibilité d’y trouver le soutien émotionnel nécessaire.

Quid du futur des réseaux féminins si les femmes finissent par trouver du soutien émotionnel auprès de leur famille et de leurs proches ?

Au même titre que leurs homologues les réseaux masculins, il est possible que les réseaux féminins finissent par être mobilisés pour d’autres questions. Il s’agirait cette fois-ci non plus principalement de soutien émotionnel, mais plutôt de soutien informatif (conseils, suggestions, transmission de connaissances par rapport à des questions), et également de soutien matériel et financier (prêt ou don d’argent, de biens matériels et services rendus en cas de besoins).

 

 

CNH Industrial : la fabrique à talents internationaux

Vous rêvez d’une carrière à l’international ? Luc Billiet, General Manager Aftermarket Solutions de CNH Industrial, vous donne ses conseils pour réussir.

Delacre : succombez aux « guilty pleasure »

« Bienvenus dans une entreprise délicieusement régressive » assure Véronique Magro, Head of Controlling et reporting chez Delacre

Innovation et RSE, les arômes d’exception de Nespresso

L’innovation selon Nespresso ? Eclairage en mode robusta par Jean-Michel Cecconi directeur de l’open innovation et Clémence Nutini, responsable RSE chez le pro du café

Horus Pharma : une innovante affaire de famille

L’objectif d’Horus Pharma ? Recourir à la réalité augmentée pour faciliter le quotidien des patients et des médecins. Rencontre avec Claude Claret, DG et fondateur du laboratoire ophtalmologique

Faites le plein d’énergie chez ENGIE !

L’accès à une énergie durable, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, l’utilisation raisonnée des ressources… Voici les grands enjeux d’ENGIE pour devenir le leader mondial de la transition énergétique.

Petit Forestier : pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux !

Petit Forestier est une entreprise familiale où il est possible de progresser et de réaliser de beaux parcours professionnels estime Fréderic Vannson, son Directeur technique.

La valeur la plus importante pour BPCE ? Ses actifs… humains

Envie d’en savoir plus sur le métier de banquier en 2020 Marc Bonnemains vous présente le groupe BPCE de l’intérieur.

Nexter tire dans le mille

Nexter agit sur tous les fronts ! Innovation, transformation digitale, conquête de nouveaux marchés à l’export… Le point avec Sylvain Rousseau, (Sup’Aéro 93 HEC 2004) COO du leader de la défense terrestre

Lesaffre fait pousser ses talents

« Vous ne verrez plus jamais la levure ni les autres ferments de la même façon ! » clame Antoine Baule, DG du Groupe Lesaffre. Venez découvrir les 1001 possibilités des micro-organismes.

Exxelia : le composant clé de l’électronique

Jérôme Tabourel (Polytech 2000, HEC 2011) Vice-Président Ventes et Marketing vous invite à rejoindre le circuit d’Exxelia, fabricant de composants passifs complexes et de sous-systèmes innovants !