Niels Rolland, élève de 2e année à Audencia Business School est aussi Président de sa Junior-Entreprise, Audencia Junior Conseil. Le + de l’école selon lui : l’ambiance ! – Par Clarisse Watine

 

Pourquoi Audencia Business School ?

 

Il faut bien reconnaître qu’après ma prépa à Toulouse, l’arrivée à Nantes a été un vrai choc thermique ! Ce qui m’a convaincu de choisir Audencia après les concours c’est évidemment l’ambiance. Ici on se sent tout de suite à l’aise avec toutes les promos. Sauf rares exceptions, tous les événements sont organisés en commun et on ne néglige jamais les nouveaux. Pour moi, cette capacité à fédérer les promos c’est LE point fort de l’école.

Ligne express entre Nantes et l’Asie !

 

Outre l’ambiance, j’aime aussi beaucoup la philosophie de la pédagogie de l’école. Si la 1e année est bien sûr assez généraliste, on nous propose beaucoup d’options. Moi, j’ai fait le choix d’un parcours « géographique » qui m’apporte des éléments en matière de géopolitique et de business sur le continent asiatique. Un « petit bonus plaisir » qui peut nous ouvrir plus tard les portes de l’Asie. Pour ma 2e année, c’est la finance quanti, une option intéressante au regard de mon profil : je réfléchie en effet à revendre la boite de location de bateaux que j’ai créée à 16 ans. Si la finance n’est pas forcément ma destinée, je sais que ça va me servir dans tous les métiers du business.

 

(c) F.Senard - Audencia Group

(c) F.Senard – Audencia Group

 

A fond avec les entrepreneurs

 

Même si elle ne communique pas beaucoup sur ce point, l’école accueille hyper bien les entrepreneurs. Pour preuve, la Junior-Entreprise que je préside a récemment été reçue par le directeur du Programme Grande Ecole pour nous féliciter de nos actions. Une reconnaissance des travaux individuels et groupés qui nous pousse vraiment à être proactifs dans la communauté de l’école.

 

Du sérieux… et du fun !

 

Malgré mon emploi du temps, je n’ai pas du rater beaucoup des nombreuses soirées étudiantes organisées chaque semaine. Ca ne m’a d’ailleurs pas empêché de faire une bonne année académique et de présenter un super bilan pour la JE : 200 % de croissance et passage à la norme ISO 9001.

 

Traditions – Un coq à Londres !

 

Pendant la campagne du BDE, les listes prennent soin des élèves de l’école à travers la France. Elles se rendent régulièrement dans les grandes villes à la rencontre des étudiants en année de césure pour aller faire la fête chez eux. L’année dernière on a même poussé l’expérience jusqu’à Londres où ils ont pu partager du bon saucisson avec un membre déguisé en coq !

 

 

Insolites – Un éléphant ça trompe énormément

Notre campus est à l’extérieur de la ville. C’est donc un vrai lieu d’étude : pas de bar, ici c’est 0 alcool ! Mais ce n’est pas pour autant qu’on ne fait pas la fête. Beaucoup d’étudiants sont en colloc en centre-ville : impossible de sortir de chez moi sans croiser un pote. Une bonne ambiance qu’on entend bien exporter partout où on va. Notre mascotte KOPAncia, n’hésite pas à nous accompagner sur nos événements (comme récemment le Congrès de la CNJE) pour montrer comment on s’ambiance à Nantes !

Retrouvez le Grand entretien d’Emeric Peyredieu du Charlat, Directeur Général d’Audencia Business School

 

AUDENCIA BUSINESS SCHOOL, DES RACINES ET DES AILES

 

Retrouvez le témoignage de Christine Nauschberger prof à Audencia Business School

 

Ma vie de prof à Audencia Business School