Innovation énergétique et mobilité durable, IFP School révolutionne son approche académique sous la houlette de Christine Travers, sa directrice depuis un an. Cette scientifique est un pur produit d’IFPEN. Elle prépare avec engagement les ingénieurs qui mèneront les transitions majeures du futur.

 

Copyright DPMultimedia IFPEN

IFP Energies nouvelles et vous déjà 39 ans d’histoire !

J’ai en effet intégré IFPEN pour réaliser ma thèse en 1979. J’y ai exercé des postes cœur de l’institution : côté recherche à IFPEN, côté enseignement à IFP School, à la direction de programme et de centre. J’ai souvent été la première femme en poste. Au fil du temps les choses sont plus simples et nous sommes de plus en plus nombreuses. IFPEN sait faire confiance et recruter sur les compétences !

Votre passion de scientifique vous a conduite à IFPEN ?

Diplômée en chimie à Rennes, j’ai choisi l’énergie car elle me permettait d’aborder ma discipline, la chimie, de manière transverse. Je suis plus précisément spécialisée en catalyse pour les procédés de raffinage. Etre à IFPEN m’a aussi permis de faire de l’enseignement. Lorsque j’ai souhaité lier et faire reconnaître ce double travail de chercheur et enseignant, cela a été compliqué. L’une de mes premières actions en tant que directrice a donc été de nommer un adjoint scientifique à la direction de l’école.

Devenir l’école de l’innovation énergétique et de la mobilité durable, votre ambition pour IFP School ?

J’ai en effet engagé l’école dans une transformation profonde autour de nos deux domaines phares de l’énergie et de la motorisation. Ils s’articulent désormais autour des enjeux de transition énergétique et de mobilité durable. Ces transitions sont inéluctables. En tant qu’école de spécialisation à bac+6 de premier plan, nous devons préparer nos étudiants à en être les acteurs privilégiés.

Votre domaine évolue très rapidement, comment anticiper ?

En étant au cœur des enjeux et des connaissances via la recherche et nos liens privilégiés avec l’industrie. Nos étudiants doivent marier solides fondamentaux et être à la pointe des innovations et enjeux de demain. C’est la condition pour leur permettre d’exercer les métiers d’aujourd’hui, et demain ceux que nous ne connaissons pas encore. Nos enseignements sont désormais triples : notre expertise historique en oil & gas, les nouvelles technologies de l’énergie et la mobilité durable. Pour faire savoir ce nouveau positionnement, nous misons sur nos relations avec le secteur et entendons aussi renforcer nos interactions avec nos 15 000 alumni.

Une formation ancrée dans les nouvelles réalités

La formation d’IFP School concilie son ancrage dans l’oil & gas avec les impératifs de la transition énergétique et de la mobilité durable. De nouvelles thématiques sont ainsi au menu des programmes : procédés ex-biomasse, efficacité énergétique, captage du CO2, éolien offshore, électrification des véhicules, digitalisation, énergies renouvelables pour la production d’électricité vu sous l’angle économique…

#BalanceTonCliche

Je suis opposée à la discrimination positive envers les femmes que je considère comme contreproductive. Je suis attachée à ce que les compétences restent le premier critère pour nommer ou recruter quelqu’un. C’est la seule solution pour jouer à armes égales avec les hommes.

Vos clés pour être une femme d’influence ?

Avec le recul, les choses se sont faites naturellement et dans la durée. Etre directrice n’a jamais été une ambition en soi. J’ai eu la chance immense d’avoir occupé des postes passionnants et que mon travail ait été  reconnu, par mes hiérarchies successives. J’ai certes beaucoup travaillé mais toujours en préservant un équilibre entre mes vies privée et personnelle.