Pour la quatrième fois en cinq ans, Grenoble INP se hisse à la première place du classement des établissements les plus actifs en matière d’innovation et de recherche établi par le magazine Industrie & Technologies, devant Polytechnique et l’INSA Lyon. Ce succès est le fruit de nombreuses actions entreprises par Grenoble INP en faveur de l’innovation. En effet, l’établissement a le souci permanent de veiller à mettre en place des outils et des services permettant à ses enseignants chercheurs, à ses étudiants, ses doctorants, de participer à la « chaîne de l’innovation » qui se traduit dans l’ensemble de ses missions : formation, recherche, et bien sûr valorisation industrielle.

© Trueffelpix - Fotolia

© Trueffelpix - Fotolia

Susciter l’innovation dès la formation
Dès leurs premières années d’école d’ingénieurs, les étudiants de Grenoble INP sont sensibilisés à l’importance de l’innovation. Ils sont incités à mettre leur créativité à profit en participant à des projets pédagogiques originaux tels que le Solar Decathlon*, dans lesquels ils se font d’ailleurs remarquer par leur inventivité (lauréats 2012 avec le projet Canopea).
Susciter l’innovation peut également passer par l’incitation et le soutien à la création d’entreprise, dès la formation initiale. Pour cela, la Cellule Entreprise Innovation de Grenoble INP propose le module de Création d’Entreprise et Création d’Activité (CECA), dont l’objectif est de sensibiliser les élèves ingénieurs à l’innovation et à l’entrepreneuriat dès la première année de leur parcours au sein des écoles du groupe. Actuellement, l’établissement travaille en outre à la concrétisation du statut d’Etudiant Entrepreneur, à la suite de l’appel d’offre PEPITE (Pôle Etudiant pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat), du ministère de l’Enseignement Supérieur et la Recherche. A l’avenir, les étudiants de Grenoble INP porteurs d’un projet d’entreprise pourront y consacrer leur projet de fin d’études (PFE) et bénéficier d’un aménagement de scolarité. Une fois diplômés, ils auront la possibilité de s’inscrire à un diplôme inter-universitaire (DIU) de l’Université Grenoble Alpes pour bénéficier d’une couverture sociale et commencer leur activité dans les meilleures conditions. L’innovation à Grenoble INP se traduit également au coeur de la pédagogie même, par le développement de nouvelles méthodes d’enseignement. Le MOOC (Massive Open Courses Online) « Des rivières et des hommes », ouvert depuis début novembre sur la plateforme FUN, en est un bel exemple. Citons également l’engagement de l’établissement pour accompagner les enseignants-chercheurs dans leurs pratiques pédagogiques avec la mise en place en 2006 de l’équipe PerForm.

 

Un terreau naturellement propice à l’innovation
Avec un tissu de laboratoires extrêmement riche, la proximité de grands instruments, un taux d’enseignants chercheurs et de chercheurs élevés, l’environnement de Grenoble INP affiche un fort potentiel scientifique qui contribue à générer en permanence de l’innovation technologique ayant vocation à être transférée vers l’entreprise. Ce transfert est soutenu au sein de Grenoble INP par une cellule de valorisation qui accompagne les chercheurs dans leurs démarches de dépôt de brevets ou de création d’entreprise, et par la filiale de valorisation INPG Entreprise SA. Dans certains cas, le transfert du laboratoire à l’entreprise se fait en transitant par l’une des plateformes technologiques dont l’établissement a fait le choix de se doter dans ses domaines de compétence. Celles-ci permettent aux étudiants et aux chercheurs de transformer leurs idées en produits innovants et sont également ouvertes aux industriels. D’autres outils ont été mis en place plus ou moins récemment pour favoriser la valorisation industrielle des recherches scientifiques. L’établissement a par exemple relancé cette année le Club INPartners. L’idée est de faire se rencontrer enseignants chercheurs et acteurs du monde économique afin de créer des synergies génératrices de projets. Il y a 4 ans, il avait créé la fondation partenariale de Grenoble INP pour récolter des fonds destinés à attirer les meilleurs talents et à soutenir l’innovation, la recherche et la formation. Grenoble INP est en outre co-fondateur de GATE 1, incubateur grenoblois qui, tous domaines confondus, accompagne en permanence une quarantaine de projets en maturation, incubation et croissance. Avec 200 entreprises créées, 1500 emplois générés et 200 millions d’euros levés, GATE 1 contribue au transfert de technologie et au développement économique sur son territoire. Enfin, Grenoble INP est actionnaire de la toute nouvelle Société d’Accélération de Transfert de Technologies Grenoble-Alpes Innovation Fast Track (SATT GIFT), qui a vocation à transférer l’innovation venant de la recherche et de la formation sur le sillon alpin.

 

* Le Solar Décathlon est une compétition lancée par le département énergie du gouvernement des Etats Unis. Cette compétition annuelle regroupe des équipes issues d’écoles et universités du monde entier, dont la mission est de concevoir et construire une maison solaire autonome en énergie.

 

Par Christian Voillot, vice-président
de la Valorisation à Grenoble INP