Communiqué de presse :

Au regard de leurs missions de promotion des formations et des métiers d’ingénieurs, les écoles d’ingénieurs sont fortement préoccupées par la défense des valeurs d’ouverture sociale, de diversité et d’égalité des chances. Elles travaillent à accroître la trop faible proportion dans certaines filières de femmes ingénieures, par des actions variées auprès des publics de lycéens et de collégiens. La conférence « Ingénieur, Ingénieure : pourquoi pas toi ? », dont c’est la 13e édition, en est une parfaite illustration. Elle sera placée cette année sous le signe de la Normandie et proposera aux jeunes une approche concrète du numérique via des ateliers.

 

 

Une coordination à l’échelle Normande

Pour cette nouvelle version l’accent est mis sur une coordination du projet à l’échelle de la Normandie. Ainsi, les écoles de la région, CESI, l’ENSI Caen, l’ESIGELEC, l’ESITC Caen, l’ESITech, l’INSA Rouen Normandie et UniLaSalle, s’associent dans un travail collaboratif pour proposer, en partenariat avec la Direction Régionale aux Droits des Femmes et à l’Égalité entre les femmes et les hommes, le Rectorat de région, l’Onisep et l’association « Elles Bougent », une conférence-débat suivi d’ateliers participatifs. La matinée de conférence est déclinée aussi bien à Rouen qu’à Caen, à l’Esigelec à Saint-Etienne du Rouvray (76) et en retransmission à l’ESITC Caen (14) pour la plénière, les ateliers étant ensuite proposés sur les deux sites. L’objectif de cette action est de faire découvrir les métiers de l’Ingénieur .

 

Sous le signe du numérique

Le métier d’ingénieur est actuellement surtout occupé par une population masculine et de façon encore plus tranchée dans le secteur du numérique où les filières affichent rarement plus de 15 % de filles dans leurs rangs. Il paraît donc pertinent de valoriser ces études à l’issue du baccalauréat et de questionner le statut de la femme ingénieure une fois en entreprise, c’est pourquoi cette 13e édition est dédiée au numérique.

Introduite par les directeurs des écoles puis par les représentants du rectorat et de la préfecture, soutiens majeurs et constants de l’action depuis son origine, la manifestation, à destination des lycéens et collégiens, donnera la parole à deux femmes ingénieures au parcours d’exception : Delphine DARBEL, Directrice Générale ENOVEA et Virginie DUCREUX, Co-founder/CEO SPREAD à Seine Innopolis Petit Quevilly. Ces carrières professionnelles sont de véritables sources d’inspiration pour les jeunes générations. Puis des témoins étudiants/étudiantes des écoles mettront en valeur les études d’ingénieurs, leur diversité en termes de champ d’action, les possibilités d’accès et les mobilités à l’international.

Enfin, cette matinée donnera accès au jeune public à une connaissance concrète des apprentissages et de leurs déclinaisons en termes de manipulation avec des ateliers sur la réalité virtuelle, la robotique, le traitement d’images, la biométrie, etc. Chaque école proposera ainsi des activités animées par des élèves-ingénieurs, telles que conduites de Drones, découverte d’une main bionique, applications de réalité virtuelle…

 

Informations pratiques

  • Jeudi 7 mars de 8h30 à 12h
  • À l’Esigelec, Technopôle du Madrillet, Avenue Galilée, 76800 Saint-Étienne-du-Rouvray
  • Retransmission à  l’ESITC Caen, 1 Rue Pierre et Marie Curie, 14610 Épron

Possibilité de streaming, compléments d’infos via le site : http://www.conference-ingenieure-ingenieur.fr